Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Dans ma Boite Aux Livres – Août 2013

DANS ma Boite Aux Livres – Août 2013  

(PAL au 01-08-2013 : 165 titres)

 

images (15).jpg

 

La baie des baleines de Jojo Moyes, erreur dans la distribution des dernières masses critique, les éditions du Livre de poche m’ont fait parvenir par erreur ce titre, que je me suis par ailleurs engagée à le chroniquer.

 

imagesll (106x173).jpg

Sur les plages préservées au sud de Sydney, Silver Bay est un véritable havre de paix. C'est ici que s'est réfugiée Liza McCullen avec sa fille Hannah pour échapper à sa vie passée. Mais l'arrivée de Mike Dormer va bouleverser la tranquillité de la petite communauté. Cet Anglais affable, trop curieux, menace d'anéantir tous les efforts de Liza pour sauver le petit hôtel familial et protéger les baleines.
La Baie des baleines nous plonge dans la nature sauvage australienne, autour de personnages en quête de nouveau départ.

 

 

Décompression de Juli Zeh

  

images (91x173).jpg Mon avis ici

  

Face à eux de Jason Mott 

  

images (107x173).jpg Mon avis ici

   

Les disparus de Mapleton de Tom Perrotta

  

images (107x173) (2).jpg

Que feriez-vous si certains de vos proches, de vos amis, de vos voisins, disparaissaient en une fraction de seconde ? Sans aucune explication ? Pourriez-vous continuer à vivre comme si de rien n'était ? C'est la question que se posent les habitants de Mapleton. 
Même s'ils n'ont pas été touchés directement, Kevin, le nouveau maire, sa femme Laurie et leurs deux enfants, Tom et Jill, se débattent pour retrouver un sens à leur vie. Laurie part rejoindre une secte de "pénitents", Tom un groupe d'illuminés hippies, et Jill, autrefois lycéenne modèle, se livre à tous les excès. Peut-on faire son deuil quand l'autre disparaît sans raison ?
Une chronique décapante et émouvante, un portrait sans concession mais humaniste de gens ordinaires dépassés par un extraordinaire bouleversement.

 

Le premier vrai mensonge de Marina Mander

 

imagesçççç (106x173).jpg Mon avis ici

 

Chambre 2 de Julie Bonnie

  

chambre-2-1372685-616x0 (121x173).jpgMon avis ici

  

Sauf les fleurs de Nicolas Clément

  

images (7) (134x173).jpgMon avis ici

  

3000 façons de dire je t'aime de Marie-Aude Murail

  

images (3) (132x173).jpgMon avis ici


Giacomo Foscari, livre 1 de Mari Yamazaki

  

téléchargement (120x120).jpg 

Un roman graphique qu'il me tarde de découvrir.

 

L'ombre d'un homme de Bénédicte des Mazery, en partenariat avec France Loirirs

  

images (9) (116x173).jpgMon avis ici


Teddy est revenu de Gilbert Gallerne, second titre de chez France Loisirs

  

images (4) (105x173).jpgMon avis ici


Parce que tu me plais de Fabien Prade

  

images (5) (106x173).jpgMon avis ici


Arrête, arrête de Serge Bramly

  

images (6) (106x173).jpgMon avis ici


Muette d’Eric Pessan

  

images (8) (118x173).jpg

 « La nuit, déjà, et Muette écoute vibrer les insectes, glissée jusqu’au nez dans son sac de couchage. Elle a chaud mais ne peut se résoudre à se découvrir. Dehors, dans le grand monde, des gens courent à sa recherche, elle n’a plus de doute à ce sujet. Elle y est. Elle a grand ouvert les portes de sa vie. » Par sa maîtrise de la langue au plus près des émotions, des impulsions et des souvenirs d’une jeune fugueuse, Eric Pessan, l’auteur d’Incident de personne, compose un roman envoûtant et d’une rare justesse pour évoquer la mue mystérieuse de l’adolescence.


Les perroquets de la place d'Arezzo d’Eric-Emmanuel Schmitt

 

 

images (10) (118x173).jpgMon avis ici


Dans le silence du vent de Louise Erdrich

  

 images (11) (118x173).jpg

 Un dimanche de printemps, une femme est agressée sexuellement sur une réserve indienne du Dakota du Nord. Traumatisée, Geraldine Coutts n’est pas en mesure de révéler ce qui s’est passé à la police, ni d’en parler à son mari ou à son fils de treize ans, Joe. En une seule journée, la vie de ce dernier est bouleversée. Il essaie d’aider sa mère mais elle reste alitée et s’enfonce peu à peu dans le mutisme et la solitude. Tandis que son père, qui est juge, confie la situation à la justice et à la loi, Joe perd patience face à une enquête qui piétine et il décide avec ses copains de chercher les réponses de son côté. Leur quête les mène tout d’abord dans un lieu sacré, à proximité duquel la mère de Joe a été violée...

Dans ce livre magnifique, comme dans le reste de son oeuvre, Louise Erdrich parvient à mêler la tragédie, l’humour, la poésie et la grâce, pour restituer les sentiments et les émotions de ses personnages face à la violence dont tant de femmes sont toujours aujourd’hui victimes.

 

 

Un ptit achat de rien du tout, juste pour le plaisir :

 

Max de Sarah Cohen-Scali


imaggges (113x173).jpg

"19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Fürher. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l'on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l'enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d'autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d'aimer. Heil Hitler !"Max est le prototype parfait du programme "Lebensborn" initié par Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l'Allemagne puis l'Europe occupée par le Reich.





29/08/2013
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres