Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Prix Gulli du roman 2016

Prix Gulli du roman 2016 (29-09-2016) 

 

 

Le jury du Prix Gulli du Roman 2016 présidé par Michèle Reiser vient de se réunir.

Après avoir délibéré, les 9 membres du jury ont choisi de distinguer « Théo, chasseur de baignoires en Laponie » édité par Le Rouergue. C’est Marie Desplechin, la marraine de cette 5ème édition, qui a remis le prix au lauréat : Pascal Prévot.

 

BpI5CG9CAAAwaqO.jpg

 

 

 

Rappel des romans de la sélection 2016 

 

41+CRSYCjTL._SX195_.jpgCVT_Le-complexe-du-papillon_8434.jpg51nSFQA87SL._SX195_.jpg51-sWtLSv1L._SX195_.jpg618bCM7WQoL._SX195_.jpg

Agatha de Françoise Dargent (Hachette Romans)

Le complexe du papillon d'Annelise Heurtier (Casterman)

L’Eveil de Jean-Baptiste de Panafieu (Gulf Stream Editeur)

Théo, chasseur de baignoires en Laponie de Pascal Prévot (éditions Le Rouergue)

Le goût sucré de la peur d'Alexandre Chardin (Magnard Jeunesse)

 

 

6.jpg

 

« Après une heure de délibération joyeuse et passionnée le Jury 2016 du Prix Gulli du Roman, éclectique et studieux, a primé un livre loufoque et ludique : Théo chasseur de baignoires en Laponie, de Pascal Prévot journaliste et historien, digne héritier de Vian, Queneau et Polanski. Nous avons choisi de couronner des histoires de baignoires et de siphons « qui pensent coudé » et « alternent le chaud et le froid » et un auteur qui libère le langage en le maitrisant avec talent.

La concurrence était rude et tous les livres présélectionnés auraient certainement mérités d’être couronnés. Mais il a fallu choisir.

Le complexe du papillon d’Annelise Heurtier aux éditions Casterman joue sur la métaphore et nous parle de l’anorexie et de ses dérives ravageuses avec talent et finesse. C’est un roman aérien sur une thématique cruelle.

L’Eveil de Jean-Baptiste de Panafieu, aux éditions Gulf Stream, nous entraine dans un monde où les animaux deviennent plus intelligents que les hommes à la suite de la propagation d’un virus. Ils luttent pour sauver leur peau, nous embarquant dans un récit de science-fiction haletant.

Le Goût sucré de la peur, d’Alexandre Chardin, aux éditions Magnard Jeunesse est un roman d’atmosphère qui rappelle les histoires de notre enfance. Il nous parle de la mort avec poésie, nous vivons avec empathie les aventures de Louise l’héroïne qui a du caractère et fait effraction dans la bande d’aventuriers de son frère.

Agatha, de Françoise Dargent, aux éditions Hachette, roman biographique à la belle facture, nous immerge dans la bourgeoisie anglaise du début du XXe siècle, où une jeune adolescente, Agatha Miller, essaie de s’imposer dans ce monde corseté pour les filles, avant de devenir la grande Agatha Christie.

Cette année encore, ce Prix a été pour nous tous une fête. Merci à Gulli de porter haut et fort les couleurs de la littérature pour la Jeunesse qui est avant tout, de la littérature ».

Michèle Reiser, présidente du Jury 2016

0.jpg

 

Le livre   

51-sWtLSv1L._SX195_.jpgThéo, chasseur de baignoires en Laponie de Pascal Prévot (éditions Le Rouergue)

Le comte Krolock Van Rujn a un gros problème... Une des baignoires de son immense château en Laponie est redevenue sauvage et sème la terreur parmi ses habitants. Heureusement pour lui, il existe une personne pouvant l’aider : le père de Théo qui est le plus célèbre, le plus redouté, le plus incroyable chasseur de baignoires au monde ! Théo l’accompagne dans cette mission particulièrement délicate. Et il ne va pas le regretter !

« Ce roman est simplement jubilatoire ! Je suis sûre que les enfants auront un plaisir fou à partir avec Théo dans cette aventure rocambolesque si délicieusement écrite. Et j’engage vivement les parents à leur emprunter dès que possible. Alors merci à Pascal Prévot et merci également à tous les autres auteurs de cette sélection 2016 pour leur formidable imagination, leur poésie, leur talent qui aident nos enfants à grandir. Merci aussi à tous ceux qui nous ont accompagnés dans cette 5ème édition et rendez-vous en 2017 ».

Caroline Cochaux, Directrice Déléguée du Pôle TV Lagardère Active

 

L’auteur

9.jpgPascal Prévot est historien et journaliste. Il écrit des romans et des poèmes pour les jeunes lecteurs et des articles dans le magazine DLire.

« Quelques heures après la réception du prix Gulli, ce qui me reste le plus en tête ce sont les visages et les voix des personnes qui m’ont dit avoir aimé le livre. Un prix dans le prix ».

Pascal Prévot

 

 

Wazup, le magazine culturel quotidien de Gulli consacre un numéro spécial au Prix Gulli du Roman -critique des livres en compétition par de jeunes lecteurs, reportage sur la remise du Prix, interview du lauréat, de la Présidente du Jury Michèle Reiser, de la marraine Marie Desplechin- le 3 octobre à 20h45 (à retrouver également sur www.replay.gulli.fr )

 



29/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres