Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Sophie Audouin-Mamikonian : Indiana Teller 3 : Lune d’Automne

 

Indiana Teller 3 : Lune d’Automne de Sophie Audouin-Mamikonian   3/5 (08-03-2013)

 

Lune d’Automne (380 pages) est le troisième volet des aventures d’Indiana Teller, publié le 14 mars 2013 aux Editions Michel Lafon.

 

Mon avis sur le tome 1 et le tome 2.

 

 

L’histoire (éditeur) :

 

Dans les interminables plaines du Montana s’étend le Lykos Ranch. Alentour, les voisins sont loin de se douter que ses occupants sont les membres de l’un des clans de loups garous les plus puissants d’Amérique du Nord. Parmi eux, un seul humain a sa place : Indiana Teller. 

Katerina est en danger mortel. Rongée par le venin des loups, la jeune femme se transforme peu à peu en un monstre sanguinaire et meurtrier. Son humanité semble perdue à jamais. Pourtant, Indiana ne renonce pas à son amour. Défiant les lois du clan, il enlève Katerina, abandonnant les siens au milieu de la guerre qui déchire la Meute.

Prêt à tous les sacrifices, il devra utiliser son don de rebrousse-temps jusqu’à l’extrême limite. Mais ce pouvoir est imprévisible et, à trop jouer avec le passé, Indiana pourrait s’attirer des ennemis millénaires… 

La guerre des clans est déclarée

 

Mon avis :

 

Je me faisais une joie de lire la suite des aventure d’Indiana, alors merci Camille de m’en avoir donné l’opportunité.

 

Comme pour Lune d’été, ce troisième tome s’ouvre sur un pré-prologue (et un prologue) qui permet de se remettre en mémoire les deux précédents volets. Très riches et complètes, ces quelques pages donnent l’occasion de se remettre complètement dans le bain. Et c’est vraiment indispensable car le premier chapitre commence fort. On retrouve Indiana en plein ciel, sur le chemin du ranch en compagnie de ses amis vampires et de Katerina qui vient d’être mordu par le fils Brandkel. Sur le point de se transformer en semi, elle est entre la vie et la mort. Tyler Brandkel, toujours menaçant avec le virus de son père, profite de l’attaque d’Indiana pour retourner cette violence contre le clan Teller en convoquant le grand Conseil  afin de destituer Karl Teller de son rang de Chef de toutes les meutes. Vous l’aurez compris, ça va très mal pour les Teller, en encore plus pour Indiana qui est sur le point de perdre son amour.

 

Indiana Teller 3 ne déroge pas à la règle : de l’action, encore de l’action et toujours de l’action.  Voilà un point qui m’a plu autant qu’il m’a dérangé. L’intrigue va vite et le rythme haletant accentue l’effet. Lune d’Automne ne risque pas de voir son lecteur s’ennuyer, c’est certain. En contrepartie, j’ai trouvé que c’était un tantinet TROP : trop de retournements de situation, trop de coups bas, trop de transformations….. Bref, il y a beaucoup (voir trop) de choses qui arrivent et qu’il faut intégrer.  Du coup, avec autant d’action, j’en ai eu plus du mal avec la relation Indiana /Katerina. Je n’ai pas ressenti autant d’émotions que dans Lune de Printemps et Lune d’Eté. En fait,  Indiana lui-même ne m’est pas paru aussi attachant que précédemment. C’est toujours le jeune homme fougueux, impétueux (trop, vous diraient ses grands-parents), et qui ne manque pas de chance et d’intelligence, mais il y a beaucoup de choses qui lui tombent dessus, et il s’en sort trop souvent miraculeusement. Ça en devient agaçant cette facilité....

 

Alors que la guerre des clans Teller-Brandkel reste le fil conducteur de Lune d’Automne, ce nouveau volet se concentre d’avantage sur les vampires et leur légendaire Mordred (beaucoup de légendes et d’histoires intéressantes agrémentent d’ailleurs le récit). Les histoires de loups garous (à proprement parlé) m’ont manqué, tout autant que de nouvelles info concernant la mère d’Indiana, toujours captive du clan Brandkel. Il faut attendre les toutes dernières lignes pour voir une toute petite progression dans son histoire, qui donne très très envie de lire la suite malgré tout.

 

Conclusion : Indiana Teller 3,  Lune d’automne m’a déçu dans son ensemble, bien que l’écriture de Sophie Audouin-Mamikonian soit toujours aussi agréable. Actuel, fluide et dynamique, son style reste un plaisir à lire. Alors rendez-vous au prochain volet, pour une Lune d’Hiver (et oui, j'ai quand même très envie de découvrir la suite) qui promet une fin passionnante !

 

Pour plus d’info : site officiel  et page Facebook



08/03/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres