Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Franck Thilliez : Double Je

Double Je de Franck Thilliez     2,5/5 (16-05-2016)

 

Double Je (30 pages) est paru le 7 avril 2016 aux Editions Fleuve.

 

1.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

"J'ai commis un meurtre." C'est la main droite encore couverte de sang séché que l'artisan d'art Ganel Todanais se livre à la police. Il est 8h47 et ses mains tremblent lorsqu'il confie à la jeune lieutenant une dague en acier damassé dont le manche reproduit les vertèbres d'un serpent. L'extrémité de la lame porte les traces des blessures de son rival, le célèbre Natan de Galois, dont certaines oeuvres paraissent inspirées par les siennes...Une patrouille est dépêchée au domicile de la victime. Le corps est introuvable.

 

Mon avis :

 

Franck Thilliez a choisi cette année de mettre le paquet en termes d’innovation. Rêver, dernier roman (et one shot) en date, a une construction un peu désordonnée dirons-nous, avec une intrigue qui nous fait voyager le long d’une frise chronologique de manière absolument pas linéaire. Ça peut surprendre et intimider mais l’implication dans l’histoire se fait si vite et bien que la complexité de la forme s’envole très vite pour faire vivre au lecteur un bon thriller.

Avec Double Je, c’est sur un poster que Franck Thilliez et les éditions Fleuve ont décidé de nous livrer le texte. Lorsqu’on a cette nouvelle entre les mains (sans en avoir encore entendu parler) c’est très surprenant ! On se retrouve avec un petit format qui donne un peu l’impression d’avoir affaire à un journal, et qui une fois déplié offre d’un côté l’affiche de l’expo Double Je du Palais de Tokyo et de l’autre le texte présenter sur les 16 pliages de l’affiche.

La surprise de la forme passée, je me suis bien évidement plongée avec intérêt dans cette histoire. Friande de nouvelles et de l’auteure, j’en attendais beaucoup ! Mais, pour la seconde fois, je ne suis pas emballée plus que ça pour le travail de l’acteur lorsqu’il s’agit de texte court. L’encre et le sang (nouvelle écrite conjointement avec Laurent Scalese) m’avait un peu déçue et je retrouve ici les mêmes défauts : c’est trop court (et du coup mal exploité) !!!! Franck Thilliez n’est pas un sprinteur, il travaille beaucoup mieux sur les longues distances, et ça se confirme ici je trouve.

 

Alors évidement, l’histoire est loin d’être mauvaise et désagréable, mais pas de suspens ni de surprise. Double Je n’est pas un échec (d’ailleurs je crois que beaucoup de lecteurs ont beaucoup aimé), car les personnages sont assez bien travaillés et que l’intrigue est intéressante et dévoile quelques originalités (l’implication de l’expo (la vraie) dans l’histoire pour en faire un décor, par exemple). Le problème c’est que les subtilités maîtresses sont révélées beaucoup trop vite. Alors forcément quand on aime les thrillers, les coups de théâtre et un suspens à couper le souffle, on peut se retrouver un peu désenchanté ici parce que c’est loin de nous offrir tout ça.

 

Résultat : pour moins de 3 euros c’est un bon texte qui plaira à beaucoup, à condition de ne pas être exigent !

 

1.jpg

 



07/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres