Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Dans ma Boite Aux Livres - Février 2013

Dans ma Boite Aux Livres - Février 2013  

(PAL au 01-02-2013 : 141 titres)

 

 

 

 

Je continue d'être raisonnable (aucun achat), mais encore un mois relativement bien riche en nouveautés, avec en prime de sympathique découvertes jeunesses.

 

 

 

Des nœuds d'acier de Sandrine Collette 

 

 

Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave. Théo n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l'ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.

Mon avis ici

 

 

Jamais je ne te pardonnerai de Sandra Brown

  

 

Quand, longtemps après les faits, son père lui confesse avoir été mêlé à la disparition d'une petite fille, Sandra ouvre les yeux sur son enfance et comprend que son père s'est livré pendant des années, et dans l'indifférence générale, à des actes pédophiles. Sous le choc, elle décide d'enquêter pour faire éclater la vérité. 
Sandra Brown, célèbre en Écosse pour sa lutte en faveur de la protection de l'enfance, retrace ici son histoire.  

Mon avis ici

 

 

La vérité sur Frankie  de Tina Uebel. Reçu grâce à l'opération Masse Critique de Babelio, un titre que je voulais vraiment découvrir. 

  

 

Christoph, Judith et Emma sont étudiants. La vie s’offre à eux… jusqu’à ce que leur route croise celle du charismatique Frankie. Ensemble, ils passent un été de rêve. Un jour, Frankie confie à Christoph qu’il appartient aux services de l’anti-terrorisme. Il a besoin de son aide. Crédule, Christoph accepte une première mission. L’engrenage est en place. C’est bientôt au tour de Judith et d’Emma de se laisser convaincre et de s’imaginer traquées. Disparaître et faire aveuglément confiance à Frankie devient la seule solution. Commencent alors des années de cavale, mais aussi de sévices physiques et psychologiques.
Le véritable Frankie, qui s’est fait passer pour un agent du MI5 (Grande-Bretagne), a été condamné à la prison à perpétuité. La police pense que toutes ses victimes n’ont pas été retrouvées.

Mon avis ici

 

 

Le Doux venin des abeilles de Lisa O'Donnell 

 

 

« Aujourd’hui, c’est la veille de Noël. Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Aujourd’hui, j’ai quinze ans. Aujourd’hui, j’ai enterré mes parents dans le jardin. Personne ne les regrettera. » 
Après la mort brutale de leurs parents, Marnie, quinze ans, et sa petite sœur Nelly décident de poursuivre leur vie comme si de rien n’était, bien que chacune d’elle soupçonne l’autre de les avoir assassinés. Personne ne semble se douter de leur sort. Excepté Lennie, l’homme qui vit dans la maison voisine. À force d’observer leurs faits et gestes, il finit par remarquer que les deux jeunes filles sont livrées à elles-mêmes, et les prend sous son aile. Au fil des mois, amis, voisins et autorités – sans compter le dealer du coin qui en a toujours après leur père – commencent à poser des questions. Et un mensonge en entraînant un autre, Marnie et Nelly s’embourbent dans une aventure qui pourrait leur coûter bien plus qu’elles ne peuvent payer.

Mon avis ici

 

 

Le mur de mémoire d'Anthony Doerr

  


 

De l’Afrique du Sud à la Lituanie, de l’Allemagne nazie à la banlieue de Cleveland, le livre d’Anthony Doerr est un voyage troublant dans l’espace et dans le temps. Le temps de la mémoire qui relie, comme un fil fragile, les personnages de ces six nouvelles, tous hantés par la perte ou la résurgence de leur passé, et confrontés à ce manque vertigineux de ce qui a été mais n’est plus. À l’image d’Alma, une veuve septuagénaire de Cape Town, à qui l’on tente curieusement de voler ses plus précieux souvenirs, dans la magnifique nouvelle qui donne son titre au recueil.
Nulle nostalgie sous la plume d’Anthony Doerr, plutôt la volonté d’évoquer, de son écriture fluide, cristalline et élégante, en quoi la mémoire façonne nos destins et fait de nous des êtres véritablement humains. Récompensé par les plus prestigieux prix anglo-saxons, révélé en France par Le Nom des coquillages, il poursuit une œuvre ambitieuse et originale qui ne ressemble à aucune autre.

Mon avis ici

 

Canaille tome 2 : Canaille fête son anniversaire de Jean Leroy et Emile Jadoul 

 

 

Canaille, le petit poney qui aime rigoler et qui sait se faire remarquer ! Oh, non, pas de la soupe ! Canaille déteste ça. Mais lorsque Papa annonce que c'est une soupe au trésor, Canaille est quand même un peu curieux...

Mon avis ici

 


Canaille tome 4 : Canaille fête son anniversaire de Jean Leroy et Emile Jadoul 

 

 

Canaille, le petit poney qui aime rigoler et qui sait se faire remarquer ! Pour son anniversaire, Canaille a un beau ballon en cadeau, mais il tape trop fort et le voilà chez les voisins...

Mon avis ici

 

 

Voilà le loup ! de Guillaume Olive et Zhihong He

  

 

Yang le petit berger décide de faire une farce : il crie au loup alors qu'il n'y en a pas. Les villageois accourent ; lorsqu'il répète sa plaisanterie, les villageois reviennent. Le lendemain, le loup est là : Yang hurlent mais personne ne vient à son aide. D'après un conte traditionnel chinois.

Mon avis ici

 

 

Black Coffee de Sophie Loubière

 

 

Juillet 1966. Dans la petite ville perdue de Narcissa, Oklahoma, une maison isolée en bordure de la mythique route 66 est la cible d’un tueur sanguinaire. Une femme enceinte et une fillette sont assassinées, une mère et son fils Desmond grièvement blessés. Le jeune garçon va grandir à l’ombre de ce dossier jamais élucidé par la police, hanté par la figure du tueur, sous le regard d’une mère psychologiquement détruite et à des milliers de kilomètres d’un père absent le jour du drame, et qui n’a eu de cesse de raviver la culpabilité de son fils. Si seulement tu n’avais pas attaché le chien… 

2011. Devenu journaliste puis professeur de criminologie à l’université, Desmond G. Blur décide de quitter Chicago pour s’installer en Arizona dans la maison de son père décédé. Une ultime tentative du fils pour se rapprocher de son père et s'en faire pardonner, sans savoir que celui-ci, d’outre-tombe, l’a peut-être mis sur la voie de la réconciliation avec leur passé. Car l’arrivée dans le secteur d’une femme vient bientôt réveiller les démons passés de Desmond : Lola, une femme au comportement étrange qui voyage seule avec ses deux enfants, visitant des villes fantômes. Une Française dont Desmond découvre vite que, sous couvert de jouer les touristes, elle recherche son mari littéralement volatilisé trois ans plus tôt sur la route 66. Ce dernier lui aurait fait parvenir un cahier, seul indice de la piste à suivre. Un cahier contenant un récit qui, s’il n’est pas l’œuvre d’un mythomane, est la preuve de l’existence d’un des plus ahurissant criminel que l’histoire des Etats-Unis ait connu… et dont le chemin sanglant traversait déjà la petite ville de Narcissa en Oklahoma l’été 1966.

Mon avis ici

 

 

 

Et enfin, un magnifique cadeau d'une copinaute géniale : Lizouzou ! Je suis super contente car je commence a m'attacher à Sharko, alors connaître ses prémices me tenait à coeur. Et si je vous dis en plus que cette chère Lizouzou a eu la délicatesse de me le faire dédicacer par monsieur Thilliez en personne, vous n'en croyez pas vos oreilles ni vos yeux, n'est-ce-pas ? (un peu comme moi quand je suis tombée dessus d'ailleurs). Je suis super contente !!!!!! merci merci merci merci !!!!!!


Train d'enfer pour ange rouge de de Franck Thilliez



 

Un cadavre en morceaux artistiquement répartis est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l'objet d'une mise en scène défiant l'imagination. Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît : sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe de vie, aucune demande de rançon. Et cette nouvelle affaire, en réveillant le flic qui dormait en lui, va l'emmener au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin...

 

 

 

 

 



09/02/2013
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres