Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Sharon M. Draper : Le silence de Mélodie

Le silence de Mélodie de Sharon M. Draper   4,5/5 (12-12-2014)

 

Le silence de Mélodie (266 pages) sort le 22 janvier 2015 aux Editions Michel Lafon.

 

couv28250249 (112x173).jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Quand j’ai eu deux ans, tous mes souvenirs avaient des mots, et tous mes mots avaient une signification.
Mais seulement dans ma tête.
Je n’ai jamais prononcé un seul mot. J’ai bientôt onze ans.

Coup de cœur de John Green : « Enfermée dans son corps, mais l’esprit libre, Mélodie nous raconte son histoire avec tant de force que vous aurez l’impression de la vivre avec elle. »

 

Mon avis :

 

Avant toute chose, je tiens à remercier infiniment Camille des Editions Michel Lafon pour sa confiance et pour cette lecture en avant-première, un titre qu’elle nous avait si bien présenté au salon du livre de Montreuil le 29 novembre dernier.

 

Cette petite Mélodie Brooks, 11 ans, va vous en faire voir de toutes les couleurs. Entre sourires, pincements au cœur, crispation, agacement, franches colères, immenses joies, consternation et affection, ce grand personnage immensément attachant nous raconte naturellement sa vie hors norme, ses défis, ses désirs d’intégration et ses débuts dans le monde de la communication.

 

Mélodie est atteinte de paralysie cérébrale. Elle n’a jamais prononcé un mot, et pourtant elle en a une quantité infinie dans la tête. Elle ne peut parler, ni marcher, ni bouger. Sanglée à son fauteuil qu’elle arrive à contrôler avec ses doigts, elle doit recevoir de l’aide pour le moindre geste du quotidien (manger, boire, aller aux toilettes…), sans jamais pouvoir dire ce qu’elle pense (la phase des jouets pour bébé qu'elle aperçoit dans le rayon du supermarché est terrible !), ce qu’elle ressent ni ce qu’elle désire (comme cette envie de Big Mac). Son corps ne lui appartient pas, mais on sourire si. Il faut dire que Mélodie a beau n’avoir pas été dotée d’un corps en état de marche et avoir conscience de tout, tout, tout, tout (pas toujours facile à accepter), elle reste pétillante de vie !

Scolarisé dans une école normale mais dans un programme spécifique avec d’autres enfants en « difficultés », Mélodie n’aspire qu’à une chose : l’intégration. Alors lorsqu’elle découvre qu’elle peut avoir la possibilité de donner de la voix à ses pensées, c’est plus qu’un bouleversement, c’est la chance de sa vie. Auparavant coincée dans sa tête, elle va enfin pourvoir montrer au monde combien elle est « lumineuse » (dans tous les sens du terme). Car Mélodie est une fillette incroyablement cultivée,  intelligente et d’une grande sensibilité. Elle a la chance d’être accompagnée par une famille forte, soudée et attentionnée  et Madame  V (une voisine proche de la pépite), qui va lui enseigner les base de la survie dans ce monde inadapté sans jamais prendre de gants.

 

Voilà un roman qui traite très efficacement du handicap, de façon extrême, mais pas pour autant avec emphase. Sharon M. Draper met en avant presque de façon naturelle les difficultés qui en sont liées, la méchanceté facile des uns, l'étroitesse d'esprit des autres. Plongé dans la tête de Mélodie, on découvre les petites choses du quotidien qui nous sont acquises naturellement, ces détails qui deviennent pour elle plus qu’une lutte : l’amitié, la communication, l‘échange, le « Je t’aime » à ses parents, faire partie du monde  « normal » (auquel elle n’a pourtant rien à envier !!!), faire du shopping, être acceptée, considérée…

 

Le silence de Mélodie est un livre jeunesse d’une grande qualité littéraire. Bien raconté, il donne à réfléchir sur de nombreuses choses : le regard que nous portons aux handicapés et la maladresse qui accompagne nos geste et nos paroles, notre manière de classer les êtres en fonctions de leurs différences, l’ignorance (ou l’envie de ne pas voir plus loin que ce que leur manuels leur enseignent) de certains spécialistes. D’un autre côté, il met en avant l’importance de l’espoir, l’acharnement et de la détermination qui les habitent, et ça vous met une bonne claque tout ça !!!!

Sharon M. Draper réussit à captiver son lecteur dès les premières phrases. Elle excelle à raconter les émotions, les pensées et les sentiments de Mélodie et surtout à nous les transmettre. C’est réaliste et convaincant. Ses difficultés, ses doutes, ses douleurs, ses joies et son courage vous prennent au cœur et s’y agrippent intensément. Porté par une foule d’émotions, on ne peut plus lâcher cette fillette qui arrive à garder ce qu’il faut d’humour pour faire face à la vie.

 

En deux mots (et un peu plus) : instructif, émouvant et puissant, le silence de Mélodie est indiscutablement à découvrir ! Je peux vous assurer que vous risquez d'être chamboulé. A lire et à faire lire à tous les jeunes dès 10-12 ans !!!!! 

 

6609765 (121x173).jpg 19549313 (109x173).jpg 18712169 (119x173).jpg 17470300 (130x173).jpg



23/12/2014
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 247 autres membres