Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Angélique Barbérat : L’instant précis où les destins s’entremêlent

L’instant précis où les destins s’entremêlent d’Angélique Barbérat   5/5 (20-01-2014)

 

L’instant précis où les destins s’entremêlent (427 pages) est disponible depuis le 16 janvier 2014 aux Editions Michel Lafon.

 

l-instant-precis-ou-les-destins-s-entremelent-383976-250-400 (115x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Une tache rouge sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman, morte sous les coups de son mari. Voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Pour survivre, Kyle se jette à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant. Vingt ans après, devenu leader d’un groupe de rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.

Coryn, elle, a grandi dans une banlieue sans charme. À dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l’épouse, mais, jaloux et violent, l’enferme dans une prison dorée, « Parce que tu m’appartiens… » 

Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s’aimer ? Pourtant, à l’instant précis où les destins s’entremêlent, chacun d’eux sait que sa vie ne sera plus jamais la même.

 

Mon avis :

 

A deux doigts du coup de cœur (et dieu sait que je commence à être exigeante !), je prends des pincettes pour vous parler de cette émouvante et magnifique lecture. Je vais tenter de retranscrire au mieux mon ressenti, et faire en sorte que vous ne passiez pas à côté.

 

Angélique Barbérat livre dans ce roman un  concentré d’émotions. Elle aborde un sujet pénible et  pas évident (la violence conjugale) en nous faisant suivre le destin de Coryn, une jeune femme douce et délicate. Dès les premières pages, la teneur est posée avec la mort prématurée de la maman du tout jeune Kyle Jenkins, à peine âgé de 5 ans. Son père envoyé  en prison, Kyle est pris en charge par sa demi-sœur, de 15 ans son aînée, et s’en sort bien malgré cette épisode douloureux qu’il traine comme un boulet. Aussi doué pour la musique que sa mère, il monte un groupe de rock avec deux copains, rencontre Patsi et avec elle, la chance et le succès. Parallèlement on suit  Coryn, l’unique fille des Benton (parmi 10 garçons), qui épouse très vite (à peine 17 ans) l’intéressant vendeur de voitures de luxe Jack Brannigan, pour le plus grand plaisir de ses parents. Mais elle déchante bien vite. Enfermée dans une vie triste et ennuyeuse, exclusivement limitée à Jack, et faite d’angoisses, elle tente malgré tout de faire bonne figure et d’être une épouse modèle pour ne pas réveiller les pulsions de violences de son époux, qu’elle ne peut pas toujours éviter. Et parce que Jack est impulsif, jaloux et brutal, elle subit et accepte les cadeaux et les coups sans ciller.

« On ne sait pas pourquoi on accepte les choses. Peut-être parce qu’elles viennent  doucement…petit à petit. Sans bruit. Peut-être parce qu’on ne s’y attend pas et qu’on ne s’en rend pas vraiment compte…ou bien parce qu’elles sont si horribles qu’on ne peut y croire ? » Page 60

Et un jour, celui de l’enterrement du père de Kyle, comme si une page se tournait et qu’une nouvelle devait s’écrire, il croise le chemin de Coryn et de son petit garçon. La vue cette jolie jeune femme, si inquiète et mal à l’aise à l’arrivée de son mari, fait naître en lui la confusion, l'attachement, l’inquiétude, et le besoin de lui venir en aide, réveillant aussi sans doute la culpabilité de n'avoir pas su aider sa mère. Et du côté de Coryn : « Aujourd’hui, la petite lumière qu’elle croyait morte au fond d’elle avait trouvé un nouveau souffle. Comme si une bouffée d’oxygène pur l’avait ravivée. (…) Elle se dit, surprise et incrédule, que la Chance existait. (..) Aujourd’hui, Coryn ouvrit la porte de sa grande maison californienne avec la profonde impression qu’elle n’était plus aussi transparente. (…) Aujourd’hui, elle était étrangement contente d’avoir repris des couleurs devant Kyle. Grace à Kyle ? Elle ne ressentait aucune honte, mais un étrange sentiment. Jack n’était peut-être pas tout puissant. Sa vie avait un sens. Enfin, peut être… Du moins, pour ce soir. » (Page 92) A partir de ce jour, les astres, la chance ou le destin (appelez ça comme vous voulez) ponctue sa vie de petits coups, trois fois rien, juste ce qu’il faut pour définitivement changer la trajectoire de sa vie. Une collision aussi bouleversante pour l’un comme pour l’autre, qui sans bien comprendre comment ni pourquoi lie leur vie à jamais.

 

Angélique Barbérat  arrive avec  justesse et sans jamais en faire des tonnes, à dépeindre les sentiments d’angoisse et de peur de Coryn, tout autant que le mal être de Kyle. Cette simplicité dans les descriptions et dans la narration accentue étrangement les émotions. Pris  dans l’intrigue, le cœur du lecteur se serre (se déchire même) à mesure que les chapitres s’enchainent. On sourit devant certaines scènes mignonnes et touchantes, on espère voir leur vie s’embellir, et on est aussi parfois à la limite des larmes quand la situation se dégrade. La frustration (liées à l’impuissance de Coryn, de Kyle et la nôtre aussi beaucoup) et la tension sont tout aussi présentes, face à ce Jack, merveilleux manipulateur qui ne laisse absolument rien transparaître de ses excès et isole encore et toujours son épouse.

 

L’instant précis où les destins s’entremêlent  est une lecture addictive, captivante et vivante. Les chapitres sont courts (et même très courts), s’enchaînent, les mots d’Angélique Barbérat  sont d’une telle simplicité et d’une grande sensibilité qu'elle nous fait vivre cette relation avec intensité.  Impossible de reposer ce livre qui possède une bonne dynamique et qui mêle détresse et espoir. L’auteure  a intégrer à tous ces drames beaucoup de choses positives, de petits bonheurs, de belles rencontres, d’enfants réservoir de courage, et de personnages secondaires importants sans qui il n’y aurait pas d’espoir (je pense en particuliers à Jane, la sœur de Kyle, qui s’occupe d’un foyer pour femmes battues). La romance est sincère, colle parfaitement à la réalité et soulève une tornade de sentiments.

 

Je vous invite à découvrir la fragilité de Kyle, la douceur de Coryn et surtout l’instant précis ou des destins s’entremêlent, vous en ressortiez sans aucun doute bouleversé mais enchanté par l’histoire que nous offre joliment Angélique Barbérat . Et peut-être même que vous verrez les araignées sous un autre œil….

 

En attendant de vous y mettre, ou bien même pendant votre lecture, n’hésitez pas à écouter la playlist sélectionnée par l’auteure,  ici.

 



23/01/2014
21 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres