Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Sophie Di Paolantonio : Les choix de Clara

Les choix de Clara de Sophie Di Paolantonio  3,5/5 (27-10-2016)

 

Les choix de Clara (219 pages) est disponible depuis le 5 octobre 2016 aux Editions Flammarion

 

6.jpg


L’histoire (éditeur) :

 

 Clara, la trentaine, travaille au service succession d'une banque à Paris. Elle se partage entre ses amis et ses collègues, mais désespère de trouver l'amour. Un jour, Alexandre Mondolini l'appelle pour régler des retards inexpliqués dans la succession de sa mère. Elle décide de l'aider à comprendre les mystères de sa famille, mais doit respecter le secret professionnel.

 

Mon avis :

 

Allez, hop, un petit roman feel-good pour changer !

 

Sophie Di Paolantonio s’en sort plutôt bien avec ce premier roman qui à première vue avait tout pour être du déjà-vu.

 

L’histoire est simple : Clara Cachan, une parisienne trentenaire célibataire, travaille au sein d’une banque depuis trois ans au service succession. Un peu maladroite, dyslexique et dysphasique, elle accumule les bourdes et les dérapages verbaux (qui font beaucoup rire ses collègues). Un jour, elle tombe sur Alexandre Mondolini, un entrepreneur (dans une boite de perruques haut de gamme) de 42 ans, qui vient de perdre sa mère et qui doit gérer les démarches administratives. Originaire d’Ajaccio, la distance complique un peu la gestion du dossier et les conversations téléphoniques entre l’employée (consciencieuse mais maladroite) et le client (maniaque et impétueux) vont vite devenir mouvementées et pimentées… jusqu’à ce que les choses prennent un autre tournant.

  

Ah forcément ça sent l’amour à plein nez ! Oui, évidement mais, même en sachant vers quoi on s’aventure en ouvrant ce petit livre, l’auteure a enrichie son intrigue assez chick-lit d’un petit suspens lié à la succession Mondolini qui maintient bien l’intérêt jusqu’au bout.

 

La plume alerte de l’auteure et les situations cocasses (sans être stéréotypées ou lourdes) donnent un pétillant franchement agréable à l’histoire qui se lit très vite (et avec le sourire !). On ne s’ennuie pas un instant et on passe un agréable moment en compagnie d’une héroïne attachante et tellement loin d’être parfaite (comme nous !).



08/11/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres