Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Le Mot d’Abel, Prix Gulli du Roman 2018

Le Mot d’Abel, Prix Gulli du Roman 2018  (04-10-2018)

 

Le jury du Prix Gulli du Roman 2018 présidé par Michèle Reiser s'est réuni le 4 octobre 2018.

 

PrixGulliDuRoman2018LeMotdAbel (1).jpg

 

A L'unanimité ses huit membres ont choisi de distinguer Le mot d’Abel édité par Rageot. C’est Alessandra Sublet, la marraine de cette 7ème  édition, qui a remis le prix à Véronique Petit, l’auteure du roman.

 

PrixGulliduRoman2018_AlessandraSublet_laureateVeroniquePetit.jpg

Alessandra Sublet, marraine du Prix Gulli du Roman 2018 et Véronique Petit, lauréate de cette 7ème édition

 

Egalement séduit par l’ouvrage d’Emmanuel Bourdier, Mercredi c’est papi ! (Flammarion Jeunesse), il a décidé de lui attribuer une Mention Spéciale. 

 

« « Le mot d’Abel » nous entraîne dans les questionnements sur soi. Sommes-nous tous déterminés ?

Nous sommes certains que ce nouveau lauréat du Prix Gulli du Roman trouvera naturellement sa place dans les bibliothèques familiales, auprès des grands ouvrages de la littérature jeunesse ».

 Caroline Cochaux, Présidente de Gulli

 

Jury PrixGulliduRoman2018_laureate- Copie (1).jpg

Au fond de G à D : Emmanuel Bourdier, auteur de "Mercredi, c'est papi !" mention spéciale, Les Membres du jury : Carine Didier, Camille LarocheSouvorof, Alessandra Sublet, Marraine du Prix Gulli du Roman 2018, Michèle Reiser, Présidente, Fabrice d'Almeida, Caroline Cochaux, Présidente de Gulli,  Jul, Martin Meissonnier. Devant Véronique Petit, lauréate de cette 7ème édition - ©Jérôme Prébois

 

 

« Joie ! Nous avons, cette année particulièrement, délibéré dans la bonne humeur, et choisi de distinguer deux ouvrages destinés à des lecteurs d'âge différents

Le lauréat du Prix Gulli du Roman 2018, Le Mot d'Abel, est un ouvrage qui file la métaphore avec talent et nous entraîne dans un monde d'une grande originalité, pourtant très proche de nous. Dans le monde d'Abel chaque enfant autour de son douzième anniversaire hérite d'un mot qui devrait conditionner toute son existence. Mais heureusement que l'homme est "plus grand que son mot" et peut échapper à son déterminisme !

C'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous avons primé ce livre de Véronique Petit, publié aux éditions Rageot, une des maisons d'édition de littérature pour la jeunesse parmi les plus anciennes.

Exceptionnellement, nous avons choisi cette année de donner une mention spéciale, à un ouvrage destiné aux plus jeunes lecteurs. Publié aux éditions Flammarion Jeunesse, "Merci Papi" d'Emmanuel Bourdier, est lui aussi d'une grande originalité. Ce papi "qui est aux fraises", peut être victime de la maladie d'Alzheimer, entraîne son petit-fils, pour son plus grand bonheur, dans un monde imaginaire, haut en couleurs.

Nous avions aussi retenu dans notre présélection, Mentir aux étoiles d'Alexandre Chardon, J'ai suivi un nuage de Maëlle Fierpied, Jefferson de Jean-Claude Mourlevat et Trop de chefs pas assez d'indiens de Marion Achard. Ils sont tous de grande qualité. Tous à l'image de la vitalité et de la diversité de la littérature pour la jeunesse qui occupe aujourd'hui une place de premier plan dans le paysage de l'édition française ».

 Michèle Reiser, Présidente du jury

 

Le gagnant du Prix Gulli du Roman 2018

 

La-Laureate-est-devoilee.jpg

 

 

Le mot d’Abel par Véronique Petit (Rageot) : Dans le monde d’Abel, rien n’est plus important que le mot révélé à chacun vers l’âge de 12 ans. Un mot personnel et intime qui conditionne souvent la vie entière. En retard de plusieurs mois, Abel vit dans l’angoisse d’hériter d’un mot dérisoire ou ridicule, ou pire, d’un mot noir…

Un matin, il découvre le mot de Clara, la fille dont il est secrètement amoureux, tagué en lettres rouges sur le mur du collège  ! Qui a pu commettre un tel crime ?

 

Véronique Petit est née en 1967 dans la Drôme et a grandi en Bourgogne. Son enfance a été baignée par les livres Grace à eux, elle a vécu très tot mille vies différentes, et c’est en souvenir des sensations magiques des livres de son enfance qu’elle a commencé à écrire des romans pour enfants et adolescents. Elle aime tout particulièrement les histoires dans lesquelles le fantastique vient pointer le bout de son nez dans une réalité trop bien rangée. Assistante sociale le jour, elle écrit surtout le soir, en mangeant du chocolat.

 

La mention spéciale

 

mention-speciale_reference.jpg

 

Mercredi c’est papi ! par Emmanuel Bourdier (Flammarion Jeunesse) : "Le mercredi après-midi, c'est chez papi et mamie, et c'est un peu l'enfer aussi. Il n'y a pas Internet, et seulement trois BD un peu moisies. ? Je m'ennuie. ? Mais non mon roudoudou. On ne s'ennuie jamais à ton âge. Va voir papi. ? Non. Papi, il est aux fraises. ? Pas du tout ! Il est aux haricots. Va le voir, ça lui fera plaisir. Papi est bien aux fraises. Être aux fraises, c'est perdre la boule, avoir des courants d'air entre les deux oreilles, yoyoter du citron." Et pourtant, pour Simon, le mercredi avec papi va devenir immanquable !

Emmanuel Bourdier est né en 1972. Écrivain jeunesse, il est aussi professeur et a passé plus de 25 ans sur les planches de divers théâtres amateurs. Passionné de rock, il anime une émission de radio sur le sujet depuis une vingtaine d'années, Onzerocks.net. Il a déjà publié de nombreux albums et romans.

 

Les 4 autres titres de la sélection 2018 :

 

Six-romans-exceptionnels-!.jpg

J’ai suivi un nuage de Maëlle Fierpied (L’école des loisirs)

Jefferson de Jean-Claude Mourlevat Gallimard Jeunesse

Mentir aux étoiles d'Alexandre Chardin Casterman

Trop de chefs pas assez d’indiens de Marion Achard Actes Sud Junior

 



04/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 272 autres membres