Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Pierre Boulle : La planètes des singes

La planètes des singes de Pierre Boulle   4/5 (28-08-2012)

 

Publié initialement aux Editions Julliard en 1963 (192 pages), La planète des singes est aujourd’hui disponible chez Pocket dans la collection Jeunesse et dans la collection Science-fiction/ Fantasy.

 

 

L’histoire (éditeur) :

 

En l'an 2500, le professeur Antelle, Arthur Levain et Ulysse Mérou quittent la Terre. Ils s'embarquent sur leur vaisseau cosmique, direction la supergéante Bételgeuse. En la survolant, ils ont la surprise de découvrir des villes, des maisons, des forêts... Une planète jumelle de la Terre ? À une différence près : ici, les singes règnent en maîtres et les hommes vivent à l'état sauvage, quand ils ne sont pas en cage. Qu'est-il donc advenu de l'espèce humaine ?

 

Mon avis :

 

Trouvé à un euro sur une brocante au cours de l’année dernière, je ne me suis pas privée, me disant que j’aurais tôt ou tard l’occasion de lire ce classique de la science-fiction. Chose faite grâce à Tousleslivres qui a lancé cette lecture commune.

 

En entrant dans l’univers de Pierre Boulle je me suis un peu inquiétée, car entre vaisseaux spatiaux et système solaire avec étoiles, planètes et tout le toutim, je me suis vue embarquer dans une lecture plus compliquée que je ne l’avais prévue.  En fait tout c’est très bien passé. Un fois toutes ces informations lues, je me suis agréablement laissée prendre dans le récit d’Ulysse Mérou.

 

Le début du livre nous fait prendre la route avec Jinn et Phyllis, un couple en vacances spatiales qui tombent sur une bouteille dans laquelle est consigné un journal de bord. Nous sommes en l’an 2500, Ulysse Mérou (journaliste) a embarqué pour l’étoile supergéante de Bételgeuse avec deux compagnons, le professeur Antelle et son disciple, le jeune physicien Arthur Levain, ainsi qu’Hector leur chimpanzé. Après deux ans de voyage (soit deux siècle et demi écoulés sur Terre), ils arrivent sur Soror, une planète dont l’atmosphère est identique à la Terre. A peine débarqués, ils rencontrent ce qui semble être des êtres humains. Leur physique est comparable à celui de l’Homme mais leur comportement s’apparente plus à celui des animaux (ils ne parlent pas, poussent de cris et ont en horreur tout ce qui se rapproche de la civilisation)  mais ils tentent de créer un lien, notamment avec une femelle qu’Ulysse nomme Nova. Leur surprise (ou leur stupeur) se transforme vite en  effroi quand ils se font attaquer par des singes habillés. Ulysse devient captif de cette population de primates organisée, douée d’intelligence et aux habitudes semblables aux nôtres. Sa motivation première : réussir à leur montrer qu’il n’est pas un humain comme les autres mais raisonné. Zira une chimpanzé gentille et « humaine » (je me demande quel sens a réellement ce mot ici…) se montre d’abord curieuse et la curiosité passée, une amitié se noue (chacun apprenant le langage de l’autre).

 

Connaissant le film je savais à quoi m’attendre dans l’ensemble mais le texte est très bien fait. Le lecteur est immergé dans un monde où tout est inversé. Un monde avec une histoire et une évolution : les primates sont doués de raison tandis que les hommes sont des êtres primitifs devenus pour certains des cobayes, animaux domestiques. On est forcés de réfléchir sur notre comportement et notre condition d’Homme. Et puis la fin est très bien faite, en revenant sur Jinn et Phyllis, avec leurs réactions après la lecture de ce récit.

 

La planète des singes est un texte court (avec des chapitres assez brefs) et malgré une mise en page désagréable (la police de caractère est petite et condensée) je l’ai lu assez vite. Le fait de suivre Ulysse dans sa mésaventure écrite  à la première personne permet de très bien se mettre à sa place et de ressentir ses émotions. C’est assez effrayant, surtout que Pierre Boulle expose l’histoire  comme un journal de bord, tout en réalisme. Alors, allez savoir comment sera notre monde dans 500 ans.

 

 

 



28/08/2012
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres