Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Ann Brashares : Quatre filles et un jean 2, le deuxième été

Quatre filles et un jean, tome 2 : le deuxième été   d’ Ann Brashares  3,5/5 (30-01-2013)

  

Quatre filles et un jean, tome 2 : Le deuxième été   (392 pages) est sorti le 15 mai 2003 dans la collection Grand Format des Editions Gallimard Jeunesse et est disponible depuis le 24 juin 2010 en version poche dans la collection Pôle Fiction – Filles (480 pages) du même éditeur.

 

Mon avis sur le premier ici


   

 

L’histoire (éditeur) :

 

Les vacances approchent. Carmen, Tibby, Bridget et Lena s'apprêtent à ressortir le jean magique, symbole de leur amitié et témoin de leurs aventures. Cette année, l'été s'annonce cependant bien différent...Carmen reste à Washington avec sa mère : crises et turbulences en perspective...Tibby part suivre un stage de cinéma en Virginie mais, même derrière la caméra, ses souvenirs vont la rattraper. Bridget, qui traverse une crise existentielle, décide de se réconcilier avec son passé en rendant une visite surprise à sa grand-mère. Lena, dont le cœur n'est jamais vraiment revenu de Grèce, va percer des secrets de famille insoupçonnés. De surprises en émotions, de rires en larmes, les quatre filles vont une nouvelle fois faire l'expérience de la vie et l'affronter avec courage, humour et détermination.

 

Mon avis :

 

Le deuxième été est la suite, un an après de Quatre filles et un jean.  Après un très court prologue  qui permet de se remettre en mémoire (vraiment trop) brièvement les faits, on entre dans le vif du sujet : les vacances d’été. Ça n’a pas été évident de me rappeler de tous les éléments (j’avais même complètement oublié certains personnages) mais au fil des pages, tout est doucement revenu. Le récit est toujours simple et sympathique et la mise en forme (identique en tous point à Quatre filles et une jean tome 1) avec notamment l’alternance des récits et de points de vue donne une lecture tout aussi rythmée que le premier.

 

On retrouve Carmen, Tibby, Lena et Bridget (dit Bee) dans de nouvelles aventures. On a encore à faire à une (ou plutôt quatre) histoire de vacances, d’amourettes, de relations (conflictuelles) parents-ado, comme le précédent. Heureusement l’auteure l’a enrichi avec la présence plus prononcée des parents, donnant au passé une place plus importante. De plus, le jean ne joue plus le même rôle que l’année dernière.

 

Coté personnage, on aurait pu penser que les quatre amies auraient un peu plus évolué depuis l’année dernière (en devenant un peu plus matures…), mais finalement pas tant que ça. Elles se cherchent toutes plus ou moins (Bee en particulier parait totalement perdue), mais ont chacune une personnalité bien distincte, ce qui est appréciable quand les récits sautent d’une fille à l’autre sans indication. On se prend vite au jeu de l’attachement, d’autant qu’Ann Brashares utilise un vocabulaire simple mais néanmoins plein d’émotions (facile  avec des ados de 16 ans…).

 

N’ayant pas la suite, j’arrêterai donc la  lecture de cette série à ce deuxième tome. J’ai moins accroché avec Le deuxième été (l’effet découverte n’y était plus), mais c’est  un roman pour les jeunes (dès 11 ans) qui marche bien. Les jeunes filles se retrouveront en l’une ou l’autre des héroïnes avec facilité et ne manqueront pas d’être touchées par leurs histoires.  

 

 

Lecture partagée avec : 

harmo20biblim, alvina75, StellabloggeuseDarkToyKalea, Elsinka, lilli et Naelline



31/01/2013
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 279 autres membres