Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Dans ma Boite Aux Livres - novembre 2012

Dans ma Boite Aux Livres - novembre 2012


 

 

Ce mois-ci : Divergent (mon unique achat) est arrivé ! chouette !!!!! Pour le reste, services-presses, l'opération des matchs de le rentrée (qui m'a permis de recevoir deux titres de la rentrée littéraire), concours et livre voyageurs sont venus enrichir ma pal.

 

 

Tigre, tigre ! de Margaux Fragoso, le premier livre de Price Minister  

 

 

Par une belle journée d'été, Margaux Fragoso rencontre Peter Curran à la piscine de son quartier, et ils commencent à jouer. Elle a sept ans; il en a cinquante et un. Quand Peter l'invite chez lui avec sa mère, la petite fille découvre un paradis pour enfant composé d'animaux exotiques et de jeux. Peter endosse alors progressivement, insidieusement, le rôle d'ami, puis de père, et d'amant. Charmeur et manipulateur, Peter s'insinue dans tous les aspects de la vie de Margaux, et transforme l'enfant affectueuse et vive en une adolescente torturée.

Mon avis ici

 

Un week-end en famille de François Marchand, le second. 

 

 

Faire la connaissance de ses beaux-parents n'est jamais chose facile. Surtout s'ils habitent en Samouse, région que le jeune marié va apprendre à connaître le
temps d'un week-end interminable. Dès le vendredi soir, il lui est évident que cela se passera mal. Mais jusqu'à quel point? Et l'impulsivité dont il fera preuve est-elle due à son état psychologique déjà bien dégradé ou à la rencontre de plein fouet avec cette diabolique région? Son objectif de départ - limiter les dégâts - finira par faire place à une exaltation mystique qui culminera le dimanche, jour du Seigneur.
Un roman désopilant, un jeu de massacre permanent où tous les mauvais sentiments sont mis à l'honneur.

 

  

Petites histoires du Père castor pour endormir les petits + CD

  

 

 

Dix-huit histoires, classiques ou plus récentes réunis dans un recueil avce CD pour accompagner les petites au pays des rêves…

Mon avis ici

 

 

La Célibataire d'India Desjardins & Magalie Foutrier

 


Les aventures d'une jeune femme célibataire prête à tout pour s'affirmer.

Mon avis ici


La machine à écrire la mort de Matthew Bennardo & David Malki & Ryan 

 


Elle est capable de prédire la façon dont vous allez mourir à partir d’un simple échantillon de votre sang. Elle ne se trompe jamais. Mais elle sait aussi manier l’ironie avec un sadisme inouï. Elle, c’est la Machine de la Mort. Celle, qui, depuis son invention il y a quelques années, a bouleversé la face du monde. D’un simple mot imprimé sur un morceau de carton, elle délivre sa sentence :« cancer », « amande », « accident », « piano »… Outil de pression pour les patrons qui ne souhaitent pas garder des employés destinés à mourir d’une overdose, instrument politique pour évincer son concurrent, critère sélectif pour choisir son mari ou ses amis à l’école (il faut avouer que certaines morts sont beaucoup plus cool que d’autres), la Machine soumet tout le monde à la même tyrannie. Celle du savoir défendu. Car s’il est bien une chose difficile, c’est de continuer à vivre quand on connaît la fin, de faire confiance à ses amis quand on sait qu’on finira assassiné, de s’acharner à vouloir déjouer la fatalité... Alors, invention de génie ou malédiction pour l’humanité ? À vous de trancher avec ces 34 chroniques de morts annoncées.

Mon avis ici

 

Pension de famille de Margaret Durrell 

 

 

En 1947, sur les conseils de sa tante Patience, une redoutable vieille fille, Margaret Durrell l'aventurière ouvre une pension de famille prétendument BCBG à Bornemouth, ville respectable du bord de mer britannique. Un divorce, deux enfants àélever, la menace d'un désastre financier : c'est assez pour tenter l'aventure, malgré les sarcasmes de ses frères. Au seuil de cette maisonnée, les péripéties et les quiproquos des locataires vont succéder aux aventures hilarantes : calme et bonnes manières ne seront plus qu'illusion. Ce portrait d'une fine équipe est un condensé d'humour anglais : le peintre Edward et son modèle, le beau Gordon, une schizophrène, les infirmières Blanche et Judy, deux musiciens de jazz, un bigame basané, une femme battue et son fils obèse. Sous le regard narquois des voisins, la pension de famille de Margo tourne à la ménagerie humaine. S'ajoutent à ce joyeux désordre les visites de Gérald, son frère, qui ramène une troupe de singes et un énorme python. Elle ne se laissera pas démonter pour si peu... et s'embarque même dans une histoire d'amour clandestine avec un joueur de trombone.

 

 

Ce bonheur trop parfait de Suzanne Bugler

 


Peut-on échapper aux conséquences de sa propre cruauté ?  

Laura a la vie parfaite dont elle a toujours rêvé : un mari avocat et des enfants merveilleux, des amies riches, une maison dans la banlieue cossue de Londres. Un jour, elle reçoit un appel de détresse de la mère de Heddy, une ancienne camarade d'école. Ni jolie ni intelligente, mal dans sa peau, celle-ci était le souffre-douleur de Laura et ses amies. A présent internée dans un asile psychiatrique, elle demande contre toute attente à revoir Laura...

 

  

Un livre voyageur : Un passé inavoué de Julie Esnault. Merci Nanapomme.

 


Angie a 16 ans, et comme toutes les jeunes filles de son âge, c’est une adolescente révoltée au caractère bien trempé. Les vacances arrivent, et elle se voit confier aux bons soins de sa grand-mère, la dragonne comme elle la surnomme. Entre elles, rien ne va, mais les deux femmes se ressemblent plus qu’il n’y paraît.
Une après-midi, alors qu’Angie joue dans le jardin, elle envoie son volant de badminton dans le grenier. Surmontant les interdits, la jeune fille va y découvrir un journal, qui va la plonger au cœur de la seconde guerre mondiale, en 1942…

Mon avis ici


 

Gagné   

Moi, qui avait décidé de ne plus participé à 15 000 concours (trop de temps de perdu  et des partages souvent obligatoires et franchement casse pieds),  j’ai préféré me limiter aux concours Facebook des maisons d’Editions que j'aime et à ceux des copinautes. Je suis d’autant plus étonnée d’en avoir remporté deux.


The Walking Dead 2 : La route de Woodbury de Robert Kirkman & Jay Bonansinga, gagné sur la page Facebook de Livre de Poche.

 

 

Quand l'invasion zombie a dressé les vivants contre les morts, Lilly Caul a fui la banlieue d'Atlanta. D'abris de fortune en campements improvisés, elle essaie à présent de survivre. Mais les zombies sont de plus en plus nombreux, et leur appétit pour la chair est sans limites. Terrorisée, Lilly trouve refuge dans une ville fortifiée connue sous le nom de Woodbury. De prime abord, c'est un parfait havre de paix : les habitants troquent de la nourriture contre des services, les barricades sont solides et le mystérieux leader qu'on appelle Philip Blake veille sur les citoyens. Pourtant, Lilly commence à douter : Blake veut qu'on l'appelle le Gouverneur, et ses idées sur la loi et la justice sont ... déviantes. Avec une bande de rebelles, elle ouvre la boite de Pandore et défie le Gouverneur. La route de Woodbury se transforme alors en autoroute pour l'enfer.

 

 

Rose, tome 4 : Rose et le fantôme du miroir de Holly Webb. Merci beaucoup Mya !

 

 

Toujours apprentie chez Mr Fountain, Rose s'interroge de plus en plus sur ses origines. Elle découvre un miroir magique ayant appartenu à sa mère. Rose va devoir affronter un fantôme aux côtés de ses amis.

 

 

 

Mon unique craquage (mais parce qu’il le vaut bien)

 

Divergent, tome 1 de Veronica Roth



Dans le Chicago dystopique de Béatrice, la société est divisée en cinq factions, chacune dédiée à la culture d'une vertu : les Sincères, les Altruistes, les Audacieux, les Fraternels, et les Erudits. Sur un jour désigné de chaque année, tous les adolescents âgés de seize ans doivent choisir la faction à laquelle ils consacreront le reste de leur vie. Pour Béatrice, la décision est entre rester avec sa famille et être qui elle est, les deux sont incompatibles. Alors, elle fait un choix qui surprend tout le monde, y compris elle-même.
Mais Tris a aussi un secret, celui qu'elle a caché à tout le monde parce qu'elle a été averti qu'il peut signifier la mort. Et comme elle découvre un conflit croissant qui menace de percer cette société en apparence parfaite, elle apprend aussi que son secret pourrait l'aider à sauver ceux qu'elle aime. . . ou pourrait la détruire.

 

 



25/11/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres