Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

Libre-R et associés : Stéphanie - Plaisir de lire

A. de Glay : La Nounou Magique

La Nounou Magique d’A. de Glay     4,5/5 (04-09-2017)

 

La Nounou Magique (64 pages) est une nouvelle collection (spécialement conçu pour les 7-11 ans) des Editions Chattycat. Ses trois premiers volets sont disponibles depuis 25 août 2017.

 

2L.jpg 1L.jpg 5nL.jpg

 

L’histoire (éditeur) :

 

La Nounou Magique et les sorcières de Salem 

Lucas et Lili trouvent leur nouvelle nounou américaine bien bizarre... et ce n'est pas seulement à cause de ses lunettes tordues, sa montre à l'envers et ses baskets roses fluo. Non, c'est autre chose : Nina la nounou est magique ! Grâce à elle, les enfants se retrouvent transportés en Amérique... il y a quatre cents ans ! Le petit village de Salem est en pleine chasse aux sorcières. Lucas et Lili pourront-ils aider les accusées à s'échapper ? Ou seront-ils eux aussi soupçonnés de sorcellerie ?

 

La Nounou Magique et la Guerre des Inventeurs

Un jour, toutes les lumières de la ville s'éteignent mystérieusement. Serait-ce un coup de Drogon, un méchant qui s'amuse à voyager dans le temps pour changer l'histoire ? Pour faire revenir l'électricité, Nina la nounou magique envoie Lucas et Lili au temps des inventeurs Thomas Edison et Nicola Tesla. Lucas et Lili doivent choisir entre l'invention d'Edison et celle de Tesla pour illuminer une grande exposition. S'ils font le mauvais choix, Drogon aura gagné... et il n'y aura plus d'électricité !

 

La Nounou Magique et les Chercheurs d'Or

Lucas et Lili sont de nouveau transportés dans le temps par leur nounou magique. Cette fois, ils se retrouvent en 1849, en Californie, à l'époque de la ruée vers l'or. Lucas trouve de l'or par hasard. Mais un hors-la-loi prétend que cet or lui appartient et menace de faire du mal à Lucas. Les enfants vivent un vrai western ! L'histoire se complique à cause de Drogon, un méchant qui voyage dans le temps pour essayer de changer le passé et causer des ennuis à Lucas et Lili.

 

Mon avis :

 

Lucas et Lili font connaissance avec Nina, leur nouvelle nounou, une nounou pas comme les autres. C’est d’abord une nounou américaine et, pour ces deux petits français, c’est déjà quelque chose ! Nina a également un look un peu spécial (les lunettes à l’envers, des chaussettes différentes à chaque pied, des cheveux en pagaille…) et enfin, « last but not least », c’est une nounou magique !

Elle a le don de les envoyer dans le passé.  

Ainsi, parce qu’ils parlent de sorcières, c’est l’occasion de découvrir la chasse aux sorcières du XVIIème siècle à Salem, et en un claquement de doigts (ou presque) les voilà chez le révérend Samuel Parris, un puritain persuadé que sa fille et sa nièce sont possédées par le diable depuis qu’un sort leur ait été jeté par une sorcière. Dans cette petite ville du Massachusetts, ils font aussi la connaissance d’Ann Putnam et découvre la jeunesse à cette époque… Mais les ennuis ne mettent pas longtemps à arriver. Trois femmes sont accusées de sorcellerie et une quatrième est sur le point d’être nommée. Il devient urgent que Lili et son grand frère rentrent chez eux, mais pas sans avoir rempli la mission que Nina leur à confier…. 

 

Voici une petite histoire (à la mise en page aérée et riche en dessin) intrigante et éducative. On y apprend une foule d’informations de différents univers et on passe un bon moment livresque.

D’abord l’anglais.

Parce que Nina est une nounou américaine, elle parle presque autant anglais que français. Parce que les voyages qu’elle leur permet de vivre se déroulent en Amérique, impossible de ne pas utiliser la langue de Shakespeare pour communiquer. Que ce soit des phrases anglaises courtes, plutôt basiques (au début tout du moins) mais qui du coup peuvent être parfaitement comprises ou des dialogues en français ponctué de mots anglais plus compliqués (ou inversement) régulièrement associé à leur traduction (totalement intégré au récit), la narration bilingue se lit avec aisance et sans difficulté. Et puis, en fin de chapitre, Lili ou Lucas nous offre en plus un petit lexique permettant d’acquérir à chaque fois plus de vocabulaire très naturellement.

 

 9.jpg

 

Puis l’Histoire. 

Dans cette série (Les sorcières de Salem n’est que le premier tome de la nouvelle série des Editions Chattycat : La nounou magique) il est question de voyage dans le temps. Un mot (ici sorcière) et pffiou, les voilà au pays des …sorcières. Nul récit fantastique ici cependant. Direction plutôt Salem aux Etats Unis, où en 1692 eu lieu la terrible et célèbre chasse aux sorcières.

Il ne s’agit pas non plus de faire une leçon d’histoire mais bien de nous immerger dans cette époque grâce à de menus détails judicieusement choisis (prénoms, nourriture, tenue, vocabulaire, mobilier, description des lieux… Ce qui parle le mieux aux enfants) et à un point de vie d’enfants répondant très bien aux interrogations et attentes des jeunes lecteurs. On n’est pas véritablement dans l’apprentissage d’une époque mais plus de comprendre un épisode de l’histoire américaine.

 

 0.jpg

 

La narration est très agréable et mettre en scène les aventure de ces deux enfants sous forme de mission donne du pep’s à une intrigue qui aurait pu n’avoir finalement que les qualités d’un texte pédagogique et tomber dans le scolaire.

Alors, oui, on apprend un peu d’anglais, on enrichie son vocabulaire, et on parcoure aussi l’histoire très naturellement, mais on passe aussi un bon moment, embarqué dans une intrigue palpitante et brève (encore un petit plus pour inciter et aider ceux qui n’aiment pas forcément lire).

 

Les plus en plus :

-en fin d’ouvrage l’auteure a ajouté une chronologie historique et des anecdotes françaises en rapport avec le thème et l’époque.

-et évidement : la version audio gratuite sur le site Chattycat pour maitriser aussi bien l’écrit que l’oral.

 

 8.jpg

Voilà une maison d’édition, dédiée à l’apprentissage de la langue (mais pas que !) que j’apprécie particulièrement. La qualité de ses ouvrages est sans conteste et permet d’apprendre agréablement (ici) l’anglais. Pas question de devenir bilingue après la lecture de cet ouvrage (et des suivants) mais le lecteur enrichit efficacement son vocabulaire, acquière de bonnes bases et/ou révise agréablement ses connaissances.

 

Deux autres titres sont également disponibles (je vous conseille de les lire dans l’ordre) :

La nounou magique et la guerre des inventeurs où on embarque dans cette folle histoire américaine : deux savants (thomas Edison et Nicola Tesla) se retrouvent en compétions lors de l’exposition Universelles de 1893 pour avoir le titre d’inventeur de l’électricité.

La nounou magique et les chercheurs d’or pour un petit tour au far West aux côtés de ceux qui ont tout quitté à l’est, espérant trouver fortune en Californie grâce à l’or. Mais forcément avec Drogon dans les parages, rien ne peut se passer comme prévu et Lili et Lucas devront être à la hauteur.



06/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 258 autres membres