Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Emmanuel Grand lauréat du prix landerneau polar 2018

Emmanuel Grand, lauréat du prix Landerneau polar 2018 

 

9615a6ec-841b-4684-991d-10f0a2011ad6-5aa15c44bc657.jpg

 

 

Emmanuel Grand, lauréat du prix Landerneau polar 2018 pour Kisanga (éditions Liana Levi)

 

« Espionnage, géopolitique, le sujet est passionnant et en plus l’écriture est maîtrisée. La somme d’informations et l’implication d’Emmanuel Grand pour écrire ce roman sont incroyables. On dirait le roman d’une vie ! »

Olivier Norek, président du jury du Prix Landerneau Polar 2018

 

Depuis 2012, le Prix Landerneau Polar récompense l’auteur d’un roman de genre (noir, policier, suspens, thriller…) écrit en français et alliant qualité de style et sujet susceptibles de séduire un lectorat toujours plus large.

prix 1.png

Fédérant l’ensemble des libraires des Espaces Culturels E.Leclerc en prenant en compte leur vote, le jury du Prix Landerneau Polar 2018, présidé par le romancier Olivier Norek aux côtés de Michel-Édouard Leclerc, était composé de 12 libraires. C’est Emmanuel Grand pour Kisanga (Éditions Liana Levi) que ce jury a choisi de distinguer parmi une sélection finale de 5 ouvrages parus depuis le début de l’année.

Le lauréat recevra une dotation de 6000 € et son roman bénéficiera d’une campagne média en presse, sur le web et sera également valorisé dans les 218 Espaces Culturels E.Leclerc.

 

Emmanuel grand

 

Emmanuel Grand fait une entrée remarquée dans le monde du polar en 2014 avec la parution de Terminus Belz, un premier récit largement salué par le public et la critique et pour lequel il reçoit le Prix Polar SNCF et le Prix PolarLens. Paraissent ensuite Les Salauds devront payer couronné par le prix Interpol’Art 2016 et Kisanga son troisième roman.

prix 2.png

Entre thrillers et romans sociaux, Emmanuel Grand livre des récits détonants, mêlant suspense et réalisme et interrogeant toujours le monde actuel.

Joli coup pour Carmin. Le fleuron minier français signe un partenariat historique avec la Chine afin d’exploiter un exceptionnel gisement de cuivre au Congo. Annoncé en grande pompe par les gouvernements respectifs, soutenu par les banquiers d’affaires, le projet Kisanga doit être inauguré dans trois mois.

Un délai bien trop court pour Olivier Martel, l’ingénieur dépêché sur place pour le piloter, mais suffisant pour les barbouzes chargées de retrouver un dossier secret susceptible de faire capoter toute l’opéra - tion s’il tombait entre de mauvaises mains. Celles de Raphaël Da Costa par exemple, un journaliste qui s’est déjà frotté par le passé à Carmin et aux zones grises du pouvoir.

Trois mois, le temps d’une course-poursuite haletante au cœur de la savane katangaise et sur les pistes brûlantes du Kivu, pour découvrir ce que dissimule le nom si prometteur de Kisanga.

 

Le jury du prix landerneau polar 2018

 

Olivier Norek président du jury

 

Après un bac littéraire, Olivier Norek quitte la France pour rejoindre la Guyane puis l’ex-Yougoslavie aux côtés de l’organisation Pharmaciens sans frontières. Au retour de ces missions humanitaires, il s’engage dans la police. Il est aujourd’hui lieutenant à la SDPJ de Seine-Saint-Denis.

prix 3.png

Olivier Norek se nourrit de ses expériences personnelles pour tisser les intrigues de ses ouvrages. Son premier roman Code 93 paraît en 2013 chez Michel Lafon. Suivront Territoires en 2014 et Surtensions qui obtient, en 2016, le Prix Le Point du Polar européen. Dans chacun de ces récits policiers, largement salués par les lecteurs, les libraires et la presse, Olivier Norek met en scène le capitaine Victor Coste de la SDPJ 93. Il abandonne momentanément ce personnage dans son 4e roman Entre deux mondes pour lequel il prend pour toile de fond la jungle de Calais.

 

Les libraires des espaces culturels E.Leclerc

 

Les douze libraires des Espaces Culturels E.Leclerc qui composent cette année le jury du Prix Landerneau Polar ont proposé à l’ensemble du réseau une sélection de 5 romans parmi les publications éligibles parues depuis le début de l’année. Ces cinq ouvrages ont donc été soumis au vote des 1178 libraires des Espaces Culturels E.Leclerc et ce résultat a été pris en compte lors des délibérations finales auxquelles ont participé le jury restreint, Olivier Norek et Michel-Édouard Leclerc.

 

prix 4.png

Brice Montchamp – Clichy-sous-Bois               Emmanuelle Orru – Ploufragan

Nicolas Cosneau – Limoges                Ludovic Boulet – Bernay Menneval  

Martine Vimare – Angers                Servane Desforges – La Flèche

Christine Laporte Frey – Pau               Lucie Mercurio-Valentin – Rezé

Isabelle Fiault – Granville                     Gaël Dréau – Landerneau

Juliette Giraud – Blois        Patrick Barbier – Fouesnant

 

Les délibérations

 

Les 12 libraires membres du jury final, Olivier Norek et Michel-Édouard Leclerc ont longuement échangé lors de la délibération. 

prix 5.png

 

Paroles de jurés sur les qualités et le style des ouvrages en lice…

 

21.jpg  0.jpg  1.jpg  5_.jpg  3L.jpg

 

Kisanga : « Kisanga est un livre d’une grande densité et formidablement bien documenté. À la fois polar et livre d’aventure incroyable, on ressort de cette lecture forcément plus intelligent. »

 

Les Retournants : « Un livre immersif. On est très vite plongés dans l’intrigue et dans le traumatisme vécu par ces ‘retournants’. Une écriture entraînante et des dialogues vraiment bien troussés »

 

Boccanera :  « Ce premier roman apporte une bouffé d’air frais grâce à un indéniable sens du rythme et une écriture absolument Rock’n’Roll. C’est Caryl Férey au féminin ! »

 

Hével : « Quelle écriture ! Un roman façon Salaire de la peur avec une langue gouailleuse, orale, qui empoigne véritablement le lecteur. »

 

Tuez-les tous... Mais pas ici : « Une thématique actuelle pour ce roman réaliste à la construction impeccable. Le suspense, la recherche d’espoir, les retournements de situation… il y a tous les ingrédients du véritable polar.»

 

 

La sélection du prix Landerneau polar 2018

 

21.jpgAvec Kisanga, quatre autres romans composaient la sélection des ouvrages soumis au vote des libraires des Espaces Culturels E.Leclerc.

 

prix 6.png 

Janvier 1958, alors que la guerre d’Algérie fait rage, Gus et André parcourent le Jura dans un climat plus qu’inquiétant entre tensions intercommunautaires et omniprésence policière. Soixante ans plus tard, un écrivain vient frapper à la porte de Gus, l’interrogeant sur un meurtre oublié.

 

prix 7.png Août 1918, sur le front de la Somme, Vasseur et Jansen fuient. De lieutenants, les voilà déserteurs et bientôt assassins. Ils trouvent refuge «à l’arrière» chez un vieil industriel et sa fille Mathilde. Mais loin d’être en sécurité, ils deviennent les proies de François Delestre dit «le chien de sang», un capitaine de gendarmerie et traqueur renommé.

prix 8.png

Bien connue pour son soleil et ses touristes, Nice devient sous la plume de Michèle Pedinielli le décor hostile d’une enquête menée par la détective privée Ghjulia-Diou-Boccanera, quinqua buveuse de café et insomniaque. Secondée par un voisin bricoleur et un inspecteur du travail, elle se lance, avec une bonne dose d’inconscience, dans une sombre affaire de meurtres.

 

prix 9.png

Agée de 17 ans, Julie Loubriac disparaît. Persuadés qu’il ne s’agit pas d’une fugue, ses parents, un couple divorcé, vont mobiliser toutes leurs forces pour la retrouver. Une enquête qui mènera Martine et Louis, de Quimper à Istanbul en passant par la Syrie. Sur fond de guerre anti-terroriste, l’auteur signe ici une œuvre entre polar et drame familial.

 

Les prix littéraires des espaces culturels E.Leclerc

 

Créés en 2008, les Prix Landerneau des Espaces Culturels E.Leclerc accompagnent l’actualité littéraire tout au long de l’année: Prix Landerneau Album Jeunesse, Prix Landerneau Polar, Prix Landerneau des Lecteurs et Prix Landerneau BD.

Par leur organisation, ces prix fédèrent l’ensemble des libraires des 218 Espaces Culturels E.Leclerc autour de Michel-Édouard Leclerc et d’une personnalité du monde littéraire présidant le jury final.

L’engagement et la passion de ces libraires, la qualité de leurs lectures et de leurs recommandations ainsi que la dynamique du réseau font des Prix Landerneau des distinctions tout à fait singulières dans le panorama des prix littéraires francophones. Depuis 2016 et la création du Prix Landerneau des Lecteurs, les passionnés de littérature sont également associés au choix du lauréat de ce prix remis en pleine rentrée littéraire française.

 

Mobilisés en faveur de l’accès à la culture, les Espaces Culturels E.Leclerc proposent partout en France une offre large et variée de biens culturels. De la proximité géographique au combat pour un meilleur prix, les Espaces Culturels E.Leclerc permettent à la culture d’être partout à sa place. Plus qu’un lieu de vente, les Espaces Culturels E.Leclerc sont aussi le lieu d’échanges entre les artistes et le public au travers des rencontres, dédicaces ou des animations culturelles.

Chaque année ils organisent également le festival Culturissimo qui propose des rendez-vous culturels gratuits aux quatre coins de la France : artistes et auteurs de renom investissent les théâtres, cinémas, salles de spectacles de 40 villes dans lesquelles sont implantés des Espaces Culturels E.Leclerc.

 

Les Espaces Culturels E.Leclerc en quelques dates

 

1973 À Tarbes (65), E.Leclerc est la première enseigne à proposer une offre large de biens culturels dans la galerie commerciale d’une grande surface.

1995 Lancement du concept Espace Culturel E.Leclerc.

2005 Ouverture du 100e Espace Culturel E.Leclerc à Enval (63).

2008 Création du Prix Landerneau.

2011 Ouverture du 200e Espace Culturel E.Leclerc à Surgères (17).

2013 Ouverture du site internet marchand www.culture.leclerc.

2014 Lancement du nouveau concept des Espaces Culturels E.Leclerc. Lancement du 1er festival Culturissimo. Les Espaces Culturels E.Leclerc proposent des rendez-vous culturels gratuits : rencontres, signatures, lectures et concerts… dans toute la France.

2016 Lancement du Prix Landerneau des Lecteurs.

 

 

Le palmarès des prix Landerneau 

 

2008 Yasmine Char, La Main de Dieu (Gallimard) 

2009 Jérôme Ferrari, Un dieu un animal (Actes Sud) 

2010 Kéthévane Davrichewy, La Mer noire (Sabine Wespieser) 

2011 Delphine Coulin, Samba pour la France (Le Seuil)

  

2012 Prix Landerneau Roman Maylis de Kérangal, Tangente vers l’est (Verticales) 

Prix Landerneau Découvertes Antoine Laurain, Le Chapeau de Mitterrand (Flammarion) 

Prix Landerneau Polar Caryl Férey, Mapuche (Gallimard) 

Prix Landerneau Bande dessinée Bastien Vivès – Ruppert & Mulot, La Grande Odalisque (Collection Aire Libre - Dupuis)

  

2013 Prix Landerneau Roman Christian Oster, Enville (L’Olivier) 

Prix Landerneau Découvertes Alexandre Postel, Un homme effacé (Gallimard) 

Prix Landerneau Polar Paul Colize, Un long moment de silence (Manufacture des livres) 

Prix Landerneau Bande dessinée Chloé Cruchaudet, Mauvais genre (Delcourt) 

Prix Landerneau Jeunesse Julien Béziat, Le Mange-doudous (Pastel) 

 

2014 Prix Landerneau Roman Hubert Mingarelli, L’Homme qui avait soif (Stock) 

Prix Landerneau Découvertes Anna Lisbeth Marek, Les Conversations (Phébus) 

Prix Landerneau Polar Hervé Le Corre, Après la guerre (Rivages) 

Prix Landerneau Bande dessinée Hervé Bourhis, Le Teckel (Casterman / ARTE Éditions) 

Prix Landerneau Album Jeunesse Olivier Tallec, Louis Ier , Roi des moutons (Actes Sud Junior)

  

2015 Prix Landerneau Roman Virginie Despentes, Vernon Subutex (Grasset) 

Prix Landerneau Découvertes Fanny Chiarello, Dans son propre rôle (L’Olivier) 

Prix Landerneau Polar Fred Vargas, Temps glaciaires (Flammarion) 

Prix Landerneau Bande dessinée Manu Larcenet, Le Rapport de Brodeck, Tome 1/2, L’Autre (Dargaud) 

Prix Landerneau Album Jeunesse Clotilde Goubely et Éléonore Thuillier, Un drôle de visiteur (Frimousse) 

 

2016 Prix Landerneau Polar Sandrine Collette, Il reste la poussière (Denoël) 

Prix Landerneau des Lecteurs Karine Tuil, L’Insouciance (Gallimard)

Prix Landerneau Bande dessinée Frederik Peeters et Loo Hui Phang, L’Odeur des garçons affamés (Casterman)

 

2017 Prix Landerneau Album Jeunesse Beatrice Alemagna, Un grand jour de rien (Albin Michel Jeunesse)

Prix Landerneau Polar Colin Niel, Seules les bêtes (Éditions du Rouergue)

Prix Landerneau des Lecteurs Alice Zeniter, L’Art de perdre (Flammarion)

Prix Landerneau Bande dessinée Philippe Valette, Jean Doux et le mystère de la disquette molle (Delcourt)

 

2018 Prix Landerneau Album Jeunesse Didier Lévy et Pierre Vaquez, Aspergus et moi (Sarbacane)

Prix Landerneau Polar Emmanuel Grand, Kisanga (Éditions Liana Levi)

 



13/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 265 autres membres