Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Claire Franek : Le grand spectacle

Le grand spectacle de Claire Franek   3,5/5 (20-09-2016)

 

Le grand spectacle (40 pages) est disponible depuis le 21 septembre 2016 aux Editions du Rouergue.

 

3.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Aujourd’hui, c’est le Grand spectacle ! Les enfants deviennent chats, chiens, hippopotames, licornes, selon les moyens du bord. Chacun a son rôle, même si tous veulent avoir le premier rôle, quitte à mettre à mal librement certaines règles du jeu ou certains préjugés...

 

Mon avis :

 

Le grand spectacle est le dernier album de Claire Franek, décédée en mars dernier. Pour lui rendre hommage, les éditions Rouergue ont décidé de ressortir simultanément son premier titre : Qui est au bout du fil ? (Octobre 1996)

 

2.jpg

 

Le grand spectacle est un petit album de 40 pages qui parlera à beaucoup d’enfants parce qu’on s’y déguise, on mélange les genres, on se chamaille, on se bat, on s’impose, on fait la tête, on invente, on s’amuse et on boude les idées reçues !

Avec simplement deux couleurs (bleu et rouge), des petits personnages simples mais expressifs, un décor et des accessoires minimalistes, Claire Franek réussit à faire vivre un grand spectacle haut en couleurs où les chiens ronronnent, les papas tricotent, les licornes épousent les chiens…

On invente plein d’histoire, ou plutôt une grande où rien n’est comme on a prévu, et où tout est comme on a envie, parce que la vie est faite de préjugés idiots et qu’on peut si facilement faire les valdinguer quand on est un enfant et qu’on prépare un grand spectacle !

Et quand en plus l’écureuil et l‘hippopotame entrent en scène, il faut composer avec ce mélange des genres qui rend sans aucun doute la représentation plus riche et la vie plus belle !

 

4.jpg

Si la simplicité des dessins peut surprendre au premier coup d’œil (il y a dedans quelque chose d’enfantin), on se laisse très vite prendre au jeu de l’enfance avec des personnages qui ne manque pas d’expression et tellement proches de la réalité.

Les texte sont volontairement proche de l’écriture des petits, ça penche, c’est gros et puis ça devient plus petit, mais c’est toujours très appliqué !

C’est ça le monde des enfants : un univers qui semble un peu bancale, fait d’improvisation et d’application, joyeux et un peu fou, on se fâche parfois (souvent) mais ce n’est pas si grave. Ce monde est souvent copié sur celui des adules jusqu’à ce qu’on s’autorise à faire ce qu’on veut et ce qui plait (contrairement aux grands), loin des préjugés et des idées préconçues.

 

A méditer !



05/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres