Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Ingela Arrhenius : Cache-cache Hibou et Cache-cache Poule

Cache-cache Hibou et Cache-cache Poule d’Ingela Arrhenius   5/5 (20-05-2018)

 

Cache-cache Hibou (12 pages) et Cache-cache Poule (12 pages) sont disponible depuis le 5 avril 2018 aux Editions Gründ.

 

1L.jpg 2L.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Cache-cache Hibou :  Un tout-carton avec des volets en feutrine et un miroir !

Où est caché le hibou ? Et le renard ? 
Soulève les volets, et joue à cache-cache avec les animaux de la forêt !

Cache-cache Poule : Un tout-carton avec des volets en feutrine et un miroir ! 

Où est cachée la poule ? Et le cochon ? 
Soulève les volets, et joue à cache-cache avec les animaux de la ferme ! 

 

Mon avis :

 

(4).jpg

 

Voici deux albums (19 par 19 cm) tout carton, solides et colorés qui associent le toucher, la motricité, la géométrie spatiale (devant, derrière, dedans...), le jeu et la parole pour découvrir les animaux de la ferme ou de la forêt.

 

 1).jpg 2).jpg

 

Sur chacune des doubles pages, l’enfant est invité à deviner où se cache un animal. Celui-ci, dissimulé derrière un joli pan de feutrine tout doux et très vif (très bien conçu puisque constituant lui-même un élément du décor), oblige l’enfant à soulever, pousser, tourner le morceau du dessin pour découvrir le cochon, la vache, le mouton, la poule ou le hérisson, le renard, la biche et le hibou.

 

3).jpg 0.jpg

 

On enrichie doucement son vocabulaire avec les noms des animaux et l’utilisations de prépositions telles que derrière, sous, dans… Chaque page est une surprise tendre et gaies dont les enfants raffolent.

 

6).jpg 11).jpg
 

Les livres de cache-cache marchent toujours très bien auprès des plus jeunes. L’avantage de cette collection c’est d’y associer le toucher à des illustrations très simples, basiques, lumineuses et vives. L’enfant n’est pas submergé pat les informations visuelles et son attention est tout de suite captée et centrée sur l’essentiel.

Autre atout : la surprise en dernière page qui, au lieu de proposer un nouvel animal derrière la feutrine, est constitué d’un petit miroir d’excellente qualité (le reflet est juste et sa constitution bien solide) dans lequel le jeune lecteur se découvre acteur et personnage du livre.

 
9).jpg

A mettre entre les mains des plus jeunes qui ne risquent pas de se lasser de manipuler ces deux albums tout mignons !

 

5).jpg

 



28/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 267 autres membres