Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Christian Oster et Michel Van Zeveren : Le loup en laisse

Le loup en laisse de Christian Oster (texte) et Michel Van Zeveren (Illustrations)   5/5 (24-02-2017)

 

Le loup en laisse (36 pages) est sorti le 8 février 2017 dans la collection Mouche (spécialiste des 6-9 ans) des Editions Ecole des Loisirs.

 

1.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Quand le Petit Chaperon rouge, les trois petits cochons, la chèvre de monsieur Seguin, se liguent et décident de se venger du grand méchant loup, cela donne une histoire pleine de ruses et d'humour. Mais méfions-nous, dans les bois, car même tenu en laisse, quand le loup se requinquera... A partir de 6 ans.

 

Mon avis :

 

C’est un loup bien mal-en-point que nous retrouvons là. Trois jours après avoir mangé la Mère-grand et sa petite fille vêtue de rouge, s’être fait attrapé par le bucheron, ouvert le ventre pour récupère les victimes, puis recousu, le voilà en laisse tenu par le petit chaperon Rouge. Pas commode ce petit Chaperon en plus ! Faut dire qu’il l’a bien cherché et qu’elle n’a pas vraiment envie de laisser passer un tel comportement (elle a quand même failli y rester !!!).

L’une devant l’autre traînant derrière (attaché et souffrant), les voilà donc en ballade, pendant laquelle ils vont croiser beaucoup de monde, et surtout les différentes victimes de la méchante bête : trois petits cochon, la chèvre de monsieur Seguin… qui s’en donnent à cœur joie de lui tirer la langue et lui jeter quelques méchancetés pas volées. Oui, mais voilà, un jour ou l’autre cette pauvre créature va aller mieux et son appétit risque de revenir…. Et la laisse ne servira plus à grand-chose à ce moment-là.

 

On récolte que l’on sème ! voilà une morale évidente mise en avant dans les premières pages de ce très court récit. Mais la vengeance et la rancune ne sont d’aucune aide quand on est perdu dans la foret aux crochet d’un loup. Car un loup, même blessé, reste un loup !

Rancune, courage, orgueil, peur…voilà une belle palette de sentiments et d’émotions abordés de manière simple et efficace.

En trente pages, le jeune lecteur débutant se promènera dans un conte revisité ou rien n’est prévisible et, jusqu’au dernier moment, se demandera comment et le loup et le chaperon finiront.

 

Bref, une lecture plaisir spécial apprenti lecteur (aucune difficulté, beaucoup de fluidité et quelques dessins qui aère bien le texte et permettent une transition en douceur entre livre de tout-petits et livre d’adulte tristounet sans image) bien sympathique et surtout très dynamique ! 



07/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres