Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Evelyne Brisou-Pellen : Le manoir 1, Liam et la carte d'éternité

Le manoir 1,  Liam et la carte d'éternité d’Evelyne Brisou-Pellen    3,5/5 (04-05-2013)

 

Le manoir 1,  Liam et la carte d'éternité (367 pages) est paru le 21 mars 2013 aux Editions Bayard

 

 

 

L’histoire (éditeur) :

 

Après une longue maladie, Liam est envoyé en convalescence au manoir. Mais tout, dans cette vieille demeure, l’inquiète, à commencer par les autres pensionnaires, plus étranges les uns que les autres. Il ne voit qu’une chose à faire : s’enfuir. C’est alors qu’arrive Cléa, une jeune fille de son âge, qui semble avoir de graves problèmes. En cherchant à lui venir en aide, Liam va découvrir la vraie nature du manoir. Et celui-ci recèle des dangers dont il n’a pas la moindre idée.

 

Mon avis :

 

Entrez dans la nouvelle vie de Liam. Entrez dans le Manoir. Venez y découvrir tous ses mystères !

Liam est un ado de 15 ans, qui se remet d’un cancer. Il arrive seul (déposé en taxi) au Manoir, une maison de repos où Raoul, un majordome un peu étrange, l’accueille. Cette entrée dans ce lieu est le début d’une aventure extraordinaire. Il y rencontre progressivement les autres patients d’âges et de situations diverses. Entre Pol et Jean-Charles (gamins turbulents d’une dizaine d’années), Léonidas (spartiates à la carrure de catcheur), André, Fanny (la couturière), Christine (la vieille institutrice qui se croit encore au début du XXème siècle), ou encore une autre déguisée en fée ou un autre en pirate du XVIIème siècle, Liam a vraiment de quoi se poser des questions. Alors en plus quand il retrouve sa valise complètement vide avec de drôles d’inscriptions, que le docteur Roy lui annonce qu’il n’aura plus à prendre de médicaments,  et qu’il ne reçoit ni courrier ni visite, c’est encore plus louche. Il cherche à tout prix un moyen de communiquer avec l’extérieur, mais sans téléphone, ni internet ni même électricité, ça se révèle impossible et c’en est trop pour lui ! Coincé dans cet étrange et inquiétant endroit, à la fois maison de repos, asile, sanatorium, maison de redressement….Liam tente de trouver un moyen de s’enfuir. Heureusement, l’arrivée de Cléa, une nouvelle pensionnaire de son âge qui semble en grande difficulté,  va lui redonner la motivation de rester et de percer les secrets du Manoir.

 

Liam et la carte d'éternité (premier tome de la série Le manoir) est une histoire qui mélange les genres (enquête surnaturel, romance, humour) dans une écriture jeunesse sympathique. On y croise une foule de personnages extravagants qu’on prend plaisir à suivre. Chacun est unique en son genre et leur histoire respective est touchante et surprenante. De plus, ils sont suffisamment nombreux pour donner un intérêt supplémentaire au récit qui pour le coup est loin d’être terne ou ennuyeux. L’épaisseur du livre pourrait effrayer les jeunes lecteurs, mais il  se lit toutefois avec facilité. Ecrite à la première personne, on rentre facilement dans l’intrigue dont le côté fantastique et les nombreux mystères qui entourent ce Manoir maintiennent l’intérêt tout du long. Et puis enfin, la cave apporte une touche de suspens et un soupçon d’angoisse, mais je ne peux vous en dire plus…

 

L’idée d’ensemble est bonne. C’est un roman intelligent qui mélange les genres et les époques grâce à ses personnages. On y retrouve de nombreux faits historiques qui viennent pimenter agréablement l’enquête menée par Liam. Liam et la carte d'éternité est une bonne lecture (conseillée à partir de 12 ans),  un premier tome qui permet de s’attacher à son protagoniste et qui donne envie d’en savoir plus (la suite devrait arriver à l’automne).

 



05/05/2013
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres