Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Emmanuelle Massonaud et Melanie Combes : Timoté et les saisons

Timoté et les saisons d’Emmanuelle Massonaud (Auteure) et  Melanie Combes (illustrations)   4/5 (29-03-2017)

 

Timoté et les saisons (12 pages) est sorti le 23 mars 2017 chez Gründ.

 

 1.jpg

 

Le livre (éditeur) :

 

A travers ce livre de 4 puzzles de 12 pièces, Timoté et ses amis découvrent les 4 saisons et leurs moments de joie : le printemps et le renouveau de la nature et Pâques, l'été et les joies de la plage, l'automne et ses batailles de feuilles sans oublier l'hiver et ses bonshommes de neige ! Une manière ludique d'apprendre les saisons et pour le petit d'aborder la notion de temps. Un jeu de l'oie inclu !

 

Mon avis

 

Moitié imagier, moitié puzzle ce nouveau Timoté propose à chaque nouvelle page de partir à la découverte d’une saison. C’est ainsi l’occasion de découvrir de nouveaux mots et de développer sa motricité fine et sa dextérité par le puzzle, le tout dans un livre tout carton de taille moyenne (21 par 21 cm) bien solide et pratique.

 

Dès 3 ans, ces petits tableaux puzzles composés chacun de 12 pièces sont parfaits pour exercer l’intelligence de l’enfant mêlant assemblage, méthode et bien sûr réflexion, le tout dans le calme. Le résultat final devient une illustration qui mêle simplicité des personnages et de multiples détails.

  

Quant aux pages-imagiers, elles sont particulièrement pertinentes. Il est question d’éléments du quotidien en rapport avec une saison (les bottes de pluie et le parapluie en automne, la casquette et le seau en été, le chocolat chaud l’hiver et les papillons et l’arrosoir au printemps).

Mais les auteurs ont aussi fait le choix d’associer les saisons à des mots moins courants chez les petits et pourtant correspondant bien : les jonquilles, le bernard-l’ermite, les cèpes, le perce-neige… parce que ce n’est pas parce qu’on a 3 ans qu’on ne peut pas faire preuve de discernement et faire la différence entre la pâquerette et la jonquilles (et parce que le mot fleurs englobe beaucoup de variétés qui varient en fonction des saison).

Ça fait plaisir de voir un peu d’originalité et de bon sens dans un imagier pour petits, parce qu’il n’y pas que les choses du quotidien qu’on doit évoquer, ou celle qu’on utilise tous les jours qui doivent y figurer. Au contraire ! c’est donc avec plaisir qu’on découvre le goéland, la châtaigne...

 9.jpg

Et pour apprendre à reconnaître les saisons autrement que par la météo, les objets et les animaux qui s’y réfèrent, il est aussi question des fêtes et des petites choses particulières que l’on retrouve à ces période-là :

-le calendrier de l’avant parce qu’en hiver c’est noël,

-la citrouille, parce qu’en automne c’est cette bonne soupe orange (et de aussi cette tête éclairée d’une bougie à halloween),

-les œufs de pâques au printemps…. 

 8.jpg

Et pour finir, la toute dernière double page est un parcours du jeu de l’oie parfait pour jouer en vacances (sans avoir à emporter la grosse boite de jeu). Dommage que les pions ne soient pas fournis….

 

En bref : bien solide (tout carton), alliant apprentissage et jeu, Timoté et les saisons est un album riche, gai (les illustrations son pétillantes et colorées) et bien pratique !



04/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres