Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Thomas Montasser : Monsieur Jean a un plan

Monsieur Jean a un plan de Thomas Montasser     (02-04-2017)

 

Monsieur Jean a un plan (230 pages) est paru le 2 février 2017 aux Editions Presses de la Cité (traduction : Leila Pellissier).

 

5.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Monsieur Jean est concierge de nuit dans un palace au bord du lac de Zurich, ou plutôt il était concierge, car l’heure de la retraite a sonné. Lui qui ne vivait que pour l’hôtel va devoir réapprendre à dormir la nuit et à occuper ses journées. Mais Monsieur Jean n’est pas du genre à se laisser aller, et il compte bien continuer à donner un coup de pouce au destin des inconnus qui croisent son chemin. Dans l’immédiat, il lui faut réconcilier deux anciennes ballerines fâchées depuis plus de trente ans, remettre un pickpocket sur le droit chemin et aider une jeune femme à ouvrir son café... On aimerait tous avoir un Monsieur Jean dans notre vie.

 

Mon avis :

 

Second titre traduit en France de Thomas Montasser, Monsieur Jean a un plan est un petit roman sans grande surprise mais tendre et bienveillant, bien agréable à lire.

 

Monsieur Jean Picard, dit « Monsieur Jean », s’apprête à effectuer son dernier jour en tant qu’employé dans un palace donnant sur le lac de Zurich pour lequel il a travaillé pendant 43 ans. Monsieur c’est Giacomo Piccoli, né au sud de l’Italie qu’il a quitté très jeune, troquant la pauvreté de son enfance pour devenir, grâce à celui qui a réussi à le sortir de cette vie honteuse et obscure qu’il menait, son vieil ami Jacques (qu’il vient d’enterré quelques semaines plus tôt), la légende du palace, le meilleur concierge, toujours à l’affut de la demande ou du besoin de ses clients, doué d’une immense empathie, toujours aux petits soins et plein d’attention.

Désormais à la retraite forcée, Monsieur Jean ne compte pas tirer sa révérence sans semer quelques bonnes actions, continuer à faire le bien autour de lui et réussir l’impossible après d’un jeune pickpocket, deux anciennes danseuses fâchées depuis une trentaine d’années, la gardienne de son immeuble qui est bien seule, ses voisins du dessous parents de deux enfants dont un petit dernier qui ne leur laisse que peu de répits et surtout d’Anastasia Feodora Baljanina, habitante zurichoise modeste (arrivée toute jeune en suisse alors que ses parents décidèrent de quitter l’Ukraine) qui sait que sa condition et son om ne lui laissent guère de choix d’avenir. A moins que…

En tombant sur un local un peu miteux mais quelle juge parfaite, elle décide de se lancer dans un reve un peu fou. Et chargée d’espoir elle transforme le petit bistrot de Jacques en « café de Balzac ».  Seule, la route se révèle bien difficile. Heureusement Monsieur Jean a un plan !

 

Cette lecture pleine de d’humanité est simple mais peut être aussi un peu trop courte pour exploiter au mieux les personnages et l’histoire qui parfois se révèlent un peu confus et difficile à (re)situer. Mais c’est vraiment loin d’être une lecture pénible. Au contraire !

Thomas Montasser est un agréable conteur et il arrive à mettre suffisamment de charme son écriture et de vitalité dans son écriture pour nous faire passer un bon moment.

Peut-être pas mémorable, Monsieur Jean a un plan reste un texte optimiste, attendrissant, lumineux et un brin fantaisiste.

 

En bref :  un bon divertissement livresque.



14/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres