Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Mon premier jeu d’Olivia Cosneau

Mon premier jeu d’Olivia Cosneau    07-03-2017

 

Mon premier jeu, série de mini-jeux se présentant sous forme de livre, est disponible depuis le 23 février 2017 dans la collection Mes premiers Apprentissages des Editions Gründ.

 

 1.jpg 3.jpg 5.jpg 8.jpg

Le concept (éditeur) :

 

Et si on jouait aux cartes ?

Les jeux de cartes sont un bel outil d'apprentissage et de socialisation pour les tout-petits. C'est donc avec ce jeu de paires au format très original et facile à emporter partout que les petits observeront, se concentreront, apprendront les couleurs et s'amuseront en famille.

 

Mon avis :

 

Petite nouveauté des éditions Gründ à ne surtout pas manquer : 4 petits livres carrés qui cachent dans leur couverture des cartes. Pas n’importe lesquelles car chaque livre est en vérité un jeu !

Un livre jeu ? non, non, non, un vrai jeu de cartes mais qui ressemble à un livre, dont la couverture, en plus d’être une jolie base de rangement, sert aussi de notice avec présentation, but du jeu, règles, nombre de joueurs et temps moyen de jeu.

 

10.jpg

 

Les cartes sont donc maintenues au moyen de deux élastiques dans la couverture qui permettent même aux petites mains de ranger tout seuls (facile, pratique et important pour apprendre l’autonomie). Une fois rangé, le jeu transformé en livre, ne prend pas de place et ne risque surtout aucune perte (à voir sur le long terme mais à première vue et après plusieurs utilisations, je n’ai pas noté de faiblesse de ce côté).

Chacun ne prend que très peu de place dans le sac à main ou la valise (8,6 x 3,2 x 10 cm) et est constitué de peu d’éléments (30 cartes). Du coup, ce sont de super outils pour occuper les jeunes en cas de déplacement (les parties sont toutes très courtes) où vous savez qu’un peu d’attente est à envisager (chez le docteur par exemple…) et deviennent de frais indispensables pour les voyages.

 

Les jeux de cartes sont vraiment fédérateurs et, ceux-ci, en plus d’offrir de bonnes parties de rigolades et de bons temps, proposent également tout en douceur un peu d’apprentissages à travers des illustrations (d’Olivia Cosneau) douces, dynamiques, attrayantes et parfaitement adaptées aux petits.

 

Le plus : s’ils semblent plutôt destinés aux très jeunes, ces jeux ont été très appréciés par les grands aussi. Mes trois loustics (6-10 et 13 ans) avec leurs cousins de 3 à 14 ans, ont passé pas mal de temps à jouer ensembles, chacun à leur manière (les grands adaptant les règles en mettant des gages aux perdants !)

 

 5.jpgMon premier jeu des couleurs 

Mon premier jeu des couleurs est un jeu d’association qui permet de s’entrainer à reconnaître les couleurs et les nommer. Extrêmement simple et épuré, ce jeu est parfaitement adapté aux plus jeunes (à 3 ans et même un peu avant !)

Mes plus grands l’on utilisé pour jouer au Mistigri (le pouilleux des plus vieux) en ayant retiré une carte. 

6.jpg

 

1.jpg Mon premier jeu des mots 

Voilà encore un jeu d’association et de chance (comme au Mistigri mais avec l’utilisation des lettre. Le nom des animaux à associer (en couple ou en duo) est découpé en syllabes. La particularité pertinente de ce jeu, aux illustration simple et pleine de charme, c’est d’avoir choisi des mots au pluriel. Et oui, parce que lorsqu’on voit deux lapin, c’est mieux avec le S !!! Et puis pour pimenter le turc et surtout apprendre en s’amusant, on est amené à croiser le hibou et le cheval…. de quoi se poser quelques questions sur ces mots qui, eux, n’ont pas de S ou changent radicalement. 

11.jpg

 

8.jpg Mon premier memory des animaux rigolos 

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un jeu de memory avec des cartes qui mêlent de très sympathiques illustrations d’animaux et leur nom, permettant aux jeunes lecteurs de lire les cartes qu’ils remportent. 

9.jpg

 

3.jpg Mon premier jeu de Mistigri

Celui-ci est notre préféré !

Débarrassez-vous de vos carte en réformant les puzzles, piochez et ne tombez surtout pas sur l’araignée Mistigri (où espérez vite vous en débarrasser). Les animaux (ou insectes) et les plantes sont associés dans un décor très nature, toujours simple et riche. On reconnaît facilement des animaux et les insectes, même ceux qu’on est pourtant peu habité à croiser, parce que peu représentés en littérature/jeu jeunesse. C’est donc un vrai point positif d’avoir intégré par exemple le gendarme ou le scarabée et la mante religieuse. De quoi élargir notre champ de connaissance ! 

2.jpg

 

 

Toutes les illustrations (signées Olivia Cosneau) ont quelque chose d’enfantin qui attire tout de suite les plus jeunes et en même temps ont ravi les grands. Il y a sur chaque livre je la mention « dès 3 ans », mais je trouve que certains d’entre eux sont toutefois à adapter aux toutes petites têtes blondes.

Ces jeux ont beau avoir une toute petite taille et un petit prix (5,95 euros), je n’ai pas du tout eu le sentiment d’avoir affaire à du bas de gamme simpliste car la qualité est au rendez-vous. Les cartes sont cartonnées, très solides, de bonnes tailles et les dessins sont variés, mignons et gais (les animaux sont souriants, c’est un vrai plaisir !)

 

Bref : (encore) une réussite à tous les niveaux !



08/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 249 autres membres