Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Ricardo Vilbor et Max Vento : Le vieil homme et les Narcos

Le vieil homme et les Narcos de Ricardo Vilbor (scénario) et Max Vento (illustrations)     4,5/5 (15-01-2019)

 

Le vieil homme et les Narcos (64 pages) est sorti le 7 février 2019 dans la collection Nouveau monde Graphic des  Editions Nouveau Monde (adaptation de Emmanuel Proust et traduction de Benjamine Des Courtils).

 

 1.jpg 

L’histoire (éditeur) :

 

Voici l'histoire de Don Alejo, un homme de 77 ans qui a refusé de s'agenouiller face à l'un des gangs les plus sanguinaires du Mexique ! Ne pouvant compter sur le soutien d'une police corrompue, il va résister seul à l'attaque des "Zetas" surarmés. Cette histoire vraie a bouleversé tout un pays soumis à la loi des narcotrafiquants.

 

Mon avis :

 

En avril 2011, au Mexique, les narcotrafiquants appelés « Zetas », voulant mettre la main sur les terres de Don Alejo, lui laissent 24 heures pour quitter sa ferme, estimant le lieu parfait terrain comme rampe de lancement de leur trafic de cocaïne. Mais, hors de question pour le vieil homme de laisser sa maison. Alors il choisit de payer ce qu’il doit à ses ouvriers, leur donnant ainsi congés, et de ne pas se laisser faire.

Son frère Manuel, averti par l’un des employés, tente de raisonner le vieillard de 77 ans lui proposant de corrompre le commissaire pour qu’il leur vienne en aide (sachant d’avance ses paroles vaines) ou au moins de l’aider tant qu’il peut. Prêt à en découdre, à ne rien lâcher, coûte que coûte, Alejo attend ses assaillants et ce court moment est pour lui l’occasion de repenser à sa femme morte d’un cancer, à sa mère lorsque son père les a quittés, à ses rapports aux autres (et à chaque moment de sa vie où il a tenu tête, s’est affirmé), à tout ce qui l’a façonné, ce qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui…

 

thumbnail (3).jpg

 

Plongée percutante dans un pays corrompu, aux mains des cartels, voyage émouvant aux côtés d’Alejo Garza Tamez, un homme bon, courageux et d’honneur, Le vieil homme et les narcos est un hommage réussi à ceux qui se battent pour leur liberté, qui comme Alejo ne veulent pas voir leur pays, leurs terres, leurs biens, leur âme aux trafiquants et qui choisissent de ne pas abdiquer.

 

91IB4A7RccL.jpg

 

Réaliste, sans concession, forte et bouleversante, Le vieil homme et les narcos est une BD coup de poings aux séquençage cinématographique et à l’intrigue parfaitement orchestrée. C’est beaucoup trop court à mon goût (même le dossier spécial en fin d’ouvrage) et peut être au final un peu empathique sur certains aspects mais ça reste un titre hommage bien fichu avec une tension palpable et quelques émotions.



06/03/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres