Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Jérôme Dumur : Promets-moi que nous danserons un jour au bord de l'eau

Promets-moi que nous danserons un jour au bord de l'eau de Jérôme Dumur       3.5/5 (16-06-2017)

 

Promets-moi que nous danserons un jour au bord de l'eau (136 pages) est disponible depuis le 8 juin 2017 aux Editions du 30 Décembre.

 

1.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

« Je me suis toujours demandé pourquoi les femmes aiment tant les histoires d'amour ?» Elle ferme son livre. Elle le regarde. Elle lui sourit, malicieuse. Elle lui répond : « Peut-être parce que les hommes les racontent mieux qu'ils ne les vivent. »

Cet extrait d'Entre les lignes, l'une des huit nouvelles de ce recueil, donne le ton : « Promets-moi que nous danserons un jour au bord de l’eau » est un hymne à l'amour. A l'amour parfait. Mais existe-t-il seulement ? Quel est-il ? La fuite de la routine, la passion originelle, les premiers émois adolescents, la fusion charnelle, l'instant de la découverte, une amitié dévoyée ? Chacune des histoires imaginées par Jérôme Dumur en donne une nuance. Laquelle aura votre préférence ? 

 

Mon avis :

 

Après Entre les lignes, une nouvelle si courte qu’on dirait l’extrait d’un texte plus long (et pourtant ne nécessitant finalement pas plus de mot !), Jérôme Dumur nous entraîne dans un tout autre récit où il est encore et question d’amour et de relations hommes/femmes. Le gant noir est l’histoire d’un jeune garçon effrayé par le voisin du haut de l’immeuble, un petit vieux taiseux que sa mère se plait à désigner comme une sorte de père fouettard (menace parfaite pour obtenir qu’il soit sage). Des années plus tard, en découvrant l’histoire de ce mystérieux vieillard à la main gantée, son regard va définitivement changer. Et, son histoire d’amour terrible avec Mathilde va le faire mûrir.

 

Viennent ensuite Adam et Eve dans une nouvelle courte et charnelle. La naissance de l’amour…

 

Dans une impression de déjà-vu, c’est cette sensation que l’on rencontre parfois, celle de déjà connaitre quelqu’un qu’on vient de croiser, qui est joliment évoquée avec une conclusion qui semblerait presque clichée et calculée dans un plan drague un peu lourd mais qui grâce au contexte en devient touchant de sincérité.

 

Quel est donc ce mystérieux livre (le livre de Pandore) que cette quarantenaire trouve dans une brocante, celui-là même qu’elle avait trouvé 30 ans auparavant caché au fond de la bibliothèque paternelle, qu’elle avait secrètement feuilleté, brièvement lu et qui avait éveillé ses premières émotions dans le bas du ventre. Aujourd’hui ce livre a toujours le même pouvoir alors il est indispensable de le partager…

 

Douze minutes et trente-deux secondes : 10 ans qu’il a fait le choix de couper les ponts avec sa meilleure amie, incapable d’assister au mariage de celle qu’il aime depuis toujours, et le voilà à nouveau face à elle. Et si une promesse d’amitié n’était en réalité qu’une porte ouverte vers le véritable amour.

Variations sur le même « t’aime » où quand un couple décide de donner toutes les chances à leur « amour » en choisissant de ne partager que leur moments d’intimité et de vivre chacun sous son toit et sa vie personnelle en parallèle, et de s’obliger une audace et un jeu de séduction constants pour que jamais l’étincelle ne s’éteigne…

 

Dans la chair de ma chère, un homme va goûter à l’amour….

 
Jérôme Dumur nous propose une ballade dans les différentes formes de l’amour, grâce à 8 histoires assez étonnantes, aux dénouements souvent inattendus.


Un petit livre savoureux !



19/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres