Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Amy Lloyd : Innocente

Innocente d’Amy Lloyd     4,75/5  (15-03-2018)

 

Innocente (398 pages) est disponible depuis le 15 mars 2018 dans la collection Thriller de chez  Hugo & cie (traduction Tanguy Blum).

 

4.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Il y a vingt ans, Dennis Danson était arrêté et emprisonné pour le meurtre d'une jeune fille à Red River, une petite ville de Floride. Alors qu'il est dans le couloir de la mort, Netflix prépare un documentaire sur son histoire pour obtenir la révision de son procès. Les nombreuses erreurs judiciaires commises en attestent : l'arrestation de Danson ressemble à un coup monté.
A des milliers de kilomètres de là, en Angleterre, Samantha, une jeune enseignante, suit le dossier de Dennis avec obsession. Ils commencent une relation épistolaire puis, très vite, Samantha laisse sa vie et ses démons derrière elle pour rejoindre Dennis, l'épouser et œuvrer à sa libération.
Lorsque Dennis est finalement libéré, leur retour à Red River va plonger Samantha dans les eaux troubles d'une communauté recluse, pétrifiée par la haine et hantée par les fantômes de son passé. Mais qui croire et vers qui se tourner, lorsque chacun semble mentir pour protéger ses propres secrets ?

 

Mon avis :

 

29216956_1699016376851125_7734229982532075520_n.jpg

 

Nouveau prix VSD RTL 2018 du meilleur thriller étranger, présidé par Douglas Kennedy, Innocente  est un thriller, à la limite du roman noir, qui vous entraîne dans les méandres de la vie de Dennis Dawson et celle de son épouse Samantha.

Dennis est en prison, dans le couloir de la mort, depuis presque 20 ans attendant le jour de son exécution depuis qu’il a été reconnu coupable du meurtre Holly Michael, une gamine retrouvée mutilée à 15 km de chez elle, en Floride. Sam, une institutrice trentenaire vivant à Bristol, fraîchement célibataire (son petit copain Mark ayant déserté un jour sans prévenir…), après le visionnage d’un documentaire, est obsédée par l’histoire Holly Michael et l’arrestation de jeune Dennis à l’âge de 18 ans. Après avoir intégrée des forums et des groupes de discussion concernant l’affaire, elle se décide à écrire une lettre au prisonnier, nouant très vite une relation intime avec lui. Le rapport épistolaire abouti assez vite à un départ de la jeune femme pour Altoona où elle finit par épouser celui qu’on surnomme « le tueur d’enfant » et s’attacher à Claire, la coproductrice et réalisatrice du documentaire, actuellement en tournage d’un filma démêlant le vrai du faux et ainsi espérant pouvoir faire libérer celui qu’une partie de la population croit innocent.

 

Entre le combat (véritable enquête mener subjectivement par Claire et Sam) pour sa libération et les relations entre Sam et Dennis, la narration impose très vite et de manière assez puissante un véritable malaise vis-à-vis des divers personnages.

Samantha est une jeune femme assez trouble et ‘ai eu un mal fou à me positionner vis-à-vis d’elle. Est-elle une victime de Dennis, manipulée par un psychopathe en puissance ou est-elle, elle aussi, un être sombre qui cache certaines pathologies comportementales ? C’est un doute constant qui m’a assailli tout du long.

 

Je dois dire que l’auteure, qui publie là son premier roman (écrit d’ailleurs assez rapidement afin d’être bouclé dans le délai imparti dans le cadre du concours du Dailly Mail First Novel 2016, qu’elle a remporté) a magnifiquement travaillé la psychologie de ses protagonistes. L’histoire possède mille facettes intrigantes qui place la lecture dans la catégorie des thrillers addictifs et vicieux dans lequel plane diverses menaces sous-jacentes palpitantes et particulièrement inquiétantes.

Les preuves quant à la détention de Dennis ne semblent pas toutes fiables (entre témoignages contradictoire, alibis inexistants, témoins peu fiables et indices capitaux mystérieusement disparus du dossier), Dennis a un comportement sociopathe effrayant mais  clame son innocence de manière méthodique et calme, soutenu par des foules et notamment Claire, une personne saine d’esprit persuadée qu’il s’agit d’un coup monté, prête à tout pour faire rétablir la vérité, Samantha a vécu une relation précédente houleuse qui a mal finie sans que l’on sache véritablement  pourquoi ni comment (c’est une personnage, émotionnellement abimée, bien difficile à comprendre), les habitants de Red River, la petite ville d’où est issu Dennis, ne sont pas tous tendres avec lui et certains ont aussi des secrets cachés…. Voilà de quoi jeter le trouble dans l’esprit du lecteur… Victime ou coupable ? Qui manipule qui ?

Et lorsque la libération arrive, c’est un tout autre univers qui s’ouvre. Amy Lloyd exploite alors le thème de la réinsertion (après 18 ans d’emprisonnement) alors que le monde s’est ouvert au numérique, aux réseaux sociaux… et également celui du couple qui doit se construire, de manière forcément un peu délicate car Sam a tout quitté pour un homme qu’elle ne connaissait pas alors forcément les rapports se révèlent dysfonctionnels. C’est très bien raconté. L’auteure ne fait là aucun faux pas et, sans action, entraîne dans une lecture toujours palpitante.

Innocente se dévore et le malaise est croissant à mesure que l’on avance dans le récit grâce à la promiscuité, les non-dits, la jalousie, la violence latente et les nombreuses zones d’ombre qui instaurent toujours un peu plus de trouble.

 

La tension grimpe jusqu’au dénouement, sans surprise finalement mais parfaitement à la hauteur du roman.  Premier titre remarqué, Innocente  est un excellent thriller. J’ai adoré la manière d’Amy Lloyd de nous raconter cette histoire (romance tordue et enquête policière) et le scénario parfaitement maîtrisé aussi bien au niveau du rythme que de la crédibilité.  Et cet épilogue… juste parfait ! L’obsession et les caractères dysfonctionnels sont jusqu’au bout superbement exploités (même si après plus d’une heure de discussion avec Amy Lloyd je me rends compte qu’elle n’a pas tout dit et que son esprit détient encore mille informations, comme si les personnages n’étaient plus le fruit de son imagination mais de véritables personnes…).

 

Auteure à suivre !!!!

 

thumbnail (1).jpg



29/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres