Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

François Soutif et Vanessa Simon Catelin : Tiguidanké

Tiguidanké de François Soutif (Illustrations) et Vanessa Simon Catelin  (auteure)   3,75/5 (10-09-2020)

 

Tiguidanké (40 pages) est sorti le 19 août 2020 dans la collection Kaléidoscope de l’Ecole des Loisirs.

 

1L.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Tiguidanké ne veut pas finir son assiette. Ah, ça non ! Alors papa menace d'appeler le loup, mais quand le loup arrive, les choses ne se passent pas exactement comme prévu...

 

Mon avis :

 

Un album pour petits qui s’ouvre sur une double page d’une dizaine de recettes, ce n’est pas commun. Surtout présentées de cette manière : concentrées, ultra rikiki, à peine lisibles, noires sur fond rouge, un brin retro, voire austères mais somme toute appétissantes.

 

thumbnail (7).jpg

 

Enfin, bref, c’est une drôle d’entrée en matière, et un engageant clin d’œil aux cuisiniers et cuisinières qui se décarcassent pour concocter de bons petits plats à leur progéniture qui refuse ensuite d’y toucher. Et ça tombe plutôt bien puisque Tiguidanké c’est justement le récit d’une petite fille qui refuse de manger.

 

719ZWB2WlFL.jpg

 

Quel parent n’a-t-il pas connu cette épreuve ? Supplication, menace, ruse, drôlerie, on a tous tout essayé pour inciter nos bambins à terminer leur assiette (ou, tout du moins, à en manger une bonne partie…).

Ici, papa ne veut pas céder et n’hésite pas à utiliser l’argument du loup. Sauf que ça ne se passe pas comme prévu, puisque le loup engloutit le paternel et qu’il refuse désormais de terminer les p’tits farcis que Tiguidanké lui intime de manger. Cette dernière, bien contrariée, va faire appel, elle, à l’argument du chasseur… Je vous laisse imaginer la suite.

 

81GSXhe45DL.jpg

 

Ainsi s’enchaînent des personnages de plus en plus gros à la table de la petite fille au haut rose orné d’une licorne et au caractère bien trempé. Parce qu’elle finit par sortir de ses gonds la petite ! Elle va même aller jusqu’à appeler le dragon. Mais c’est finalement Mère Grand en personne qui débarquera pour régler le compte à ces affreux jojos qui ne veulent rien savoir de cette assiette de p’tits farcis spécialement préparés par papa.

 

81j8m5b2dLL.jpg

 

Dans ce récit haut en couleurs, il est question de cette lourde problématique de l’assiette pleine face à l’enfant têtu comme pas possible qui refuse coûte que coûte d’y toucher.

C’est surprenant et amusant. François Soutif et Vanessa Simon Catelin utilisent les terrifiants personnages des contes pour rendre le sujet drôle et beaucoup moins dramatique. Tout le monde s’y retrouve dans ce grand album (22.7 par 31.7 cm) réaliste et un peu fou où les méchants deviennent subitement sympathiques face à cette espiègle et autoritaire Tiguidanké.

 

81Se5y4FaeL.jpg

J’ai particulièrement aimé l’évolution de l’histoire qui monte toujours d’un cran et les personnages avec leur tête charnue et expressive. Je ne doute pas que les enfants adoreront Tiguidanké autant que moi.

 



20/09/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 286 autres membres