Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Pierre Desproges : Réquisitoire contre Jean-Marie Le Pen

journal-1297j7308 (250x168).jpg

 

Réquisitoire contre Jean-Marie Le Pen de Pierre Desproges     4/5 (17-04-2015)

 

Réquisitoire contre Jean-Marie Le Pen (13 pages) est sorti aux Editions   ePoints le 19 novembre 2014.

Temps de lecture : 10 minutes

Thèmes : humour noir - racisme - Tribunal des Flagrants délires

 

122039_couverture_Hres_0 (130x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

« Premièrement, peut-on rire de tout ? Deuxièmement, peut-on rire avec tout le monde ? » Réquisitoire du Tribunal des flagrants délires, 28 septembre 1982. En deux phrases restées mythiques, Pierre Desproges a posé les bases d’un discours contre le racisme et l’intolérance, en présence même du leader du parti d’extrême-droite de l’époque, Jean-Marie Le Pen. Un discours qui résonne encore aujourd’hui

 

Mon avis :

 

Tout le monde se souvient de Pierre Desproges, de son humour noir et de ses attaques pleines d’esprit et de finesse. Les 5-7 minutes de lectures de ce réquisitoire  poussent le lecteur à s’interroger (autant que son auteur) sur les limites de l’humour et sur l’intolérance, mais font surtout bien rire !

 

Pour lui, oui on peut rire de tout, parce que  l’humour est « la politesse du désespoir » et  que le rire a le pouvoir de « désacraliser la bêtise, exorciser les chagrins véritables et fustiger les angoisses mortelles ». Mais pas évident de rire avec tout le monde !

Pour alimenter son discours contre le racisme,  anecdotes et citations de Senghor, Luis Rego et Georges Brassens viennent illustrées ses propos pertinents au riche vocabulaire. Sans aucun doute aussi passionnant à lire aujourd’hui qu’à écouter ce 28 septembre 1982 !

 

Alors si vous avez moins de 10 minutes à tuer, jetez-vous sur ces lignes, vous ne le regretterez  pas. La bêtise humaine a le don d’énerver mais, sous les mots de Pierre Desproges, elle fait bien marrer !

 

En image ici pour le souvenir et parce qu’il n’y a pas mieux pour apprécier l’auteur-orateur que de l’écouter.

 

téléchargement.jpg



27/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres