Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Agnès Martin-Lugand : A la lumière du petit matin

A la lumière du petit matin d’Agnès Martin-Lugand  3,75/5 (23-04-2018)

 

A la lumière du petit matin (334 pages) est sorti le 29 mars 2018 aux Editions  Michel Lafon

 

4.jpg

 

L'histoire (éditeur) :

 

À l'approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l'âme qu'elle refuse d'affronter. Jusqu'au jour où le destin la fait trébucher... Mais ce coup du sort n'est-il pas l'occasion de raviver la flamme intérieure qu'elle avait laissée s'éteindre ?

 

Mon avis :

 

Hortense, 39 ans, mène un vie tranquille et bien remplie entre l’école de danse qu’elle dirige depuis 5 ans avec Sandro et Bertille, les cours de danse qu’elle dispense avec passion, Aymeric, son amant, son sauveur et l’homme de sa vie depuis 3 ans  (homme marié et père de famille) et les stages d’été qu’elle organise tous les ans dans la maison de ses parents dans le sud de la France (sorte de retour aux sources indispensable depuis le morts de ses parents il y a 4 ans).

Mais cette année, Bertille a de nouveaux projets pour l’école dont la fin des stages dans le Luberon. Et elle est bien décidée à faire prendre conscience à  Hortense de certaines priorités. Lorsque celle-ci est victime d’une chute, gravement blessée à la cheville et incapable d’assurer ses cours, elle comprend enfin qu’elle n’est plus la même et que l’heure du changement a sonné. Tandis que Fiona, sa remplaçante, fait son entrée à l’école de danse, Hortense s’éclipse pour retrouver la Bastide de ses parents, s’éloigner de l’amour défaillant d’Aymeric et se rapprocher de sa chère et tendre Cathie.

  

Encore une fois, Agnès Martin-Lugand choisit de nous conter l’histoire de personnages ordinaires, de nous sentir proche d’eux et ainsi de nous faire vibrer face aux épreuves et  bonheurs  qu’ils vivent. Hortense ne déroge pas à la règle et, même si sa vie n’est pas forcément commune (merveilleuse danseuse et amoureuse d’un homme marié) impossible de ne pas se sentir proche d’elle, de ne pas éprouver beaucoup de sympathie pour elle car, même si franchement je suis loin de partager certains de ses choix, dont Aymeric, je les comprends parfaitement (son histoire personnelle difficile contribue à justifier certaines mauvaises décisions et les rendre crédibles).

 

Même si l’intrigue est un peu convenue et que la surprise ne fait pas partie des points fort de ce titre, je dois dire que j’ai été séduite par l’histoire que vit Hortense et par la plume sensible et délicate de l’auteure. A la lumière du petit matin reste une belle lecture, douce, pleine de vie et particulièrement réaliste. Agnès Martin-Lugand dessine des personnages simples, justes, proche de notre quotidien et qui ne tombent jamais dans le cliché.  Ce sont avant tout eux, plus que l’intrigue, que me font tant aimer ses romans. J’ai suivi là Hortense et Elias avec beaucoup de plaisir.

 

Si vous souhaiter faire une douce pause dans votre quotidien fougueux, tempétueux ou tristounet, A la lumière du petit matin est la parenthèse livresque idéale qui vous rappelle que le bonheur et la sérénité peuvent- être à portée de main, encore faut-il se donner la peine de vouloir les trouver.

 

 



23/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 271 autres membres