Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Laurence Talairach et Titwane : Enquêtes au muséum

Enquêtes au muséum de Laurence Talairach (auteure) et Titwane (illustrateur)

 

Enquêtes au muséum (80 pages) est une nouvelle série jeunesse publiée aux Editions Plume de Carotte le 18 janvier 2018.

 

La nuit tombe ? Alors partez sur les traces de Zoé, Alice et Clarence pour visiter clandestinement les musées de sciences… Non seulement vous allez découvrir les trésors et les secrets de ces lieux magiques, mais vous allez aussi vous plonger dans la compréhension du monde du vivant et croiser les hommes qui veillent sur ces richesses !

 

9.jpgLes maléfices de la gorgone

Un étrange objet en provenance des îles Salomon, dans le Pacifique, vient d’être livré au Muséum.

Serait-ce une tête coupée transportée dans un sac en plastique ?

Zoé, Alice et Clarence partent enquêter, combattant méduses, gorgones et autres espèces marines aux noms incroyables.

  

6.jpgLe mystère des oiseaux sans patte

Clarence s’est mis en tête de couper les pattes aux oiseaux, persuadé que cela les gêne pour voler.

Zoé et Alice l’emmènent alors faire un tour au muséum d’histoire naturelle pour lui démontrer que les oiseaux sans pattes ne sont qu’une légende…

  

3.jpgL’île aux monstres

Dans plusieurs livres ayant appartenu à ses parents, Zoé découvre d’étranges représentations de dinosaures.

Intriguée, elle décide alors d’entraîner ses amis Alice et Clarence sur l’île aux monstres, afin de lever le voile sur le mystère des iguanodons…

 

Mon avis :

 

Dans Les maléfices de la gorgone, Zoé assiste à une conversation concernant un évènement que les employés du muséum tiennent à garder secret. Une livraison devrait très prochainement avoir lieu au musée des sciences. Celle d’un lot de spécimens en provenance des Iles Salomon envoyées par un couple de scientifiques en poste depuis 10 ans dans l’océan pacifique. Tout cela est fortement déroutant et la jeune Zoé, d’avoir entendu quelques bribes de cette histoire, voit sa curiosité aiguisée. D’autant que le Pacifique (tout proche des cotes de la Nouvelle Zélande) est l’endroit où ses parents ont mystérieusement disparu lorsqu’elle était petite, sans que personne (que ce soit les autorités ou ses proches) ne s’en soit véritablement souciés.

Depuis Zoé est avide de toute information concernant ces lieux visités par ses parents avant leur disparition et sur leur travail de collectionneurs (ornithologue passionnés). La jeune fille sait au fond d’elle même que ses parents sont encore en vie.

C’est en guettant l’arrivée de cette livraison qu’elle croit entrevoir quelque chose ressemblant à un mélange de tête humaine et de méduse, que la livreuse cache rapidement dans un sac. En évoquant cette farfelue histoire avec ses deux amis (Alice et son petit frère Clarence), l’idée d‘une tête de gorgone germe alors dans son esprit…. Il faut découvrir la vérité, l’enquête s’impose !

 

 

Ce premier opus des Enquêtes au muséum est une bonne découverte. Dans un intrigue passionnante et pleine de mystère, il explore divers thèmes de façons intelligibles, intelligentes et pertinentes :

-On apprend ce qu’est la Gorgone, les légendes et la mythologie qui s’y rapporte (la fin d’ouvrage offre en plus des explications plus poussées)

-On découvre un lieu. C’est une vraie visite guidée minutieuse (ici le muséum-aquarium de Nancy) qui permet une découverte du lieu et de ce qui l’habite, éveillant ainsi la curiosité autant envers l’endroit (qui sert là de décor) que des espèces.

 

Chaque nouvel opus fonctionne sur le même principe : une construction basée sur une histoire pleine de suspens qui tient en haleine, avec un fil conducteur commun (la disparition des parents de Zoé), et une visite d’un lieu et la découverte enrichissante d’espèces.

Cette collection permet d’apprendre une foule d’information scientifiques liées à la nature (espèces rares, lieux insolites, avancées naturalistes), mettre en lumière un endroit que l’enfant est susceptible de visiter (il après la lecture de ces titres, il est fort possible qu’il souhaite y mettre les pieds), tout en passant un très bon moment livresque. L’auteure ne ménage pas son lecteur en terme de suspens et d’action, c’est très bien mené !

 

S’attaquer à Les maléfices de la gorgone s’est avoir très vite envie d’enchaîner avec Le mystère des oiseaux sans patte (qui met en avant le circuit des collections naturalistes, la légende des oiseaux sans pattes et met l’accent sur le danger au muséum d’histoire naturelle de Lille) et L’île aux monstres (qui évoque la reconstitution (et cette évolution) des dinosaures dans le premier parc à dinosaures).

 

En bref : Enquête au muséum est une nouvelle collection à mettre entre les mains des curieux et des amateurs de polars jeunesses.

 

 

 



10/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 275 autres membres