Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Katie Khan : S'accrocher aux étoiles

S'accrocher aux étoiles  de Katie Khan   3,75/5 (16-07-2017)

 

S'accrocher aux étoiles  (353 pages) est disponible depuis le 11 mai 2017 aux Editions Super 8 (traduction : Marie Hermet).

 

8.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Dérivant dans l'espace, Carys et Max n'ont plus que 90 minutes disponibles d'oxygène – 90 minutes durant lesquelles il vont essayer de sauver leur vie. 
Accrochés l'un à l'autre, les deux amoureux regardent la planète bleue, se souviennent de leur rencontre, et évoquent le monde qu'ils laissent derrière eux. Un monde censément idéal, duquel l'amour véritable est banni.

 

Mon avis :

 

S’accrocher aux étoiles. Ou comment lire de la SF même quand on déteste ça ! 


C’est dans un univers dystopique et spatiale que Katie Khan a choisi de raconter une histoire d’amour finalement assez banale.

Le point de départ de la narration ? Carys et Max sont perdus dans l’espace, trop éloignés de leur vaisseau pour s’y refugier (à moins de quelques tours de passepasse et pas mal de bricolages incertains) et, last but not least , il ne leur reste que 90 mn d’oxygène !!!!!
Hop hop hop, je vous vois venir avec des grands yeux ! L’espace ? Ok, c’est vrai c’est dans l’espace. Ok, ils ont tous les deux revêtus leur combinaisons d’astronautes et communiquent Orsic, la logiciel d’intelligence artificiel. Ok, il va forcément y avoir quelques références à la sciences… mais pas de panique !

D’une : Katie Khan explique très simplement ce qui pourrait, pour toute personne allergique à la science et totalement novice en astronomie, filler des boutons.

De deux : l’intrigue est loin d’uniquement se dérouler dans l’espace !

 

En effet, avant d’en arriver là, Carys et Max ont vécu deux trois trucs quand même !!!! et c’est sous forme de flashbacks qui ponctuent régulièrement le récit au présent que l’on découvre leur histoire. Mais pas seulement !

 

Un remake de Gravity en version love ? Non, pas tout à fait.

 

L’auteure à imaginer un monde et une société où les différences raciales et sociales ont tenté d’être abolies par le biais de réguliers déménagements dans différents voïvodes (pays). Chaque individu est sensé changé de pays tous les 3 ans, ne pas s’attacher, et surtout ne peux fonder de foyer avant ses 35 ans, avant d’avoir donné ses meilleures années à Europia pour le bien de la communauté.  Le hic, c’est que Carys et Max sont à une décennie de cette liberté et qu’ils vivent en quelque sorte un amour illicite…

 

S’accrocher aux étoiles est une lecture sympathique, qui s’en être un coup de cœur (je ne me suis pas suffisamment attachée aux protagonistes) a su éveiller mon intérêt et me séduire.

 

J’ai aimé :

- le contexte,

- les personnages particulièrement bien dessinés et nuancés

- la narration (fluide et rythmée grâce à l’alternance passé-présent que Katie Khan gère très bien),

- le système de compte à rebours (au fur et à mesure que leur oxygène diminue) qui accentue le rythme et apporte une petite tension au récit  

- et la fin (particulièrement surprenante !)

 

Bon OK, les adeptes de SF un peu pointilleux pourront trouver tout ça un peu facile et surfait (et peu crédible) mais voilà au finale c’est un roman dystopico/spatial qui s’adresse à tous et que chacun peut facilement apprécier grâce justement la simplicité de sa construction.  Le nécessaire est finalement là pour nous permettre de savourer une romance « normale » (avec plein de petits instants touchants), dans un univers SF.



20/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres