Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Cécile Chartre : Brouzouf tour ou la folle virée avec ma grand-mère complètement barrée

Brouzouf tour ou la folle virée avec ma grand-mère complètement barrée de Cécile Chartre   3,75/5 (05-06-2017)

 

Brouzouf tour ou la folle virée avec ma grand-mère complètement barrée (94 pages) est disponible depuis le 14 mai 2018 dans la collection DoAdo des Editions du Rouergue.

 

 6.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Quatre jours et trois nuits que Victorien et sa grand-mère se trimbalent sur les routes en direction de Paris.
Il n'y a qu'elle pour avoir eu une idée pareille, participer à un jeu télé pour gagner du fric, de la thune, un maximum de brouzoufs !
Et il n'y a pas plus comique, même si elle ne le fait pas exprès. Pas plus aventurière aussi. 
Car sur la route ils vont faire de drôles de rencontres...

 

Mon avis :

 

 Victorien, 14 ans, élève de troisième, a une maman qui n’est pas souvent là à cause de ses nombreuses heures supplémentaires, et une mamie Colette (qu’il appelle d’ailleurs Colette plutôt que mamie parce que c’est plus sympa et que c’est un peu comme sa meilleure amie. Et que « maman » était déjà pris !). Bref, Victorien a appris depuis longtemps à se gérer tout seul et, heureusement, avec l’aide de sa Colette, parce que sa famille est depuis toujours « en galère » et que des choix se sont naturellement imposés. Financièrement surtout. Alors maman bosse deux fois plus et Colette gère le reste.

Mais Victorien a beaucoup de projets. Beaucoup de rêves qu’il a dû mettre de côté depuis 14 ans, faute de moyens (et surtout depuis 7 ans, et cette histoire de Chipiron), alors mamie a décidé de prendre les choses en mains.

 

« Ma grand-mère et moi, on était prêts pour le brouzouf tour. Il n’y avait plus qu’à attendre que la production du jeu nous contacte. » page 29

 

Parce que Colette est un joueuse (il ne faut d’ailleurs pas se fier à son grand âge, elle peut à tout moment, et surtout quand celui-ci se présente, vous balancer une vanne bien sentie dont je vous laisse la surprise de la découverte), lorsque la production les convoque, direction Paris pour participer au jeu télévisé (pas sans un passage obligé par Saint Etienne…).

C’est l’occasion en plus pour Victorien d’échapper à un séjour au ski avec Amandine (sa petite copine….imposée par son impossibilité à dire non !) et surtout pour la famille de gagner un peu d’argent ! Et pour réduire les coups, mamie a décidé de « covoiturer », ce qui va forcément entrainer quelques rencontres….

 

Brouzouf Tour est un texte bourré d’humour qui évoque évidement les rapports intergénérationnels mais également l’amour et qui raconte des rencontres (Ralph et sa mystérieuse Alix, Barbara et son CAP d’esthéticienne) et des projets fous, de rêves de jeunesses et du temps qui passe.

 

C’est une épopée à 100 à l’heure qui met au premier plan une maman sans complexe qui ne mâche pas ses mots (des mots d’aujourd’hui comme ceux d’il y a 50 ans, voire beaucoup plus), racontée par un narrateur de 14 ans vif au parlé correspondant tout à fait à notre réalité, un peu trop sensible et qui n’aime pas faire de la peine (l’obligeant par exemple à sortir avec Amandine).

Vont-ils gagner ? ah que oui…. Mais évidemment plus qu’ils n’espéraient.

 

En bref : Brouzouf tour ou la folle virée avec ma grand-mère complètement barrée  est une belle aventure contée par un narrateur malin (drôle de notre point de vue externe) dont le regard d’ado très « nature » et les opinions bruts (et les définitions) sont souvent drôles.

 



17/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres