Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Alexandre Seurat : L’administrateur provisoire

L’administrateur provisoire d’Alexandre Seurat    3.5/5 (01-09-2016)

 

L’administrateur provisoire (181 pages) est sorti le 17 août 2016 aux Editions du Rouergue (collection La Brune).

 

5.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Découvrant au début du récit que la mort de son jeune frère résonne avec un secret de famille, le narrateur interroge ses proches, puis, devant leur silence, mène sa recherche dans les Archives nationales. Il découvre alors que son arrière-grand-père a participé à la confiscation des biens juifs durant l'Occupation. Le récit tente d'éclairer des aspects historiques souvent négligés jusqu'à récemment, l'aryanisation économique de la France de Vichy, crime longtemps refoulé par la mémoire collective. Une enquête à la fois familiale et historique bouleversante, s'appuyant sur des documents réels.

 

L’histoire (éditeur) :

 

« Nous nous quittons. Je dérive dans Paris – quelqu’un m’a livré au vide, et je voudrais bien savoir qui, puisque personne n’est responsable. Je voudrais des réponses aux questions que je n’ai pas posées – mais qui déferlent de toute chose, des immeubles tellement hauts, tellement loin. Une voix me dit, Pourquoi tu t’entêtes ? elle me soulève, me retourne, me pose par terre. Il me semble que le monde autour de moi devrait me parler mieux de ce qui s’est passé. J’ai peur d’ouvrir la bouche, je voudrais me fondre aux choses anonymes. Quand je ferme les yeux, je vois Raoul H. Là, assis au milieu de nous, souriant tranquillement, avec morgue. »  Page 100

 

« Ah ça, c’était toute une époque, c’est sûr, et sa fatigue me semble couler des mots qu’elle dit, Mais sers-toi bien. Elle fait glisser le plat de macarons vers moi. Puis elle lâche, comme pour se défendre, que tout n’était pas rose à l’époque, qu’il y avait un climat, mais elle ne précise pas ce qu’elle entend par là. Sa mère à elle disait souvent qu’elle préférait aller au Printemps qu’aux Galeries Lafayette, parce qu’aux Galerie Lafayette, c’était trop juif. Je la regarde, effaré. » Page 150

 

L’administrateur provisoire est un roman portant à la fois sur la spoliation des juifs sous vichy (l’aryanisation économique) et sur la famille.

Mort depuis peu, le frère du narrateur (dont on ne connait à aucun moment le nom), hanté par la Shoah, réveille une foule de questions que la famille a tenté (de manière inconsciente et/ou pas) de dissimuler. Aidé par ses oncles, il va creuser et remonter le passé trouble d’un arrière-grand-père sans affect, glacial et inhumain.

Il s’agit là presque d’une double lecture, celle liée à l’Histoire et celle concernant le poids du secret de famille et son écho avec ce que la famille proche vit et certains de ses dysfonctionnements. Si la partie liée au narrateur et à ses motivations reste une fiction, Alexandre Seurat a choisi d’impliquer dans son récit des personnages véridiques. Raoul H est donc réel (tout comme les deux victimes présentes ici, les deux seules dont il reste une trace aujourd’hui) dont les faits et gestes sont principalement issus du travail d’enquête de l’auteur (les citations sont toutes issues de témoignages).  On découvre ici un pan de l’Histoire peu évoqué, dérangeant mais néanmoins important de connaître.

 

Si les chapitres sont courts et l’écriture fluide, la narration, mélangeant fiction/histoire, fantôme/personnages réels, présent/passé, est parfois assez confuse. D’autre part, la famille du narrateur est grande et remonte sur plusieurs générations, ce qui par moment trouble la lecture.

Même si j’ai moins aimé L'Administrateur provisoire que son premier roman ( La maladroite), Alexandre Seurat fait preuve encore ici d’une écriture pointue. Il livre un témoignage nécessaire (sur des aspects historiques passés sous silence) et force le lecteur à s’interroger sur nos choix et sur l’importance de connaître son histoire pour ne pas porter en soi le poids sournois de la culpabilité.

 

 



17/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres