Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Susan Crawford : Qu'est-il arrivé à Celia Steinhauser ?

Qu'est-il arrivé à Celia Steinhauser ?  de Susan Crawford  3,5/5 (28-06-2015)

 

Qu’est-il arrivé à Celia Steinhauser ?  (338 pages) est sorti le 3 juin 2015 aux  Editions Mosaïc.

 

couv59939401 (108x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Ce pourrait être une fin d’après-midi banale, dans une banlieue banale de Manhattan. Et pourtant, tout est plus vibrant, plus aigu, plus dérangeant. Dana se réveille au bord de la crise qui ne tardera plus à la faire basculer dans l’exaltation mentale, celle des bipolaires comme elle. Au même moment, à quelques pas de là, la police découvre une femme dans une flaque de sang, chez elle, assassinée. C’est Celia Steinhauser, l’amie de Dana. Et Dana est la dernière personne à l’avoir vue cette après-midi-là…
A travers les yeux de son héroïne - une femme délaissée par son mari, ultra-sensible et au bord de l’abîme -, Susan Crawford mène une enquête à la fois policière et psychologique. Dana a-t-elle tué son amie ou bien le meurtre dont elle se soupçonne n’a-t-il eu lieu que dans sa tête ? Y a-t-il une meurtrière tapie en elle, ou bien le coupable se cache-t-il dans les ombres du dehors ?

 

Mon avis :

 

Il y a un petit côté Desperate Housewives dans ce livre (l’humour en moins) qui n’était pas pour me déplaire, avec son petit quartier pavillonnaire paisible où tout le monde se connait sans vraiment se connaitre et où pif-paf-pof un voisine décède brutalement, victime d’un meurtre, révélant  ainsi quelques secrets chez les uns ou chez les autres.

 

Qu'est-il arrivé à Celia Steinhauser ?, avant d’être celle de cette victime,  est avant tout l’histoire de Dana, la voisine et amie (une amitié quand même vite fait). Dana est atteinte de psychose maniaco-dépressive dont les troubles surviennent de façons épisodiques et sont en ce moment en train de refaire surface. D’abord l’absence de sommeil, puis des pensées et un comportement de plus en plus incongru lui montrent qu’elle retombe doucement dans la folie.  Mais elle tient à profiter de ses phases de clarté pour combler les trous et résoudre le mystère de la mort de Célia ? C’est elle  qui est la dernière à l’avoir vue vivante mais elle reste bien incapable de se souvenir précisément de l’après-midi passée avec (la maladie et la sangria ingurgitée en forte quantité n’aidant évidemment pas) et  les seuls détails dont elle arrive à se rappeler sont la photo de son mari et la dispute.

Dana est un personnage instable et l’enquête qu’elle tente de mener est franchement douteuse. Heureusement, l’affaire est suivie aussi par l’inspecteur Jack Moss, poussé au résultat par Lenora White, procureur adjoint un peu trop zélée.

 

Qu'est-il arrivé à Celia Steinhauser ?  est un roman palpitant plein de doutes. Les incertitudes (beaucoup liées à Dana, mais pas seulement) sont très présentes et troublantes. Les personnes liées à Célia susceptibles d’avoir commis  son meurtre grandit peu à peu, tout comme le trouble dans notre esprit face aux différents mobiles relativement plausibles. Et, sans pour autant nous égarer inutilement sur de fausses pistes, l’auteure  arrive à surprendre avec une fin qu’on ne voit pas venir et qui n’a rien de rocambolesque pour autant. 

Dana ne soulève pas assez d’empathie à mon goût mais on la suit quand même facilement, motivés par la curiosité et les interrogations. Et si c’était elle la coupable ? Évidemment, c’est comme elle, la question qu’on se pose tout du long. Ajoutés à cela un veuf pas toujours honnête, un mari méprisant qui semble cacher quelque chose et un petit jeune peut être un peu trop proche de la victime…voilà de quoi rendre l’intrigue suffisamment trouble pour passer constamment du fantasme à la réalité, de l’innocente à la culpabilité et nous plonger dans un sentiment d’ambiguïté constant face à tous ces personnages complexes.

 

Qu'est-il arrivé à Celia Steinhauser ?  nous plonge aussi dans l’esprit de Dana, nous faisant vivre la maladie mentale de l’intérieur. Brouillard, paranoïa, démons intérieurs, fragilité psychologique, périodes d’exaltation ou de de grande fatigue…les troubles bipolaires sont décrits sans pathos. Tout en restant constamment dans l’incertitude de sa perception, on comprend mieux la maladie qu’elle tente de gérer et assume tant bien que mal, contrairement à son mari, de plus en plus froid et mauvais. Et si c’était lui le coupable ? Et si c’était lui qui attentait à sa vie ? …

On finit par soupçonner pas mal de monde, mais ouf, l’agent Moss est là pour démêler l’affaire, lui permettant de ne pas trop penser à sa femme, qui vient de partir avec une partie du mobilier, et de reprendre contact avec son fils.

 

Qu'est-il arrivé à Celia Steinhauser ?  est un thriller psychologique  que l’on ne classera peut-être pas parmi les indispensables ni parmi les meilleurs du le genre, mais qui ne laisse pas non plus de déception car Susan Crawford  dose suffisamment bien les ingrédients pour entraîner le lecteur et le déstabiliser. 



06/07/2015
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres