Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Elodie Geffray : Et le silence sera ta peine

Et le silence sera ta peine d’Elodie Geffray  3,75/5 (03-03-2015)

 

Et le silence sera ta peine  (231 pages) est sorti le 18 Février 2016 chez Belfond dans la collection Thrillers.

 

6.jpg


L’histoire (éditeur) :

 

" Lorsqu'il grimpa dans la voiture, Dominique sut qu'il venait de faire le choix le plus important de sa vie, peut-être le plus insensé, certainement le plus fou. "

Lorsque Nicolas voit le regard de Sandra se ternir, puis s'éteindre, il sait qu'il vient de commettre une bêtise, et il panique. Il appelle son ministre de père, qui a toujours une solution. Mais cette fois-ci, la bêtise est de taille. L'homme de confiance de la famille saura-t-il tirer Nicolas d'affaire ?

 

Mon avis :

 

Nicolas Z., beau brun ténébreux et fils du ministre de l’intérieur, retrouve une ancienne camarade lors d’une soirée à Saint Mandé. Sandra, vilain petit canard devenu un joli cygne, le trouble beaucoup et, alimenté par le désir et une bonne dose d’alcool, Nicolas devient très /trop entreprenant, au point de la bousculer un peu…jusqu’au drame. Heureusement, papa est là et compte bien faire en sorte que son pourri gâté de fils ne soit mêlé à quoi que ce soit et file enfin sur le doit chemin.

Pour ce faire, quoi de mieux que de faire accuser un pauvre type sans avenir ? Et quand en plus celui-ci est prêt à donner sa vie en échange de quelques arrangements, tout semble rouler à la perfection. Oui, mais Dominique, ce chômeur de 53 ans, qui n’attend plus rien de la vie va peut-être enfin trouver de quoi sortir de son fatalisme…est ce suffisant ?

 

Et le silence sera ta peine est un policier sans surprise mais qui se lit vraiment très bien. Dune part par ses personnages qui sont aussi attachants que détestables (ce jeune Nicolas et son père, pire encore, m’ont débectée) et par la psychologie. Elodie Geffray s’attache à coller au mieux à la réalité et donne à Dominique (e même Martine) une authenticité très forte et intéressante (comment peut-on en arriver à ce point de négation de soi-même ?).

D’autre part, l’alternance de points de vue (Dominique, Nicolas et Ivan l’homme de main du ministre) et l’écriture particulièrement  fluide et facile à lire, offrent une bonne dynamique. Le scénario a beau être simple et sans événements inattendus, il transporte bien le lecteur et reste suffisamment bien articulé pour ne pas souffrir de lenteur (on ne s’ennuie pas une minute).

 

En bref, Et le silence sera ta peine est un policier dont l’enquête est un peu mise de coté au profit d‘aspects plus psychologiques, qui se lit bien agréablement.



13/03/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres