Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Olivier Norek : Entre deux mondes

Entre deux mondes d’Olivier Norek      5/5 (13-10-2017)

 

Entre deux mondes (415 pages) est disponible depuis le 5 octobre 2017 aux Editions Michel Lafon.

 

7.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l'attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir. 
Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu'il découvre, en revanche, c'est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n'ose mettre les pieds. 
Un assassin va profiter de cette situation. 
Dès le premier crime, Adam décide d'intervenir. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il est flic, et que face à l'espoir qui s'amenuise de revoir un jour Nora et Maya, cette enquête est le seul moyen pour lui de ne pas devenir fou. 

Bastien est un policier français. Il connaît cette zone de non-droit et les terreurs qu'elle engendre. Mais lorsque Adam, ce flic étranger, lui demande son aide, le temps est venu pour lui d'ouvrir les yeux sur la réalité et de faire un choix, quitte à se mettre en danger.

 

Mon avis :

 

Bon ok, j’avoue, j’étais déçue d’apprendre que Coste, son équipe et le 9.3. ne seraient pas à l’ordre du jour du nouveau roman d’Olivier Norek.

Mais bon, qu’est-ce  ce qui me plait tant au fond chez l’auteur (excepté le fait qu’il évoque le 93) ?

Son style ? oui, oui, évidement. Ça bouge, c’est certain. J’aime sa manière de nous embarquer comme dans un film, de nous faire vivre les évènements de l’intérieur avec intensité, sans superflu.

Ses thèmes ? Forcément ! Fan de polars, j’ai été conquise par ses trois précédents titres qui abordaient des sujets d’actualité de manière incisive dans des romans policiers finalement « classiques » mais percutants.

Bon, alors ? Il est ici encore question de flics et c’est Norek aux commandes, alors pourquoi Entre deux mondes ne serait-il pas à la hauteur ?

Ah non, Entre deux mondes, n’est pas à la hauteur. Il est au-dessus !!!!

 

Franchement, merci d’avoir lâché Victor Coste pour Calais, Monsieur Norek ! Quelle claque !! j’ai adoré !

J’ai retrouvé là votre côté dynamique dans l’écriture qui , comme d’habitude, n’a absolument pas besoin de fioritures pour convaincre et surtout tenir le lecteur. Le coté réaliste y est aussi. La jungle de Calais comme si on y était. C’est terrible, triste et déstabilisant. Jamais je n’aurais imaginé un  tel décor et encore moins une telle réalité en France. C’est navrant…

 

Entre deux mondes explore beaucoup de sujets d’actualité mais avant tout beaucoup d’aspect humains  (les migrants, la politique françaises, les flics de Calais, Daech, l’amour, la famille…). Si en premier lieux, on a l’impression que ça part dans beaucoup de direction, on ne s’y perd pourtant absolument pas car  tout s’enchaîne parfaitement bien. Toutes les ramifications se rejoignent nature mêlent et l’ensemble forme un scénario  très bien construit, fluide et haletant.

 

Entre deux mondes est un roman puissant émotionnellement. Un roman au dénouement que l’on imagine pas mais qui reste convainquant, d’une grand véracité et qui ne laisse pas indifférent autant par la force de ses personnages que par son fond éprouvant.

 

3l.jpg

 

Merci Monsieur Norek pour cette rencontre avec Adam, Bastien et surtout Kilani que je n’oublierai pas. Merci pour ce coup de cœur d’une grande humanité !



26/10/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres