Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Le jeu de la princesse coquette

Le jeu de la princesse coquette   4,5/5 (11-04-2018)

 

Le jeu de la princesse coquette, tiré de l’album de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon, est disponible depuis le 4 avril 2018 aux  Editions L’Ecole des loisirs au prix de 11,90€ 

 

2.jpg

 

Le jeu (éditeur) :

 

C'est tellement plus rigolo de se déguiser en princesse, plutôt que de revêtir ses vieux vêtements d'hiver... Les habits sont posés au milieu de la table : soyez le premier à taper sur la bonne carte pour l'emporter. Vous devrez faire preuve de mémoire, de rapidité et avoir un oeil affûté pour devenir la princesse coquette !

 

Mon avis :

 

0L.jpg

 

La princesse coquette de Christine Naumann-Villemin et Marianne Barcilon est arrivée en jeu de cartes. Des quatre ans, mais parfaitement jouable quand on est parent (parce qu’il est conseillé jusqu’à 104 ans), Le jeu de la princesse coquette allie rapidité, mémoire, stratégie et un peu de chance aussi.

 
81456lH4m0L.jpg

L’installation en prend pas plus de 5 minute et la compréhension autant que la préhension des règles à peine 10 (le temps d’une partie !). Du coup, après une petite partie de chauffe, un petit coup d’essai histoire de se mettre dans le jeu et en saisir les subtilités, on enchaine très vite les parties.

Beaucoup plus drôle à 3, 4, 5 ou 6 jours qu’à 2, le jeu de la princesse Coquette nous a beaucoup plu. Bien que l’univers soit celui de la princesse et que les tons pastels soient un brin orientés fille, mes deux garçons (8 et 12 ans) n’ont pas boudé le jeu. Bon, en même temps, ils ont grandi avec l’album alors pas de raison de mettre de côté de jeu.

 thumbnail (1).jpg

 

Le déroulement e la partie fait appel à la mémoire. Et quand on se trompe c’est assez drôle et « piquant », car persuadé d’avoir dans sa pile les ballerines alors qu’il s’agit en réalité des chaussures de Dadame, on se marre bien et on se prend une pénalité : interdiction de jouer au prochain tour (avec obligation de bouder les bras croisés sur son bidon et les lèvres et forme de mou fâchée !!!!). Mais il faut également un poil de manœuvre afin de distribuer les mauvaises cartes (les vêtements moches de l’hiver tels que le manteau en poil de chameau, le sous pull ridicule ou les chaussettes en laine de biquette) aux bonnes personnes, le tout afin de finir vainqueur évidement.

 thumbnail.jpg

 

Les plus :

-  Une belle boite bien solide pour tout rangé et pas trop grande pour pouvoir être glissée dans le sac des vacances ou emporter chez les copains

-  Un jeu solide et bien fait qui permette de retrouver l’univers de la Princesse coquette de manière ludique et rigolote

 

Le moins :

-  Les mauvais joueurs ne vont pas aimer recevoir les mauvaises cartes (mais ne manqueront pas de se venger lorsque l’occasion se présentera !!!).

 



01/05/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres