Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Fabrice Colin : Je serai 6, tome 1, Kayren, Hong Kong 2017

Je serai 6, tome 1 : Kayren, Hong Kong 2017 de Fabrice Colin   4/5 (24-11-2017)

 

Je serai 6, tome 1 : Kayren (350 pages) est sorti le 18 octobre 2017 aux Editions Play back.

 

  4.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

6 jeunes assassins, 6 villes, 6 époques, 6 raisons de tuer.

De Londres 1593 à Kinshasa 2150, en passant par Paris 1870, six jeunes gens sont confrontés à la nécessité de tuer. Leurs motivations diffèrent mais un lien mystérieux les relie les uns aux autres…

Je serai 6, une saga de thrillers urbains à la frontière du surnaturel créée par Fabrice Colin.

En cette nuit de février 2017 à Hong Kong, la vie de Kayren Zhao Wan, sage employée d’accueil de la Firme, bascule. Pour éviter les représailles d’une triade contre son frère, elle va devoir assassiner un homme. Quand l’organisation enlève son fils Oriel, elle n’a plus le choix et devient une des leurs.

Mais qui est à la tête de cette organisation secrète ? Et que signifient les rêves mystérieux de Kayren ? Alors qu’elle s’acquitte (trop ?) bien de ses missions, la jeune femme n’a qu’un objectif en tête : retrouver Oriel, se soustraire au chantage du Cercle Noir et échapper à son destin.

 

Mon avis :

 

Kayren est une jeune mère célibataire de 20 ans qui travaille comme réceptionniste pour une grande firme à Hong Kong. Son quotidien se résume au travail, son petit garçon de 18 mois, quelques visite (très sporadiques) à son père, un homme influent de 70 ans dont l’épouse est morte il y a 3 ans (retrouvée morte au creux d’un ravin, la police ayant conclu au suicide) et des cours d’histoire quelques soirs par semaine dans une bibliothèque.

Mais son quotidien va vite basculer quand Zheng, son frère vient faire appel à elle. Celui-ci, membre d’une société secrète, est chargé de tuer un homme pour le compte de son patron mais, blessé à la main, se retrouve incapable d’effectuer sa mission. Il ne voit d’autre solution que de solliciter sa jeune sœur pour remplir son contrat, sans quoi il paiera de sa vie. Kayren, femme forte, n’hésite pas un instant… Mais « tout action a des conséquences. » (Page 63) 

Et lors des obsèques de l’homme qu’elle a supprimé, elle prend conscience que sa vie sera à tout jamais différente : son fils est enlevé (elle n’aura droit désormais qu’à une visite hebdomadaire) et elle va devoir, après un long et difficile entrainement, servir coute que coute la cause de la Triade. Elle est désormais Troisième Poignard, tueuse professionnelle incroyablement douée et presque dénuée de remord.

 

Je serai 6, Kayren est le premier volet d’une série de 6 romans pour 6 assassins, aux raisons propres de tuer, dans 6 villes et époques différentes.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome. J’ai été embarquée dans l’action (qui jamais ne s’essouffle) et j’ai tout de suite accrochée à Kayren que j’ai trouvée très sympathique, mystérieuse et attachante, malgré ses airs de femme sans cœur, capable d’abattre sans réfléchir (j’ai adoré son côté sombre et sa faculté à agir avec professionnalisme). Elle cache en vérité beaucoup de choses qui et j’ai trouvé qu’elle réveillait beaucoup d’empathie (c’est une vraie mère et la situation à laquelle elle doit faire face a provoqué beaucoup de remue-ménage dans mon cœur de maman-lectrice.

 

Kayren est un titre qui se lit tout seul (indépendamment) mais on sent bien, par de menus détails, que quelque chose va le lier aux 5 autres romans (des rêves étranges, un sentiment particulier qui lie certains personnages…). Et même si le dénouement n’appelle pas de suite, je peux vous dire que j’ai très envie de découvrir les autres tomes.

 

En bref : une ambiance de société secrète et de tueurs particulièrement bien rendue, un lieu qui change (Hong Kong et ses environs), de l’action en veux-tu en voilà, des personnages intéressants et un style efficace abordable pour le jeunes de 14-15 ans mais qui n’oublie pas les plus vieux (on n’échappe pas à de bonnes scènes d’assassinat sans filtre). Que demandez de plus ?

Personnellement j’ai passé un excellent moment dans ce livre et j’espère que les prochains arriveront bien vite.

 

Trailer

 



03/12/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 260 autres membres