Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Sandrine Collette : Animal

Animal de Sandrine Collette    4,5/5 (19-05-2019)

 

Animal (288 pages) est disponible depuis le 7 mars 2019 aux Editions Denoël.

 

6.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Humain, animal, pour survivre ils iront au bout d'eux-mêmes. Un roman sauvage et puissant. Dans l'obscurité dense de la forêt népalaise, Mara découvre deux très jeunes enfants ligotés à un arbre. Elle sait qu'elle ne devrait pas s'en mêler. Pourtant, elle les délivre, et fuit avec eux vers la grande ville où ils pourront se cacher. Vingt ans plus tard, dans une autre forêt, au milieu des volcans du Kamtchatka, débarque un groupe de chasseurs. Parmi eux, Lior, une Française. Comment cette jeune femme peut-elle être aussi exaltée par la chasse, voilà un mystère que son mari, qui l'adore, n'a jamais résolu. Quand elle chasse, le regard de Lior tourne à l'étrange, son pas devient souple. Elle semble partie prenante de la nature, douée d'un flair affûté, dangereuse. Elle a quelque chose d'animal. Cette fois, guidés par un vieil homme à la parole rare, Lior et les autres sont lancés sur les traces d'un ours. Un ours qui les a repérés, bien sûr. Et qui va entraîner Lior bien au-delà de ses limites, la forçant à affronter enfin la vérité sur elle-même. Humain, animal, les rôles se brouillent et les idées préconçues tombent dans ce grand roman où la nature tient toute la place.

 

Mon avis :

 

Sandrine collette possède un talent incroyable pour renouveler ses romans, nous balader d’un univers à l’autre, d’un style à un autre et pour toujours créer la surprise. Et encore une fois quelle surprise !

Par contre une chose pour laquelle rien ne change : la qualité de son écriture.

 

Dans Animal, direction les collines du Népal où Mara, après de premières années rudes et éprouvantes, se retrouve en charge de deux enfants abandonnées dans la forêt (ligotés à un arbre), deux enfants sauvages de quatre ou cinq ans, qu’elle choisit d’élever en ville dans le bidonville de Pokhara, où personne ne pourra les retrouver. Nun et Nin deviennent ses neveu et nièce qu’elle tente de faire grandir au mieux, mais peu à peu une sauvagerie nouvelle vient les habiter et Mara ne sachant plus comment faire face prend une terrible décision.

Vingt ans plus tard, Hadrien et sa compagne Lior (accompagnés de leurs amis de jeu Annabelle et Gauvain, de deux chasseurs et du guide Vlad) se préparent à une partie de chasse à l’ours sur les terres du Kamtchatka. Tombant sur un animal plus rusé qu’eux (et surtout particulièrement joueur…) les choses tournent mal et une double traque va alors s’enclencher, réservant à Hadrien et Lior le plus terrible des tournants, et entraîner Lior vers les trace de son enfance….

 

Sandrine Collette mêle puissance des mots et force des descriptions pour nous plonger dans un roman d’aventure aux paysages grandioses. L’angoisse est omniprésente et les drames à portée de pages. Captivé par l’intrigue, totalement attaché aux protagonistes pour lesquels on palpite d’inquiétude (et étrangement on adhère plus facilement que de raison à leur chasse), que ce soit Hadrien, Lior, Vlad (le vieux guide respectueux de la nature) ou l’Ours (personnage à part entière), les pages défilent jusqu’à ce que le lien avec le prélude se fasse plus concret et que l’auteure, comme à son habitude finisse par nous laisser avec quelques interrogations quant au sort de certains...

 

Encore un très bon roman !



14/12/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 284 autres membres