Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

B. A. Paris : Dix petites poupées

Dix petites poupées de B. A. Paris   3,5/5 (30-12-2018)

 

Dix petites poupées (330 pages) est sorti le 3 Janvier 2019 dans la collection Thriller des Editions Hugo & cie  (Traduction : Vincent Guilluy).

 

1s.jpg

 

L'histoire (éditeur) :

 

LA DISPARITION. LES SOUPÇONS. LA PEUR. 

LA DISPARITION. Layla a disparu il y a douze ans, en pleine nuit, alors qu'elle rentrait de vacances en France avec son petit ami, Finn. On ne l'a jamais revue depuis. 
LES SOUPÇONS. Lorsque les policiers l'ont interrogé, Finn leur a raconté la vérité sur cette nuit-là. Mais pas toute la vérité. Pas un mot, par exemple, sur la dispute violente qui les a opposés juste avant la disparition de Layla. 
LES SOUPÇONS. Finn a refait sa vie. Avec la soeur de Layla. Jusqu'au jour où le passé ressurgit. Quelqu'un croit apercevoir Layla. Et pourquoi les petites poupées russes de son enfance font-elles soudain leur apparition ? 

 

Mon avis :

 

B. A. Paris, une auteure que j’affectionne particulièrement et dont j’attends avec impatience l’arrivée de ses nouveaux romans depuis son excellent Derrière les portes, revient avec un titre plus calme et moins en tension mais malgré tout très addictif : Dix petites poupées.

 

Finn McQuaid, 41 ans, est sur le point d’épouser Ellen, la sœur de Layla, son ancienne petite amie disparue il y a 12 ans sur le parking d’une station-service en France. Alors que le couple vit une vie tranquille, rangée et sans histoire, malgré toutefois le fantôme de Layla qui ne cesse de planer sur eux, des éléments troublants viennent bousculer leur quotidien (des petites poupées russes semées sur leur passage), jetant une ombre menaçante à leur amour et surtout le trouble quant à la fiabilité (et la culpabilité) des uns et des autres… Et si Layla était encore vivante… Que lui est-elle arrivée alors durant ces 12 années ?

 

Construite en trois parties, la narration oscille entre différent points de vue (Finn, Layla et Ellen à travers une longue lettre) et différentes périodes. Les allers-retours entre passé et présent apportent évidement un grand plus à l’histoire (sans pour autant véritablement offrir un éclairage sur les faits, B. A. Paris réussit à conserver une belle part de mystère) sans jamais perdre le lecteur. A ce niveau, Dix petites poupée est un bon roman qui se déroule rapidement en gardant le lecteur captif de ses mots et de son intrigue.

Finn, un moment soupçonné du meurtre de sa petite amie en 2006 (bien que le corps de Layla n’ait jamais été retrouvé), a-t-il quelque chose à se reprocher ? Ellen est-elle aussi sincère qu’elle ne le prétend ? Et Harry, le meilleur ami, n’est-il pas dans la veine de ce Harry, un ami qui vous veut du bien ?

 

Malgré de belles qualités, j’ai trouvé que le développement des personnages manquait de corps et restait trop superficiel. Alors évidement cela joue sur notre perception des choses, laissant constamment planer le doute sur les uns et les autres, mais ça les rend aussi plutôt fades je trouve.

D’autre part, alors que les deux précédents titre de l’auteure contenaient une tension palpable et terriblement redoutable en terme d’addition, Dix petits poupées n’a pas ce petit truc oppressant que j’aurais tant aimé retrouver.

Enfin, même si je n’étais sûre de rien, j’ai senti arrivé de loin une bonne partie du dénouement. Pas de grande surprise pour moi donc…

Malgré tout, j’ai trouvé l’ensemble captivant et rythmé. Les chapitres courts, les différentes perspectives offertes par l’auteure et son écriture simple, efficace et aussi directive que déroutante (par les différents mystères qu’elle développe) contribuent à merveille à vous maintenir solidement accrocher à ses pages.

 

 

En bref : un peu déçue par cette nouvelle histoire que je n’ai pas trouvée à la hauteur de Derrière les portes ou Défaillances, je reste néanmoins attachée à B. A. Paris qui continue à me faire passer un bon moment. Dix petites poupées est un thriller psychologique gentillet avec un twist final surprenant pour ceux qui ne sont pas habitués à ce genre…

 

 

L'auteure : B. A. Paris a vendu plus de 2 millions d’exemplaires de son premier thriller,Derrière les portes. Traduite dans 37 pays, elle est devenue une star mondiale. En France, après l’immense succès de Derrière les portes en 2016, Défaillances a été retenu dans la sélection du Prix des lectrices de Elle en 2017.

Depuis sa sortie en mars 2018 en Angleterre puis aux États-Unis, Dix petites poupées rencontre à son tour un succès phénoménal.

 

 

 



13/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres