Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Serena Blasco : Les enquêtes d'Enola Holmes (BD) 4, Le secret de l'éventail

Les enquêtes d'Enola Holmes (BD), tome 4 : Le secret de l'éventail de Serena Blasco   4/5 (23-06-2017)

 

Le secret de l'éventail (72 pages), quatrième volet des aventures d’Enola Holmes, est paru le 21 juin 2017 aux Editions Jungle ! (D’après le roman de Nancy Springer).

 

0.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Mai 1889, Londres.
Enola semble reconnaître sur son chemin Lady Cecily Alistair, accompagnée de deux chaperonnes. La jeune femme, en détresse, confie à Enola son éventail rose qui contient un message codé d’appel au secours. Enola découvre que Cecily est séquestré en attendant son mariage avec Bramwell, son peu aimable cousin. Enola décide alors de venir au secours de Cecily et elle s’aperçoit que son frère Sherlock est investi de la même mission. Mais Enola a bien l’intention de mener son enquête seule...

 

Mon avis :

 

 Après trois enquêtes qu’Enola a résolues et qu’elle considère aujourd’hui comme des broutilles, il est temps pour elle de passer aux choses sérieuse et retrouver sa mère ! Mais encore faut-il qu’elle ne tombe pas sur des évènements qui l’obligent à se lancer encore sur une nouvelle affaire….

Dans les premières toilettes publiques pour dames, elle capte le message d’une jeune demoiselle malmenées par ses deux chaperons, et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de Miss Cecily la même jeune femme qu’Enola avait déjà aidée précédemment (cf Enola Holmes Tome 2 : L’affaire lady Alistair) et qu’elle a l’air terriblement triste.

 

.jpg1.jpg

Après avoir vêtue son costume de chiffonnière, puis de journaliste, Enola découvre que Lady Cecily Alistair) est promise de force au fils de la baronne Equila Merganser : Bramwell, qui n’est autre que son cousin.

Son enquête va la mener à porter secours à un Shelock Holmes en bien facheuse posture, engagé par Lady Theodora Ailistair, qui ne voit pas d’un bon oeil le mariage de sa fille.

 

2.jpg  4.jpg

Voilà une enquête qui va finalement, sans le savoir, la rapprocher de sa mère. Et si vous pensez que si parce que le protagoniste est une fille que cette histoire ne va pas être à la hauteur des Sherlock et autres   détectives, vous vous trompez ! certes ces histoires sont un peu courtes mais la coté intrépide et entreprenant de cette chère Enola donne du panache à l’affaire.

On découvre également beaucoup de petits détails de l’époque entre les codes (langages secrets), les us et coutumes, les tendances…

 5.jpg

L’intrigue est courte mais intense et la fin de l’album apporte intelligemment une mine d’informations pour comprendre certains points. Quant aux dessins, tout simplement très beaux avec leurs couleurs chaudes et ce côté retro qui font le charme de l’album.

 

En bref : un nouvel opus qui donne toujours envie de suivre la série, d’autant qu’un fil conducteur (même minuscule) perdure et nous maintient dans le besoin de connaitre la suite….

A suivre, donc !  



19/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres