Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Fabrice Parme : Astrid Bromure 2, Comment atomiser les fantômes

Astrid Bromure, tome 2 : Comment atomiser les fantômes de Fabrice Parme    5/5 (04-03-2016)

 

Comment atomiser les fantômes (30 pages), deuxième volet des aventure d’Astrid Bromure, est sorti le 6 janvier 2016 aux Editions Rue de Sèvres dans la collection BD Jeunesse.

 

6.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Astrid en a assez de s'ennuyer dans le grand manoir vide de ses parents… elle réussit à les convaincre de l'inscrire au manoir de Canterville. À elle les nouvelles copines, les joies de l'internat, et surtout la chambre partagée avec es jumelles qui n'ont pas froid aux yeux, Gladys et Rebecca. Seul hic, la légende dit que Canterville est truffé de fantômes, ce qui ne rassure pas du tout Astrid ! En plus d'apprendre à atomiser les fantômes, elle va devoir comprendre ce qu'elle est prête à faire ou non pour être populaire.

 

Mon avis :

 

Astrid n’a plus d’enseignante. Les écoles aux alentours sont complètes et son institutrice à domicile à démissionné, alors ses parents n’ont pas d’autre choix que l’école privée. Moyennant la coquette somme de 300 000 dollars, Astrid intègre la classe de Mlle Poppyscoop au pensionnat de Canterville. Le début d’année s’annonce bien puisqu’elle cumule les  A+. Mais les bonnes notes ça agacent profondément ses camarades. Heureusement, Gladys et Rebecca sont là pour assener quelques coups, lui apporter des conseils indispensables à sa survie  et pour veiller sur sa sécurité car les rumeurs de fantômes ne sont pour Astrid seulement des rumeurs et elle tient bien à prouver  qu’ils existent  (et qu’elle n’est pas sujette aux hallucinations).

 

Pas commun ce que vit Astrid Bromure, mais alors que c’est drôle ! Quand ce sont les fantômes qui sont hantés par les vivants, seules Astrid semble à la hauteur pour trouver une solution, mais avant  d’arriver là, elle va devoir faire face à bien des tourments et de sacrées frousses.

Cette nouvelle histoire est une petite merveille. Les dessins un peu rétro de Fabrice Parme sont superbes. Ils transportent avec une grande facilité dans cette ambiance cossue et guindée  qu’une touche de folie agrémente bien sympathiquement.

J’aime l’espièglerie de la demoiselle, les aventures qui deviennent  de véritables histoires, les vignettes aux divers formats colorées, rafraîchissantes et pleines de finesses….bref, j’aime beaucoup cette série.

 

Astrid Bromure es une série pour petites et pour grands, dynamique et pleine d’esprit, à suivre évidement ! 



06/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres