Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Stéphane Bourgoin : Les 13 meilleures histoires de serial killers

Les 13 meilleures histoires de serial killers de Stéphane Bourgoin    3,5/5 (20-06-2016)

 

Les 13 meilleures histoires de serial killers (416 pages) est sorti le 2 » juin 2016 aux Editions Ring.

 

3.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

Ils sont là, parmi nous.
On ne connaît pas leurs visages, juste un nom terrifiant.
Ils sont cannibales, tueurs de femmes et d'enfants, éventreurs ou nécrophiles, prédateurs assouvissant leurs macabres pulsions sans l'ombre d'un remords.
Cette anthologie de textes sélectionnés par Stéphane Bourgoin, le plus grand spécialiste mondial des serial killers, nous offre des récits écrits de la main de tueurs tels que Charles Manson ou Gerard Schaefer, ainsi que des fictions autour de grands criminels comme Jack l'Eventreur et de monstres assoiffés de sang qui vous feront frémir d'horreur.

 

Mon avis :

 

Voici une compilation de 13 (meilleures) histoires de tueurs en série, qui bien qu’issues en partie de la réalité et de l’Histoire des serial killers, restent malgré tout de la fiction.

Stéphane Bourgoin, grand spécialiste du genre, a sélectionné (et traduit certaines d’entre elles) 13 histoires  qui mettent en scène la folie humaine, dont certaines s’avèrent particulièrement dérangeantes. On y retrouve ici donc des textes inédits (jamais traduits) et deux textes de tueurs en série : Charles Manson et Gerard Schaefer.

 

Toutes ne m’ont pas captivée de la même manière (la rencontre entre Sherlock Holmes et Jack L’Eventreur, trop classique, m’a vraiment peu intéressée par exemple) mais dans l’ensemble c’est assez fascinant, et franchement angoissant, de retrouver l’étendue de la folie meurtrière qui peut habiter certains individus. A ce titre, Les 13 meilleures histoires de serial killers devient presque une anthologie (l’auteur  introduit d’ailleurs ces textes par une brève explication sur le contexte de publication et d’éventuelles adaptations) qui  se borne essentiellement à présenter le mal (pédophile, nécrophile, éventreur…) plutôt que sa traque. C’est ici donc plus le profil du tueur (et son absence de remord récurrente) qui est au centre du récit et c’est évidement ce qui  reste le plus déroutant pour le lecteur….

 

Si vous aimez le thème, je vous invite fortement à découvrir ce livre, criant de réalisme, qui  dans des styles différents (SF, roman noir, épouvante, thriller …) évoque l’esprit des prédateurs de façon tout à fait  déroutante et effrayante. A ne pas mettre entre toutes les mains tout de même !!!!



16/08/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 258 autres membres