Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Jay Asher : Treize raisons

Treize raisons de Jay Asher  2/5 (24-02-2013)

 

Treize raisons (288 pages),  publié le 3 mars 2010 chez Albin Michel dans la collection Wiz, est également disponible depuis le 30 mai 2012 en version poche chez Livre de Poche Jeunesse (320 pages). Ce livre a fait l'objet d'une adaptation ciné en 2011.

 

    

 

L’histoire (éditeur) :

 

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...

 

Mon avis :

 

Si la couverture m’a totalement tapée dans l’œil avec son intitulé choc : « Elle est morte. Pour treize raisons. Tu es l’une d’elles. », je dois dire que le récit m’a déçue. Merci quand même à FloTousleslivres pour l’organisation de cette lecture commune qui m’a permis de lire ce livre, dans ma PAL depuis un bon bout de temps. 

 

D’abord, le fond. Treize raisons est l’histoire d’Hannah Baker, une adolescente dont le premier baiser déclenche une réaction en chaîne de petites et grandes catastrophes  (à son niveau) qui l’amènent à commettre l’impensable : le suicide. Avant de mettre fin à ses jours, elle revient sur les moments importants de sa vie qui l’ont conduite à en arriver là et décide de mettre son récit sur bandes magnétiques (des cassettes audio, quoi !) désignant ainsi les responsables. Tour à tour, les personnes désignées reçoivent les cassettes, doivent les écouter et les renvoyer au suivant, jusqu’à ce jour où elles arrivent chez Clay Jensen. Pourquoi lui ? Qu’à t-il à voir avec le suicide d’Hannah ? Quel est son rôle dans cette série d’évènements ?  

L’idée de départ était à mon sens excellente mais je trouve qu’elle a finalement été mal exploitée. Tout ce qui arrive à Hannah est effectivement désagréable, pourtant c’est loin d’être aussi terrible que les derniers évènements qu'elle évoque. En fait, tout est mis au même niveau et c’est ce qui rend l’histoire peu crédible.

 

Ensuite, la forme. L’auteur joue sur deux récits : celui d’Hannah correspondant aux cassettes et celui de Clay, qui nous fait part de ses pensées pendant l’écoute. Ils ont certes une police de caractères différente, mais il y a tant d’allers et retours entre les deux que ça m’a déstabilisée. J’ai eu un mal fou à distinguer immédiatement les deux récits et à basculer de l'un à l'autre, d’autant que celui se rapportant à Clay a pris un certain temps avant de m’intéresser. Le style de Jay Asher n’a rien de particulier (le vocabulaire est ultra simple), mais n’est pas désagréable pour autant. Ça se lit vite, d’autant qu’un certain suspens s’installe maintenant l’intérêt du lecteur.

 

Même je trouve le concept vraiment bon, les détails sont trop trop trop nombreux, infimes et pesants. Au final, l’histoire d’Hannah m’a moins touchée qu’elle l'aurait dû. C’est une histoire dramatique qui tente de puiser ses causes dans des faits qui ne le sont pas, qui ont juste pris des  proportions trop importantes. Seul Clay à la fin (qui est pourtant d’un caractère effacé) a réussi à éveiller un peu plus d’émotion parce qu’il doit vivre avec l’absence et la douleur des actes et paroles manqués.

 

Treize raisons montre l’importance de chaque mot ou geste. Une idée intéressante qui manque de crédibilité mais qui devrait susciter l’intérêt de nombreux jeunes.  

 

Avis des participants à la lecture commune : Flo TousleslivresZinafreelfeCendre_MgE, Katalyn, Lavinia, Lady-Citation, BubulleAlcyoneSnowWhiteEnjoyBooksKincaid40Mathilde C, bliblimi

 



25/02/2013
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres