Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Violaine Kerbrat : Secrets de sage-femme

Secrets de sage-femme de Violaine Kerbrat        5/5 (19-01-2011)

 

Secrets de sage-femme (192 pages) est un document publié chez Calmann-Levy le 7 avril 2010. Merci aux Editions France Loisirs pour l'envoi de ce document que j'ai beaucoup apprécié.

 


 

L’histoire (éditeur) :

 

En matière de grossesse, il y a ce qui se sait et ce qui se tait. Il y a la science des livres pratiques qui répondent aux mille et une questions qu'une femme enceinte se pose et puis il y a tout ce qui se dit à voix basse dans l'intimité d'une relation particulière. Violaine Kerbrat est sage-femme depuis près de quarante ans. Elle a accompagné des centaines de femmes sur le chemin de la maternité, elle a recueilli leurs craintes et leurs attentes, leurs douleurs comme leurs bonheurs. Mais Violaine Kerbrat dont la carrière s'est principalement déroulée dans l'un des fleurons des maternités françaises, a aussi été le témoin privilégié de l'épopée de l'obstétrique moderne, aux côtés des plus grandes figures, notamment les professeurs Emile Papiernik et René Frydman. Elle fut la sage-femme d'Amandine, le premier bébé-éprouvette français. Ce qu'elle raconte ici, ce sont quatre décennies de progrès médical fulgurant avec ses avancées extraordinaires et ses interrogations immenses. Ce qui se dévoile dans ces pages, c'est également la maternité côté pile. Ce qui ne se dit pas, ce qui ne s'avoue pas : Secrets de sage-femme, des histoires d'amour, entre médecine et désir.

 

Mon avis :

 

Secrets de sage-femme est un livre très court (moins de 200 pages) qui va à l’essentiel. Violaine Kerbrat nous raconte les avancées spectaculaires qui ont eu lieu en quatre décennies, elle livre avec des mots simples, 40 ans de métier de sage-femme, d’évolution aussi bien techniques que morales et sociales, sans pour autant que le livre tombe dans un déballage médical rébarbatif. L’auteure se confie avec pudeur et illustre constamment son discours d’exemples très touchants et parfois même cocasses ! C’est un document technique très intéressant qui se lit à une rapidité incroyable.

 

C’est un document qui met en avant le délicat rôle de la sage-femme et qui rend hommage au plus beau métier du monde. On sent la passion pour son métier qui l’anime. Il s’agit là d’une belle réflexion sur le métier lui-même et sur les aspects philosophiques, physiques et psychologiques qui touchent la maternité et la naissance (aussi bien de l’enfant que de la femme devenue mère).

 

C’est enfin un très beau témoignage sur les difficultés de donner la vie et surtout sur tout ce que le progrès a permis pour venir en aide aux parents dont l’enfant ne vient pas naturellement. Il y a des cas douloureux qui mettent parfois mal à l’aise (incestes, malformation, déni de grossesse, bébé mort-né) mais cela fait partie de la vie et Violaine Kerbrat l’explique très bien. Elle a, dans ce livre, su transmettre toute la force et la vie qui jaillissent de la maternité, mais aussi toutes les difficultés et douleurs qui peuvent en être liés.

 

Magnifique réussite, Violaine Kerbrat transmet avec beauté les sentiments liés à la naissance (joie, douleur, peine…) et surtout sa passion pour son métier. Maman de trois enfants, j’ai été profondément touchée par ce récit et par autant d’humanité. Je me suis reconnue à bien des égards et j’ai surtout pris conscience de la chance que j’avais d’avoir des enfants et des enfants en bonne santé !



08/05/2012
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 281 autres membres