Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Mia Topic : Fairfield, Ohio

Fairfield, Ohio de Mia Topic 3/5 (23-01-2015)

 

Fairfield, Ohio (376 pages) est paru le 23 janvier 2015 aux Editions Delpierre.

 

couv15192935 (111x173).jpg

 

Un mot sur la maison d’édition : jeune maison d’édition créée par  Jean-Christophe Delpierre (qui a déjà dirigé Fluide Glacial, Dargaud, Beaux-Arts Magazine…), Les Editions Delpierre ont été fondée pour  un public varié, exigeants et  venus d’horizons différents, amoureux des livres, qui lisent pour se cultiver, s’enrichir, et surtout pour se distraire. Petite équipe d’amis, experts dans tous les métiers de l’édition, Les éditions Delpierre ont choisi de publier peu mais avec minutie, comme le disait Douglas Reeman : « Par gros temps, mieux vaut partir à l’aventure sur un bateau de taille raisonnable, qui saura, mieux que les lourds vaisseaux, se jouer des vagues et aborder des rivages inattendus. »

En 2014, ils ont publié douze titres allant du roman français au document, en passant par les thrillers anglo-saxons et les récits d’aventure.

 

L’histoire (éditeur) :

 

Pour Jamie, tout a basculé le jour du décès de ses parents. Lui qui rêvait de partir étudier à New York se retrouve forcé de rester dans sa petite ville de l'Ohio, afin d'élever son frère de 5 ans, Damian. Loin d être amer, Jamie dévoue tout son temps et son énergie à rendre l'enfant heureux, quitte à mettre sa propre vie entre parenthèses. Un jour, qui commence pourtant bien mal par un accrochage de voitures à un feu rouge, Jamie rencontre Logan. Le jeune avocat est tout ce qu'il n'est pas : sûr de lui, brillant et fier. Il ne fait absolument pas mystère de l'intérêt qu'il porte à Jamie, mais celui-ci se réfugie derrière ses insécurités : avec un enfant à charge et aucune perspective d'avenir, sans parler de son physique, quelconque à ses yeux, comment pourrait-il intéresser quelqu'un comme Logan ? Toutefois, Logan est bien déterminé à montrer à Jamie tout ce qu'il voit en lui, combien sa dévotion à Damian l'émerveille. Alors qu'il s'est toujours suffi à lui-même, voilà que Logan se surprend à rêver d'avoir sa place dans le petit monde des deux frères...

 

Mon avis :

 

Fairfield, Ohio est une histoire romantique assez peu commune puisque qu’elle met en scène deux hommes.

 

Jamie Maddison a perdu ses parents il y a 3 ans. Au-delà de la douleur liée à la perte de ceux qu’il chérissait tant, il doit seul (à seulement 21 ans) faire face financièrement à la vie, et surtout veiller sur son petit frère Damian âgé de 5 ans. Ce n’est pas facile tous les jours évidement, mais Jamie s’en sort relativement bien. Son travail comme couturier chez Max Brewer II n’est pas celui dont il avait rêvé (il aurait dû intégrer l’école de design  de Parsons avant que la vie en décide autrement) mais il gagne sa vie et le vieil homme, qu’il considère comme son 2ème père, lui laisse champs libre à sa créativité. Préférant donner son temps et son amour à Damian, Jamie a toujours délaissé sa vie sentimentale, persuadé en plus de n’être à la hauteur pour personne.

Logan est un avocat de 27 ans. Lorsque son père (propriétaire du cabinet d’avocat où il travaille) percute le véhicule de Jamie, il choisit de prendre la défense de jeune garçon (tout est bon pour aller contre ce père désagréable, homophobe et hautain).

Leur rencontre est un coup de foudre réciproque. Mais les deux hommes sont bien différents et Jamie trop peu sûr de lui pour accepter si vite de se lancer dans une relation, préférant se cacher sous la responsabilité de Damian pour ne pas s’engager. Il leur faudra du temps pour apprendre à se connaître et pour se faire confiance, mais une fois accordée ils vivront leur plus belle histoire d’amour.

 

Fairfield, Ohio est une romance pleine de douceur où les bons sentiments ont la part belle. C’est tendre, sensuel (parfois même érotique) et touchant. Une fois que l’on sait dans quoi on s’embarque, c’est avec plaisir que l’on découvre le premier roman de Mia Topic. Les personnages sont bien campés. Jamie et Damian sont attendrissants. Damian est un gamin mignon comme tout qui a la chance de pouvoir compter sur un grand frère en or. Un grand frère terriblement marqué par une scolarité difficile faite de préjugés et de violences verbales et physiques. S’il reste stigmatisé par l’homophobie qui l’a entouré pendant sa jeunesse, il n’est pas pour autant âcre. Persuadé d’être sans valeur et pourtant beau, intelligent et doué pour la couture, c’est un personnage intéressant.

Logan est son opposé. C’est un homme sûr de lui, qui a choisi de faire son coming out à 15 ans (tout en sachant qu’il attirerait la haine de son père), c’est un libertin qui aime jouer et faire succomber les hommes. Cette différence qui marque les protagonistes donne du piment à l’intrigue.

Par contre, le couple d’amis Tyler et Luke m’ont agacée par leurs dialogues puérils, agaçants et clichés. Même si leur histoire est très belle, j’ai trouvé qu’ils contrastaient avec le reste des personnages moins stéréotypés (sauf pour le  coup des chaussettes jaunes avec la fleur violettes page 221, un détail qui est un peu too much je trouve !)

 

Mis à part ce reproche, Fairfield, Ohio reste un bon roman. L’écriture est agréable et même si la fin est courue d’avance, on se laisse prendre par les sentiments. Les thèmes abordés ici sont forts (homosexualité, l’acceptation  des autres avec leurs différences, l’homoparentalité) et traités avec bon sens. Le récit oscillant entre le récit de Logan et celui de Jamie, permet au lecteur d’avoir une vision d’ensemble et connaître les doutes respectifs des protagonistes, permettant une bonne empathie, et une facilité dans l’accroche des personnages. C’est un roman qui possède une bonne dose de séduction et quelques scènes érotiques (il faut le savoir) qui sont plutôt bien amenées et qui, tout en étant explicites, ne tombent heureusement pas dans la bestialité.

Au final, pour ma première romance homosexuelle, Fairfield, Ohio a su me convaincre. Je ne pense pas que ce soit un roman indispensable à tout lecteur  mais il conviendra parfaitement à tous ceux qui aiment les intrigues fleur-bleue.



05/02/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres