Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Xavier-Marie Bonnot : La dame de pierre

La dame de pierre de Xavier-Marie Bonnot  5/5 (10-10-2015)

 

La dame de pierre  (448 pages) est sorti le 1er  octobre 2015 aux Editions Belfond.

 

couv18200181 (105x173).jpg

 

Mon avis :

 

De la famille Verdier, il ne reste que Pierre et Claire, le frère et la soeur. Lui a repris la ferme familiale, dans la Vallée de Saint-Vincent. Claire vit à Paris et vient lui rendre visite deux fois par an. Mais cette fois c'est différent. Claire a des cauchemars. Elle a peur pour une certaine Vicky et prétend qu'elle-même sera bientôt morte. Le corps sans vie de Claire est retrouvé bientôt.

 

Mon avis :

 

Je ne connaissais pas du tout Xavier-Marie Bonnot  avant de recevoir cette Dame de pierre et je regrette un peu d’être passée à côté de ses précédentes publications. La dame de pierre, son tout dernier titre, a été une excellente découverte. Si vous n’avez pas encore lu l’auteur n’hésitez surtout pas à vous pencher dessus, vous pourriez apprécier !

 

J’ai été tout de suite entraînée dans l’atmosphère rude et impitoyable de la montagne. L’auteur y installe rapidement du mystère et de l’inquiétant, puis ensuite des drames, des secrets, de la folie et de la culpabilité.

Pierre  Verdier vit dans un village reculé des Alpes où il s’occupe de ses moutons. Ancien alpiniste chevronné (qui  a ouvert plusieurs voies sur des monts aussi dangereux que prestigieux) et guide de haute montagne, il vit aujourd’hui dans la ferme familiale avec pour seul compagnon son chien et les frère et sœur Magnin, ses plus proches voisins de 70 et 84 ans. De temps en temps, Claire  quitte Paris pour retrouver  le petit village d’enfance et son grand frère avec qui elle entretient une relation forte d’amour mais pleine de pudeur. Cette fois, Claire semble particulièrement mélancolique et dès la première nuit est sujette aux cauchemars où une ancienne amie est retrouvée assassinée dans l’alpage du plan des Aiguilles, parcelle appartenant aux Verdier. Même s’il n’en montre rien, Pierre est inquiet. Des traces de pas dans la neige, une mystérieuse silhouette d’homme à capuche rodant autour de la ferme et la nouvelle d’un fou échappé de l’hôpital psychiatrique viennent accentuer le son trouble. La tragédie ne tarde pas et Claire est rapidement retrouvée morte. Pierre, qui fait figure de suspect idée pour l’adjudant Portal, va devoir se battre avec ses démons, autant qu’avec ceux de sa sœur, pour faire éclater la vérité.

 

La dame de pierre est un polar parfait. L’ambiance rude et brutale de la montagne, les non-dits l’isolement, les drames enfouis qui ressurgissent, la tension qui ne vous quitte jamais, l’écriture limpide, détaillée et rythmée, les images fortes transmises en beautés et en forces…tout m’a plu et tout à contribué à rentre ce scénario, pourtant simple,  accrocheur et plaisant.

Le petit côté classique du début (qui n’en demeure pas moins captivant et haletant) laisse petit à petit la place à une intrigue psychologique très travaillée qui soulève de fortes émotions. Xavier-Marie Bonnot dévoile doucement l’histoire de ses protagonistes, qui gagnent en profondeur, en nuances et en authenticité.

 

« … a froid, de l’intérieur, jusque dans les moindres vaisseaux, les lanières de muscles à peine mobiles. Chaque coup du cœur claque à ses tempes. Elle voit la mort, son visage mouillé, ses lèvres bleues.

Il n’y a plus d’honneur, plus de femme, plus de fard. Plus de petites fille qui gourmandise la vie. Plus de jeune femme qui trébuche sur une tendresse.

.. ne va pas laisser vivre ceux qui ont détruit son amour. » Page 238

 

Ce polar intelligent, qui pointe le doigt sur les préjugés,  est un appel à la tolérance. Mais c’est aussi et surtout une très bonne lecture que je vous invite à découvrir (et qui mérite bien son bandeau publicitaire).



11/10/2015
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres