Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Darren Williams : Conséquences

Conséquences de Darren Williams   4/5 (06-10-2012)


Conséquences (393 pages) est le premier roman de Darren William. Publié en France, 12 ans après sa sortie Australienne, il sort aujourd’hui (11 octobre 2012) aux Editions Sonatines.

 


L’histoire (éditeur) :


1969. Angel Rock est une petite localité du sud de l’Australie, austère et abandonnée du monde. Le village a été durement touché par la crise, l’industrie du bois peine à le maintenir en vie. Nature hostile, conditions de vie difficiles, familles isolées, c’est dans ce contexte douloureux qu’un drame s’abat sur la communauté : Tom Ferry, 13 ans, et son petit frère Flynn disparaissent dans le bush, aux abords du village. Une battue est organisée pour les retrouver, en vain.

Sydney, quelques semaines plus tard. Une adolescente en fugue originaire d’Angel Rock est retrouvée morte dans une maison abandonnée. Le suicide ne fait aucun doute pour les autorités. Mais Gibson, un policier sombre et tourmenté, décide, de poursuivre ses investigations.
Défiant sa hiérarchie, il gagne Angel Rock ou il va mener une enquête qui, bien vite va tourner à l’obsession. Dans cette petite communauté où rien ne s’oublie mais où rien ne se dit jamais, Gibson devra affronter le poids du passé, le sien et celui du village, pour mettre à jour des secrets enfouis depuis trop longtemps.


Mon avis : 


Conséquences m’a captivée.  Commencé doucement, interrompu par la fatigue et le manque de temps, puis repris 2 jours plus tard,  il m’a été alors impossible de le reposer. Le suspens est présent, les questions tenaces, les décors magnifiques,  les personnages profondément humains…Bref, Darren Williams m’a totalement envoutée avec ce roman imprégné de mystère.


Tout commence avec la disparition de deux enfants, Tom  Ferry 13 ans et son jeune (demi) frère Flynn 4 ans. La petite ville d’Angel Rock, menée par le sergent Pop Mather, s’implique activement dans les recherches à travers la végétation dense du bush australien.  Après plusieurs jours, Tom réapparait seul, amnésique et incapable de dire ce qui est arrivé à Flynn. Quelques semaines plus tard à Sydney, l’inspecteur Gibson est appelé car le corps d’une jeune fille vient d’être retrouvé. Il s’agit de Darcy Steele originaire d’Angel Rock. Le suicide de cette enfant, réveille de douloureux souvenir chez Gibson qui l’obligent à se rendre sur place pour comprendre son geste. Frappée d’une double disparition, la ville sous le choc, révèle peu à peu ses histoires familiales, ses secrets et ses non-dits.


Les rancunes, les peurs, les conflits mais aussi l’amour et la tendresse composent un roman tout en émotion. Les personnages sont très bien construits et vraiment touchants. Tom est un jeune garçon tendre, protecteur dont on ne peut que s’attacher, malmené par le terrible (et haïssable) Sonny  et dont la disparition de son frère lui colle à la peau. Tenu pour responsable et incapable de répondre aux questions, Tom doit vivre au quotidien avec le dégoût de son beau-père, le manque physique de sa mère (continuellement sous somnifères) et tout simplement avec l’absence, persuadé que Flynn n’est pas mort.  Au fil du roman, Grace, la fille du sergent Pop, s’attache et épaule Tom. Elle aussi est tout en gentillesse, à l’écoute. Elle vient de perdre sa seule amie, elle qui a si souvent essayer de comprendre la tristesse qui émanait d’elle et tenter  de l’aider. Il y a beaucoup de douleur dans les personnages et pas seulement chez ses enfants. Les adultes sont pour la plupart torturés, défaillant, traînant un passé assez lourd. Comme Billy (le vagabond), Henry (le père de Flynn),  Ezra (le père de Darcy) et comme Gibson (l’inspecteur), rongé par le suicide de sa sœur quand il avait 12 ans. Il cherche à tout prix à connaître le pourquoi à travers les réponses qu’il pourrait trouver dans l’enquête concernant Darcy.


Conséquences est un roman efficace autant pour son intrigue que pour son écriture. Rien n’est trop, l’ensemble est crédible (bien que trop sombre)  et du coup très cruel, et puis le décor de l’Outback australien,  est juste fascinant, à la fois beau et terrifiant. Sans trop vous en dire, je voudrai juste ajouter que Darren  Williams a écrit un roman sur la famille dont le dénouement reste incertain jusqu’à la dernière page.   La construction apporte du rythme à l’intrigue, qui comporte beaucoup de descriptions et de récits oniriques. On alterne entre différents points de vue, notamment celui de Tom et ceux de plusieurs adultes. De nouveaux éléments viennent doucement construire le scénario et révéler des bribes d’histoires familiales complexes. C’est parfois décousu mais reste un thriller très bien fait, dont la fin ma franchement émue.


Un grand merci à Sonatine d’avoir (enfin !) lancé la publication de Conséquences. Darren Williams vaut la peine d’être découvert.

 

 

 



11/10/2012
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 245 autres membres