Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Festival America 2018

Festival America - littératures & cultures d’Amérique du nord

 

festival america 2018 canada quebec.jpg

 

Tous les 2 ans, AMERICA accueille à Vincennes une soixantaine d’auteurs d’Amérique du Nord.

Un programme riche de rencontres et débats est organisé simultanément dans une dizaine de salles et des séances de dédicaces ont lieu sur les stands des libraires installés dans le Salon du livre.

37.000 visiteurs ont assisté au festival lors de sa dernière édition, en 2016.

AMERICA est organisé par l’Association Festival AMERICA, en partenariat avec la Ville de Vincennes, le Ministère de la Culture et de la Communication, le Centre national du livre, l’Institut français, la Sofia, le Conseil Régional d’Île-de-France, le département du Val-de-Marne, la RATP. Il reçoit le soutien de l’Ambassade des États-Unis d’Amérique, l’Ambassade du Canada, le Centre Culturel Canadien, le Conseil des Arts du Canada, la Délégation Générale du Québec (Conseil des Arts et des Lettres, Ministère de la Culture et de la Communication).

 

Pour sa 9e édition, du 20 au 23 septembre 2018, le festival America accueillera à Vincennes une soixantaine d’écrivains et célébrera notamment les littératures canadiennes.

 

Si la France entretient des relations privilégiées avec l’Amérique du Nord, nos liens avec le Canada sont, sans nul doute, des plus étroits. Ce pays incarne toujours un rêve d’Amérique où tout est encore possible. C’est notamment au Québec que vit la plus grande communauté francophone hors de l’hexagone.

Pays jeune, immense, le Canada fait rêver par la variété de ses paysages, mais aussi par son multi-culturalisme, la diversité de ses identités et le dynamisme de sa société. Terre d’accueil et d’asile, le Canada a réussi à composer une incroyable mosaïque culturelle, d’un océan à l’autre, et sa littérature a depuis longtemps gagné ses lettres de noblesse auprès des lecteurs français. Cette production littéraire qui a émergé du brassage des origines multiples de sa population est en plein essor et portée par des écrivains mondialement reconnus.

 

yXj71MSW_400x400.jpg

Une vingtaine de rencontres permettra de découvrir ce pays, ses paysages, son histoire et sa culture, à travers les œuvres des invités, qui échangeront aussi sur des questions de société, des sujets relatifs à l’environnement, aux problèmes douloureux des migrants ou aux relations avec les Premières Nations (peuples amérindiens). Que signifie être Canadien aujourd’hui ? Quel regard les auteurs canadiens portent-ils sur leur pays ? Sur les États-Unis de Donald Trump ? Où en sont les rapports entre anglophones et francophones ? Parmi la délégation canadienne, de nombreux jeunes auteurs feront leurs débuts sur la scène littéraire française. Certains d’entre eux sont également traducteurs, journalistes ou éditeurs. Ils auront l’occasion de partager leur expérience lors de la journée professionnelle organisée en partenariat avec Livres Hebdo le jeudi 20 septembre.

 

Les mots de la Littérature

 

Autour des auteurs canadiens, des écrivains de Cuba, des États-Unis, d’Haïti et du Mexique apporteront leurs contributions à une programmation riche, dense, exigeante dont l’un des « points d’orgue » sera la célébration du 40e anniversaire du Monde selon Garp.

 

L’autre grande thématique de cette édition 2018, ce sont « Les Mots de la Littérature ». Sous la forme d’un abécédaire avec un assez grand nombre d’entrées, les écrivains invités vont échanger sur la ou les thématiques qu’ils abordent dans leurs livres et expliquer pourquoi ils ont choisi de traiter d’un sujet en particulier. L’idée de ces rencontres est de permettre au public de découvrir la « fabrique de la littérature » à travers les mots des auteurs. Amour, Art, Argent, Bonheur, Couple, Corps, Crime, Dieu, Démocratie, Destin, Enfance, Engagement, Exil, Environnement, Femme, Frontière, Famille, Guerre, Histoire, Humour, Homme, Identité, Immigration, Jeunesse, Journalisme, Liberté, Monde, Mère, Nature, Origines, Oubli, Politique, Paysage, Père, Questionnement, Racines, Racisme, Rêve, Révolution, Rédemption, Société, Science, Sexe, Sentiments, Territoire, Utopie, Violence, Ville, Western… qui offriront à chaque fois de nombreuses pistes de réflexion.

 

Plusieurs grands débats vont rassembler des auteurs autour de sujets aussi divers que la commémoration de la Première Guerre mondiale, le souvenir de l’esclavage, la création littéraire et les séries télé, les écrivains américains face à la présidence Trump, les femmes et les hommes à l’ère du mouvement Me Too, ou encore « le Prix Pulitzer change-t-il la vie d’un écrivain ? » avec quatre lauréats de la prestigieuse récompense.

 

Les temps forts

 

Un hommage sera rendu à l'américain  John Irving et à son œuvre à l’occasion du quarantième anniversaire de la parution du Monde selon Garp, lauréat du National Book Award en 1978. À travers l’œuvre de ce grand romancier, qui partage son temps entre le Vermont et le Canada, se dessinera le portrait de son Amérique personnelle.

 

Le salon du livre de plus de 1000 m2 est situé sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Il accueille les maisons d’édition françaises et leurs auteurs pour des dédicaces sur les stands tenus par des libraires. Pendant La Nuit Américaine, le samedi 22 septembre, de 19h à 21h, tous les auteurs invités seront présents pour une soirée festive et décontractée.

 

Le forum des écrivains va une fois encore permettre d’échanger sur les genres littéraires, le rapport aux personnages, la structure d’un livre, les ateliers d’écriture, le travail de recherche, la nouvelle, l’inspiration autobiographique…

 

Cöté Grand Ecran, des projections. Celle du Monde selon Garp bien sûr, mais aussi de L’Hôtel New Hampshire (deux des romans de John Irving), des Frères Sisters de Jacques Audiard adapté du roman de Patrick deWitt, l’un des invités canadiens, suivie d’une rencontre entre les deux hommes, ou des Virgin Suicides de Sofia Coppola tiré du livre de Jeffrey Eugenides, suivie d’une rencontre avec l’auteur. Côté séries, projections de The Leftovers adapté du roman de Tom Perrotta, avec une master class en présence de l’auteur, et de La Servante écarlate suivie d’une rencontre avec Margaret Atwood, en duplex de Toronto.

 

Et aussi... Plusieurs expositions photographiques investiront les différents lieux, des concerts seront aussi proposés en soirée.

 

Vive les jeunes ! Le festival jeunesse offrira au jeune public des rencontres avec des auteurs de littérature jeunesse et de bandes dessinées de même que des activités ludiques. La journée scolaire du vendredi 21 septembre sera, pour deux mille écoliers, collégiens et lycéens, l’occasion de rencontrer des invités du festival, de lire des œuvres et de découvrir d’autres cultures.

 

America est aussi un festival interprofessionnel où se retrouvent bibliothécaires, traducteurs, éditeurs, libraires et journalistes. Ils prennent part à l’organisation et à l’animation des rencontres ou d’autres rendez-vous comme le Café des Libraires, les joutes de traduction, les petits déjeuners littéraires, les lectures à voix haute ou les animations en médiathèque.

 

Les auteurs présents

 

festival america.png

festival america 2.png



29/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 265 autres membres