Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

La Blogo de la Tentation 20-03-2013

La Blogo de la Tentation 20-03-2013  

 

 

Parce que ça fait un petit moment que je parcours la blogosphère, il y a forcément des articles assassins. Ce genre d’articles qui font mal à mon porte-monnaie et à ma PAL (que j’ai tant de mal à essayer de diminuer) mais le bonheur de la lecture est bien là, alors merci de partager vos coups de cœur.

Je vais donc reprendre de temps en temps l’excellente idée de Charabistouilles, et n’hésiterai pas une seconde pour dénoncer les coupables !

 

 

Autobiographie de la Mort de George Pendle

 

 

Commençons par Charabistouille elle-même, qui grâce à son billet La blogo de la tentation du mois dernier, je suis allée visiter les blogs de ses tentatrices. Et je suis tombée, entre autres, sur le billet d’ Archessia :   « J'ai entamé ce livre en pensant trouver une histoire intéressante et sûrement fascinante, vu que racontée par la Mort elle-même. Il se trouve que cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu un livre aussi hilarant qui soit si intelligent en même temps.(…) Ce livre est tout bonnement in-croya-ble. J'ai rarement autant ri pendant une lecture, et pourtant, il m'a totalement éblouie par la qualité de sa plume et par l'intelligence de sa narration et de son contenu.(…) Fous-rires, romance, aventures, découvertes, réflexions, amitiés, ... ce roman est une expérience à lui tout seul, et je m'étonne qu'on ne parle pas plus de lui, tellement je suis persuadée qu'il est apte à séduire tous types de lecteurs ! »

 

La drôle de vie de Bibow Bradley d’Axl Cendres

  

 

Lauréats pour la Pépite du Roman adolescent européen au dernier salon du livre, ce livre me tente depuis sa sortie. Je suis tombée dernièrement sur le billet de Blablaya qui m’a définitivement convaincue ! 

« La Drôle de vie de Bibow Bradley ne ressemble à rien de ce qu’on peut lire habituellement. Avec un héros un peu Forrest Gump sur les bords et totalement plouc, Axl Cendres nous offre une satire sociale cynique et loufouque de l’Amérique des années 60. C’est bon, c’est fort, c’est brillant. C’est pour moi un énorme coup de cœur. Franchement j’adore. Et qu’est-ce que c’est drôle. Ça faisait un bail que je n’avais pas autant ri aux éclats avec un bouquin. »

 

Le manuel du serial killer de Frédéric Mars

 

 

C’est La Revue de Colette qui a fait mouche. « Ici, à ma grande surprise, j'ai pu savourer le plaisir de la pure découverte, tout doucement au fil des pages, d'un thriller tout à fait bien ficelé qui nous plonge dans un décor américain, contrairement à ce à quoi le lecteur pourrait s'attendre, à travers un style auquel on adhère dès les premières petites notes d'humour/sarcasme incorporées avec subtilité. »

 

 

Tess de Thomas Hardy

 

 

Un classique qui date de 1891 et que j'ai découvert chez HannaPouletta : « L’issue ne m’a pas laissée indemne mais reste magnifique à mon sens pour son côté symbolique. Si ce livre est avant tout l’histoire d’une femme dont la vie a tourné autour du malheur à cause d’un seul évènement, il s’agit aussi d’une histoire d’amour maudite mais très belle. Ce n’est pas un livre facile à lire car il y a beaucoup de tristesse entre ses pages, mais il n’est pas non plus difficile dans le sens où il est très agréable à lire et brillamment construit. »

 



21/03/2013
10 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres